Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La version 0.8 de ZFS sur Linux est maintenant disponible,
Intègre le chiffrement natif et supporte TRIM

Le , par Bruno

105PARTAGES

9  0 
Alors que les logiciels propriétaires ne cessent de faire l’objet de beaucoup de réflexions de la part de certains dirigeants d’entreprise, du fait des coûts d'achat des licences importants, des termes des licences contraignants, du risque d'abandon du produit et la fin du support à certaines versions à l’exemple de Windows phone 8.1 et bien d’autres, on assiste dans la famille de l'open source à une démonstration de pérennité.

Cela dit, si vous avez toujours rêvé d’avoir un système d’exploitation qui assure la confidentialité via l’une des techniques les plus fiables qu’est le chiffrement, alors vous serez sans doute content de cette nouvelle. La très attendue version 0.8 de ZFS sur Linux avec ses nombreuses nouvelles fonctionnalités a fait ses débuts ce 23 mai en tant que version la plus récente. ZFS est un système de fichiers sous licence CDDL(Common Development and Distribution License) qui est une licence open source créée par Sun Microsystems. Il est interopérable avec des réseaux Windows grâce à des fonctionnalités spéciales.


Le problème de confidentialité et d’intégrité des données n’a cessé de tarauder les esprits de bon nombre de personnes, d’entreprises et d’institutions gouvernementales. Les développeurs Linux ne cessent de travailler afin d’apporter une réponse à cela. Parmi les ajouts importants à ce système de fichiers, citons la prise en charge de la suppression de périphériques, les points de contrôle des pools, la suppression de TRIM/DISCARD pour les disques SSD, la prise en charge de l'initialisation des pools, la compatibilité Python 3 avec ses outils, la possibilité d'exploiter l’interface d'E/S directe du noyau, diverses améliorations en termes de performances, et bien plus encore. Il prend en charge les dernières séries stables de Linux 5.1 tout en fonctionnant depuis le noyau Linux 2.6.32. Pour s'assurer que seules les parties autorisées peuvent lire les données, il ajoute le support de chiffrement natif ainsi que le support d'envoi/réception ZFS chiffré.

Présentation de quelques-unes des fonctionnalités sur ZFS

Chiffrement natif
L’utilitaire encryption permet la création de systèmes de fichiers et de volumes chiffrés. L'algorithme AES-256-CCM est utilisé par défaut. Les clés de données sont gérées avec la commande zfs load-key et les sous-commandes associées.

Compatibilité Python 3
Les utilitaires arcstat, arcsummary, et dbufstat ont été mis à jour pour être compatibles avec Python 3.

Transmission chiffrée
La commande zfs send –w permet à un jeu de données chiffrés d'être envoyé et reçu à un autre pool sans déchiffrement. L'ensemble des données reçues est protégé par la clé utilisateur d'origine du côté de l'envoi. Cela permet de sauvegarder efficacement des jeux de données sur un système non approuvé sans craindre de compromettre les données.

Suppression de périphérique
Cette fonctionnalité permet de supprimer des périphériques de niveau supérieur simples avec la commande zpool remove. Toutes les données sont copiées en arrière-plan sur les périphériques de niveau supérieur restants et la capacité du pool est réduite en conséquence.

Gestion des quotas
Les quotas de projet ajoutent une dimension supplémentaire aux quotas d'utilisateurs/groupes traditionnels. Les sous-commandes zfs project et zfs projectspace ont été ajoutées pour gérer les projets, définir des limites de quota et rendre compte de leur utilisation.

Pool TRIM
La sous-commande zpool trim fournit un moyen de notifier aux périphériques sous-jacents les secteurs qui ne sont plus alloués. Cela permet à un disque SSD de se gérer plus efficacement et d'éviter que les performances ne se dégradent. Le rognage en arrière-plan continu d'être activé via la commande autotrim, propriété du pool.



Source : GitHub

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle version du ZFS ?

Quelles sont les nouveautés que vous souhaiteriez voir dans les prochaines versions du ZFS sur Linux ?

Pensez-vous que Linux a une chance de rattraper Windows dans la famille des desktops ?

