Google écope d'une amende de 5 millions de dollars
Pour son utilisation du noyau Linux qui violerait un brevet logiciel polémique

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Une petite entreprise américaine vient de convaincre un Jury de reconnaitre Google coupable et le condamner à verser 5 millions de dollars de dommages et intérêts pour violation d'un brevet logiciel par le noyau Linux, massivement utilisé par géant des moteurs de recherche.

Il s'agit de la première condamnation que réussit Bedrock Computer Technologies après une plainte déposée en 2009, visant de nombreux autres géants du secteur comme Yahoo!, RedHat, Amazon, PayPal et AOL.

Cette condamnation pourrait marquer un tournant majeur pour le monde du logiciel libre et le marché des technologies Linux tant que la violation présumée de brevet fait partie intégrante du noyau Linux depuis la version 2.4.22, sortie il y a une décennie.

Le brevet en question avait été déposé en 1997. Il est décrit comme les « méthodes et appareillages pour le stockage et la récupération d'information en utilisant une technologie de hachage avec chaînage externe et suppression à la volée des données expirées ».

Une description qui suscite l’indignation de plusieurs experts en propriété intellectuelle qui estiment ce concept trop fondamental pour pouvoir être breveté.

Si la somme de 5 millions de dollars peut être dérisoire pour Google, cette condamnation signifie que toute entreprise américaine utilisant Linux pourrait faire objet de poursuite par Bedstock et devoir des redevances à cette entreprise accusée de « troll à brevet » lors du dépôt de sa plainte en juin 2009.

Google repose énormément sur le noyau Linux, tant pour ses infrastructures serveur que pour l'usage quotidien de ses milliers d'employées qui utilisent une obscure variante d'Ubuntu appelée communément Goobuntu. Une distribution mystérieuse à l'origine de nombreuses rumeurs.

Android et Chrome OS, les deux systèmes d'exploitation de Google sont aussi fondés sur le noyau Linux.

Google affirme de son côté vouloir tenir tête à Bedrock et se défendre contre ce genre d’attaques visant l’ensemble de la communauté open source.

Dans une déclaration à la presse, un porte-parole de Google estime que « l’explosion récente des litiges relatifs aux brevets transforme l’autoroute du monde de l’information en une route de péage »
Une situation qui oblige d’après lui les entreprises à dépenser des millions chaque année pour se défendre contre de « vieilles revendications douteuses ».

Autant de ressources qui auraient dû être investies dans les nouvelles technologies et la création d’emploi, rappelle le porte-parole de Google

Source : BBC [ame="http://www.scribd.com/doc/53547208/11-04-15-Verdict-Form-Bedrock-v-Google"]11-04-15 Verdict Form Bedrock v. Google[/ame]

Et vous ?

Que pensez-vous de cette condamnation ?
Quelles en seraient les répercussions sur l'écosystème Linux et le monde du logiciel libre ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de cs_ntd cs_ntd - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 26/04/2011 à 16:00
Citation Envoyé par thierrybenji  Voir le message
Mais c'est quoi Bedrock Computer Technologies ?
Quel-est le rapport avec le noyau Linux ?

Probablement une société plus ou moins bidon, qui n'a rien a voir avec Linux, créée dans le but d'extorquer des sous grace a ce brevet...
Je n'ai meme pas réussi a trouver le site internet de la société. Bon je n'ais pas chercher des heures non plus.

Ya qu'a voir leur stratégie : ils ont établit un budget avocat, et ils ont envoyés des procés dans tous les sens en attendant qu'un Juri plus ou moins capable compatisse a leurs 'malheurs'.
La stratégie a payée, car ils viennent d'obtenir 5 millions de dollars
Et il vont pouvoir faire encore plus de proces en invoquant la jurisprudence
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur http://www.developpez.com
le 26/04/2011 à 16:16
Quelques explications, plus longues, et en anglais, sur zdnet.

Pour info, Red Hat essai de faire casser le brevet, mais rien n'est encore fait.

Et sinon, le site est bedrock . com : une unique page avec leur logo, et un lien mailto. C'est tout, ce qui montre bien, s'il le fallait, que cette societe semble n'exister que pour defendre un brevet litigieux.
Avatar de cs_ntd cs_ntd - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 26/04/2011 à 16:28
Encore la court du Texas

Pour ceux qui aurait la flemme de lire l'article, c'est la "Court for the Eastern District of Texas" qui a prononcé le jugement, la meme court qui a condamnée toutes les entreprises impliquée dans des histoires de brevets, dont Microsoft avec la suite Office il y a peu...

