Ordinateurs avec UEFI

Image non disponible

Unified Extensible Firmware Interface (UEFI) est une interface logicielle désormais commune dans les ordinateurs récents, particulièrement ceux vendus depuis 2010. Elle vient placer entre le micrologiciel (firmware) et le système d'exploitation et permet de contrôler les paramètres de l'ordinateur ; à ce titre, elle remplace la traditionnelle interface du BIOS. Puisqu'il s'agit d'un système différent du BIOS, il est important de comprendre ce qu'est l'UEFI avant d'entreprendre l'installation d'Ubuntu.

(On retrouve parfois l'appellation « EFI » pour désigner cette interface. EFI était originalement développé par Intel. Les spécifications ont été reprises par un ensemble d'acteurs informatiques réunis en un seul groupe, l'UEFI Forum, puis distribuées sous l'appellation « UEFI ». Dans le présent document et dans les forums d'aide, à moins d'un avis contraire, ces deux termes désignent essentiellement de la même chose.)
Commentez Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Installer Ubuntu sur un PC récent sans se soucier de l'EFI

Si votre PC est récent (>2010) et que vous ne savez pas si vous devez installer Ubuntu en mode EFI ou pas :

  1. Gravez un DVD ou un liveUSB de Linux Secure 64bits (ou Ubuntu 12.10 64bits, mais Linux-Secure a l'avantage d'inclure Boot-Repair qui servira à l'étape IV ci-dessous) ;
  2. Prenez les précautions habituelles pour la cohabitation d'Ubuntu avec Windows.
  3. dans le BIOS, désactiver le QuickBoot (parfois appelé FastBoot)(1) et Intel Smart Response Technology (SRT). Si vous avez Windows8, désactivez FastStartup ;
  4. Démarrez votre ordinateur sur ce disque, choisissez « Essayer Ubuntu ». Remarque : si vous avez une erreur Secure boot ou wrong signature, désactivez le SecureBoot comme indiqué dans paragraphe V ;
  5. Installez Ubuntu normalement (sans vous préoccuper de l'EFI), puis redémarrez le PC ;
  6. Si Windows démarre sur un écran bleu « Your PC needs to be repaired », suivez ces instructions ;
  7. Si le PC ne démarre pas sur Ubuntu (mais directement sur Windows par exemple), il suffira de démarrer à nouveau sur votre disque Ubuntu puis lancer7. Boot-Repair afin de mettre Ubuntu dans le bon mode (normalement il suffit d'un clic sur le bouton « Réparation recommandée », sinon voir le paragraphe IV.

II. Installer Ubuntu en mode EFI

Avertissement : si vous êtes débutant, mieux vaut suivre les conseils du paragraphe précédent.

II-A. Cas où il faut installer Ubuntu en mode EFI

  • Si Ubuntu est le seul système sur votre ordinateur, alors peu importe, vous pouvez l'installer en mode EFI ou pas.
  • Si les autres systèmes (Windows Vista/7/8, GNU/Linux…) de votre ordinateur sont installés en mode EFI, alors il faut installer Ubuntu en mode EFI.
  • Si les autres systèmes (Windows, GNU/Linux…) de votre ordinateur sont installés en mode classique (non EFI), alors il faut installer Ubuntu en mode classique. C'est le cas si votre ordinateur est ancien (<2010), est 32 bits, ou possédait un Windows XP préinstallé par exemple.

II-B. Principe général

  • Il faut utiliser une version d'Ubuntu compatible avec l'EFI (voir Versions d'Ubuntu démarrables en mode EFI ci-après) ;
  • Il faut que l'ordinateur soit réglé pour démarrer sur le CD en mode UEFI (voir Identifier si l'ordinateur démarre sur le CD en mode EFI ci-après)
  • Puis :
    • cela ne change rien si vous utilisez l'installation automatique d'Ubuntu (« Installer Ubuntu à côté des autres » ou « Effacer le disque et installer Ubuntu »). Important : si vous avez Windows préinstallé et que vous souhaitez le conserver, ne choisissez pas « Effacer le disque et installer Ubuntu » car Windows serait écrasé par Ubuntu,
    • par contre, si vous utilisez le partitionnement manuel (« Autre chose »), la différence est qu'il doit exister une partition EFI (voir Créer une partition EFI ci-après).
Image non disponible

II-C. Versions d'Ubuntu démarrables en mode EFI

  • Seule la version internationale d'Ubuntu 64 bits (12.04 et 12.10) et ses dérivées (par ex.Linux Secure 64 bits) permet de démarrer en mode EFI.
  • Ubuntu Édition Francophone 64 bits ne peut pas démarrer en mode EFI (bogue), mais une fois installée, elle peut être convertie en mode UEFI.

II-D. Identifier si l'ordinateur démarre sur le disque dur en mode EFI

Cela n'est possible que si vous avez déjà installé Ubuntu sur le disque dur. Ou bien en regardant dans les réglages du BIOS (voir paragraphe ci-dessous).

Depuis une session Ubuntu installée sur le disque (ni liveCD ni liveUSB), il suffit d'ouvrir un terminal, et saisir la commande suivante :

 
Sélectionnez
[ -d /sys/firmware/efi ] && echo "Session EFI" || echo "Session non EFI"

Remarque : si le démarrage est en mode classique, soit le BIOS n'est pas de type UEFI, soit le BIOS est de type UEFI mais n'est pas réglé pour démarrer sur le disque dur en mode UEFI.

II-E. Identifier si l'ordinateur démarre sur le CD en mode EFI

Remarque : même si votre PC démarre sur le CD en mode EFI, il est possible qu'il démarre sur le disque dur en mode classique (et inversement).