Voir aussi

Une faille grave du noyau Linux a été découverte dans RDS, Red Hat, Ubuntu, Debian et SUSE affectées
Si Linux a de la peine à s'imposer sur le desktop, c'est à cause de la fragmentation de l'écosystème, d'après Linus Torvalds
GNU/Linux : après plus de 25 ans d'existence, retour sur l'histoire mouvementée de l'OS libre
La Linux Foundation compte 34 nouveaux membres, parmi lesquels des entreprises et des ONG, qui ont décidé de s'investir davantage sur l'open source

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de CaptainDangeax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/05/2019 à 9:16
Citation Envoyé par cd090580 Voir le message
Question qui peut paraître idiote.

Pourquoi personne n'a jamais tenté de développer d'autres systèmes de fichiers que FAT/NTFS pour Windows ? Que ce soit en libre ou en payant...
Personne ne l'a fait parce que ça n'a aucun intérêt.
Au niveau poste de travail, ça n'apporte rien puisque c'est le poste de travail.
Au niveau serveur, ça n'apporte rien non plus parce que, dans un SI suffisamment grand pour être géré par une équipe IT, les filers performants sont déjà sous Linux depuis bien longtemps. Les filers sous Windows sont ceux qui sont liés à la bureautique, et donc NTFS suffit.
Un datacenter sous Windows, non mais sérieusement
1  0 
Avatar de cd090580
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/05/2019 à 20:40
Question qui peut paraître idiote.

Pourquoi personne n'a jamais tenté de développer d'autres systèmes de fichiers que FAT/NTFS pour Windows ? Que ce soit en libre ou en payant...
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 29/05/2019 à 20:59
Personne ne l'a fait parce que ça n'a aucun intérêt.
Oui, autant utiliser un FS testé et approuvé.

NTFS n'est pas un mauvais FS.

Il y a des portages d’autres FS comme Ext sur Windows. Il y aussi au moins un driver BTRFS en lecture seule (en RW je sais pas). Tout comme on peut utiliser NTFS sous Linux.

L’essentiel des fonctionnalités supplémentaires apportés par ZFS par rapport à Ext est utilisable via LVM avec plus ou moins de souplesse. ZFS à l’avantage de tout intégrer. Il est actuellement peu répandu par rapport à Ext. Freenas l'utilise. L'accès natif en SMB est intéressant aussi.

Je n'ai pas testé.
0  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/06/2019 à 22:23
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Il y a des portages d’autres FS comme Ext sur Windows. Il y aussi au moins un driver BTRFS en lecture seule (en RW je sais pas). Tout comme on peut utiliser NTFS sous Linux.
Sur Windows il y a WinBTRFS (libre, LGPLv3) --> Windows driver for the next-generation Linux filesystem Btrfs ...should work on any version from Windows 7 onwards.
https://github.com/maharmstone/btrfs
https://github.com/maharmstone/btrfs/releases

...sur Linux par contre il y a NTFS-3G (sous GPL aussi), mais j'ai pas bien compris ce qu'il est devenu maintenant.

L'un comme l'autre sont moins stables que dans leurs environnement natif, pour chacun il est reporté des instabilités plutôt hasardeuses, donc je préfère déplacer mes fichiers par réseau via Filezilla plutôt que jouer au loto avec de la rétro ingénierie.
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 02/06/2019 à 9:25
ntfs-3g fait son bonhomme de chemin. Les limites actuelles sont la gestion partielle des journaux, en cas de plantage de ceux-ci, on ne peut monter le FS qu'en lecture seule, il faut alors le monter sous Windows pour que celui-ci le répare. Il n'y a pas de support du chiffrement il me semble. Avec Windows 10, lors de l'arrêt Windows laisse le FS dans un état non complètement démonté. Il faut désactiver le démarrage rapide pour que le FS soit démonté entièrement.

Un autre aspect important : NTFS est sous copyright. Microsoft pourrait attaquer pour contrefaçon, mais d'au autre coté ce serait contestable par le principe du droit à l'interopérabilité (du moins en France).
0  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/06/2019 à 19:03
De ce que j'ai compris, la lecture ne semble pas gêner grand monde, par contre pour l'écriture les proprio se montrent bien plus réactifs et agressif.
Donc la merde avec le dual boot sur un Windows viendrait simplement de la gestion du FS... depuis le temps que je me demandait ce qui faisait foirer. x)
merci
0  0