Ce qui démontre un peu plus (si il le faut encore) la volonté de bedrock d'extorquer des dollars
Avatar de thierrybenji thierrybenji - Membre émérite http://www.developpez.com
le 26/04/2011 à 16:58
C'est pas les personnes ayant écrit le code en question qui portent plainte et c'est pas eux non plus qui récupèrent l'argent ?

Mais c'est n'importe quoi !

J'ai trop de mal à comprendre, j'ai l'impression qu'un gars est arrivé au tribunal et a dit :
- Google a piqué du code provenant du noyau linux !
Et que le tribunal à demandé à Google de donner $5000000 au gars.

Pourquoi le tribunal ne dit-il dit pas : "qu'est-ce que ça peut te foutre c'est pas toi qu'il l'a écrit le code !" ?

Et le code linux c'est pas sous une licence avec laquelle n'importe qui peut en faire n'importe quoi ?

Remarque ça me rappel une fois où une école avait chanté une chanson et la SACEM a demandé de l'argent, au final l'artiste à remboursé l'école.
Donc en fait il a payé parce qu'une école avait chanté une de ses chansons.
La seule analogie qu'on peut en faire, c'est que dans les 2 cas l'auteur ne dirige absolument pas sa création.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent http://www.developpez.com
le 26/04/2011 à 17:17
Citation Envoyé par thierrybenji  Voir le message
J'ai trop de mal à comprendre, j'ai l'impression qu'un gars est arrivé au tribunal et a dit :
- Google a piqué du code provenant du noyau linux !
Et que le tribunal à demandé à Google de donner $5000000 au gars.

Pourquoi le tribunal ne dit-il dit pas : "qu'est-ce que ça peut te foutre c'est pas toi qu'il l'a écrit le code !" ?

Et le code linux c'est pas sous une licence avec laquelle n'importe qui peut en faire n'importe quoi ?

Ca n'a rien a voir.
Tu mélanges droit d'auteur et brevets qui sont deux concept totalement distinct. La licence GPL v2 de Linux ne couvre que le droit d'auteur.

Pour reprendre ton langage simplifié:
Bedrock Computer Technologies s'est présenté au tribunal en disant "Google utilise Linux qui a volé une de nos idées"
Le brevet portant sur l'utilisation de concepts, et non sur le code produit, le tribunal à demandé à Google de donner $5000000 au gars.

Bedrock Computer Technologies a d'abord choisi d’attaquer Google, mais il aurait pu le faire à n'importe quelle société fournissant Linux.
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur http://www.developpez.com
le 26/04/2011 à 21:05
Citation Envoyé par Uther  Voir le message
Bedrock Computer Technologies a d'abord choisi d’attaquer Google, mais il aurait pu le faire à n'importe quelle société fournissant Linux.

c'est bien ce qu'ils comptent faire : ils ont déjà porte plainte contre d'autres sociétés, mais attendent un jugement pour avoir une jurisprudence.
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 27/04/2011 à 0:44
Cette histoire illustre non seulement que le système de brevets américain est complètement inadapté, mais aussi que la Justice américaine est parfaitement déficiente pour garantir un minimum d'éthique et de bon sens.
Avatar de thierrybenji thierrybenji - Membre émérite http://www.developpez.com
le 27/04/2011 à 9:03
AAAh d'accord !
Ça y est j'ai enfin compris !
Merci Uther.

Mais en pratique est-ce que linux a réellement copié Bedrock Computer Technologies ou alors est-ce que c'est juste une "magouille" de brevet ?
Avatar de Uther Uther - Expert éminent http://www.developpez.com
le 27/04/2011 à 9:23
Linux n'a probablement pas enfreint le brevet en connaissance de cause.

Ceci dit l'énoncé du brevet très vague et il ne fait que combiner des technique connues et franchement tout ce qu'il y a de plus banales : il est très facile de l'enfreindre sans le savoir.
Ce brevet n'a vraiment rien d’innovant et ne devrait clairement pas être valable.
Avatar de thierrybenji thierrybenji - Membre émérite http://www.developpez.com
le 27/04/2011 à 11:21
Merci.
Ça y est là je comprend tout.
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 27/04/2011 à 13:42
décidément le Texas sera toujours source d'emmerde
Offres d'emploi IT
Data engineer H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux /Saclay
Architecte de données (H/F)
Société Générale - Ile de France - Ile de France
Chef de projet SI confirmé (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Fontenay

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Linux