Lorsqu'on démarre sur un CD Ubuntu compatible EFI :

  • si l'ordinateur est réglé pour démarrer sur le CD en mode EFI, vous verrez apparaître l'écran ci-dessous :
Image non disponible
  • Si l'ordinateur est réglé pour démarrer sur le CD en mode classique (non EFI), ou si le CD n'est pas compatible avec l'EFI, vous verrez apparaître l'écran ci-dessous :
Image non disponible

II-F. Régler le démarrage en mode EFI ou classique

Certains ordinateurs récents (2011 et +) permettent de régler le démarrage soit en mode classique (=mode BIOS) soit en mode UEFI. La manière d'effectuer ce réglage varie selon les ordinateurs, mais généralement ce réglage se situe dans l'onglet « Boot order » du BIOS/UEFI (il faut généralement appuyer sur une touche à l'allumage du PC pour y accéder, voir ce tutoriel).

Remarque : certains BIOS permettent de régler séparément le mode de démarrage sur CD et celui sur disque dur.

Par exemple, ci-dessous :

  • la ligne "UEFI Hitachi" permet de démarrer sur le disque dur en mode EFI ;
  • la ligne "P1: Hitachi" permet de démarrer sur le disque dur en mode classique (non EFI) ;
  • la ligne "P3: DVD" permet de démarrer sur le CD Ubuntu en mode classique ;
  • la ligne "UEFI: USB" permet de démarrer sur leliveUSB Ubuntu en mode EFI.
Image non disponible

et voici un deuxième exemple, plus simple, où le paramètre « Boot Mode » permet de choisir le mode de démarrage (« UEFI » ou « Legacy ») sur tous les médias (disque dur, CD, USB…).

Image non disponible

Il existe aussi des firmwares qui proposent une option « UEFI/Legacy Boot: » avec les choix [Legacy only], [UEFI only] et [Both], ce dernier démarrant en priorité en mode EFI, puis en mode Legacy si aucun fichier EFI n'est détecté.

II-G. Créer une partition EFI

Une partition EFI est indispensable pour installer Ubuntu en mode EFI via l'installateur manuel.

  • Depuis Ubuntu 12.04, il est possible de réutiliser une éventuelle partition EFI de Windows7 (en lui attribuant le point de montage /boot/efi, et sans la formater). Si vous utilisez une version antérieure d'Ubuntu, ou que vous avez plusieurs installations GNU/Linux en mode EFI, mieux vaut créer une nouvelle partition EFI, voir ce tutoriel.
  • Une partition EFI peut être créée via une version récente de gParted, et doit posséder les caractéristiques suivantes :
    • Point de montage : /boot/efi(2) ;
    • Taille : entre 100 Mo et 250 Mo ;
    • Type : FAT32;
    • Autre : doit être située en début(3) d'un disque partitionné en GPT, et doit posséder un drapeau « boot »".

III. Identifier un Ubuntu installé en EFI

Un Ubuntu installé en EFI peut se détecter de la façon suivante :

  • son fichier /etc/fstab contient une partition EFI (point de montage /boot/efi)
  • il utilise l'amorceur grub-efi (et pas grub-pc)
  • depuis l'Ubuntu installé, ouvrir un terminal (Ctrl+Alt+T) et saisir la commande suivante :
 
Sélectionnez
[ -d /sys/firmware/efi ] && echo "Installé en mode EFI" || echo "Installé en mode classique"

IV. Convertir Ubuntu en mode EFI ou non-EFI

IV-A. Convertir Ubuntu en mode EFI

  • Démarrer Boot-Repair, cliquer sur « Options avancées », et aller dans l'onglet « Emplacement de GRUB ».
  • Si vous ne voyez pas une ligne « Partition /boot/efi » séparée, cela signifie que votre PC n'a pas de partition EFI. Dans ce cas, quittez Boot-Repair, puis créez une partition EFI (voir paragraphe « Créer une partition EFI » ci-dessus).
  • Si vous voyez une ligne « Partition /boot/efi » séparée, cochez-la puis cliquez sur le bouton « Appliquer ».
    Régler votre BIOS pour qu'il démarre sur le disque dur en mode EFI (voir le paragraphe « Régler le démarrage en mode EFI ou classique » ci-dessus).
Image non disponible

IV-B. Convertir Ubuntu en mode classique

  • Démarrer Boot-Repair, cliquer sur « Options avancées », aller dans l'onglet « Emplacement de GRUB ».
  • Décocher l'option « Partition /boot/efi séparée ».
  • Appliquer.
  • Régler votre BIOS pour qu'il démarre sur le disque dur en mode classique (voir le paragraphe « Régler le démarrage en mode EFI ou classique » ci-dessus).

V. Activer/désactiver le Secure Boot

Le Secure Boot est une nouvelle fonctionnalité de l'UEFI, apparue en 2012 avec les ordinateurs préinstallés Windows8. Sa prise en charge par Ubuntu a commencé par 12.10 (et 12.04.2), mais elle n'est pas complète, donc vous risquez de devoir le désactiver pour pouvoir démarrer Ubuntu.

Ci-dessous un exemple de BIOS indiquant que le Secure Boot est activé :

Image non disponible

Pour désactiver ou activer le Secure Boot, trouvez une option similaire dans votre BIOS et utilisez le clavier pour passer cette ligne de l'état Activé (Enabled) à Désactivé (Disabled).

VI. Voir aussi


Inutile de préciser ce point de montage si vous créez cette partition via l'installateur Ubuntu, cf. cette discussion.
= n'importe quel emplacement entièrement inclus dans les 100 premiers Go du disque.

  

Licence Creative Commons
Le contenu de cet article est rédigé par Yann et est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 non transposé.
Les logos Developpez.com, en-tête, pied de page, css, et look & feel de l'article sont Copyright © 2013 Developpez.com.