Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Steam ne supportera pas Ubuntu 19.10 et les versions futures d'Ubuntu
Après l'annonce de l'arrêt des versions du 32 bits par Canonical

Le , par Bill Fassinou

197PARTAGES

4  0 
Nous avons rapporté il y a quelques jours que Canonical, l’éditeur de la distribution GNU/Linux Ubuntu, a annoncé ce mois son intention d’abandonner définitivement le support des plateformes 32 bits (architecture i386) pour les futures versions de son système d’exploitation. L’entreprise a annoncé dans un billet de blog en date de la semaine dernière que l’architecture i386 sera laissée pour compte dans les prochaines versions d’Ubuntu, et ce, à partir d’Ubuntu Eoan, la version 19.10. Comme l’annonce de l’ajout dans l’ISO d’Ubuntu 19.10 des pilotes GPU propriétaires de Nvidia, cette décision suscite déjà plusieurs inquiétudes.

L’abandon de l’architecture i386 ou, plus simplement le support des plateformes 32 bits, signifie que Canonical ne fournira plus de versions 32 bits des nouvelles versions des bibliothèques en amont, mais que les applications 32 bits peuvent continuer à être mises à la disposition des utilisateurs de versions ultérieures d'Ubuntu. La société a indiqué être en train de travailler pour peaufiner l’histoire du support 32 bits au cours du cycle de développement de 19.10. Ainsi, si vous êtes un auteur, un éditeur ou un développeur de logiciels uniquement pour les plateformes 32 bits, Canonical vous recommande de publier vos applications sous forme d'instantanés qui peuvent exploiter le runtime « core18 » qui prend en charge 32 bits via l'archive Ubuntu 18.04 existante.

Ainsi, si vous avez installé une version LTS (long time support) telles que 16.04 LTS ou 18.04 LTS, sachez que 18.04 LTS prend en charge la sécurité standard jusqu'en 2023. La maintenance de la sécurité étendue dure encore 5 ans, jusqu'en 2028. Vous pouvez vous en tenir à la version installée actuellement jusqu'à ce que vous soyez toujours sûr et sécurisé. Cela devrait vous laisser suffisamment de temps pour migrer des applications 32 bits héritées avant le prochain LTS qui sera disponible en avril 2020 ou un autre LTS en 2022. Vous pouvez également placer l'application héritée dans un conteneur 18.04 LTS i386, au-dessus d'un conteneur pour une nouvelle installation 64 bits d’Ubuntu.

Quelques jours après l’annonce, les inquiétudes à propos la suppression des bibliothèques 32 bits et d’autres démons spécifiques à l’architecture ne se sont pas fait attendre. En effet, les développeurs sont nombreux dans la communauté à penser que cette suppression risque d’être la cause de nombreux problèmes d’incompatibilité logicielle dans les prochaines versions d’Ubuntu. Ceux qui se sont plaints les premiers sont les développeurs de Steam et de Wine. Pour ces deux plateformes, même si elles fournissent un environnement d’exécution par défaut, la présence sur le système d’exploitation d’un certain nombre de bibliothèques 32 bits est un prérequis à leur bon fonctionnement. Les développeurs posent ainsi quelques problèmes d'incompatibilité des futures versions d’Ubuntu avec ses deux plateformes.

En effet, à l’annonce de l’abandon du support 32 bits dans les futures versions d’Ubuntu, y compris dans Ubuntu 19.10 qui sortira au second semestre de l’année, Canonical a rassuré sur le fait que Steam lui-même regroupe un environnement d'exécution contenant les bibliothèques 32 bits nécessaires à l'exécution du client Steam. Chaque jeu installé via Steam peut contenir les bibliothèques 32 bits dont ils ont besoin. De plus, l’entreprise a indiqué être en collaboration avec Valve pour trouver le meilleur moyen de fournir une assistance dans ce sens. Il peut être possible d'exécuter des jeux 32 bits uniquement dans un conteneur LXD exécutant une version 32 bits de 18.04 LTS. Vous pouvez passer de la carte graphique au conteneur et exécuter vos jeux à partir de cet environnement 32 bits.

D’un côté, l'utilisation de Wine sur la version 32 bits consiste également à publier des applications en tant que copies, ou à utiliser un conteneur LXD basé sur Ubuntu 18.04 LTS. Les développeurs Wine et un autre, Alan Pope de Canonical, ont indiqué avoir rencontré des problèmes lorsqu’ils ont voulu faire des tests sur Ubuntu 19.10 en installant quelques jeux. Alan Pope a essayé 6 différents jeux et sur les 6, 3 n’ont pas été installés (Wine s’est plaint que Wine32 n’est pas installé), un n’a pas pu être lancé, car seul un fichier binaire 32 bits a été fourni et deux jeux 64 bits ont été lancés avec une fenêtre noire. Pour ces deux derniers, Alan pense que cela est dû au faible support OpenGL de VirtualBox, utilisé pour ce test.

Il a affirmé que l’annonce selon laquelle les jeux fournissent leurs propres bibliothèques requises à leur bon fonctionnement et celle selon laquelle Wine64 est suffisant pour jouer à des jeux Windows sont ainsi réfutées par ce simple test. Ubuntu étant un système d’exploitation basé sur Debian, ce dernier n’entend pas soutenir Ubuntu dans son initiative, à en croire les déclarations de l’un de ces employés. Jens Reyer de Debian (Ubuntu reçoit son paquetage Wine de Debian) a déclaré que Debian ne prévoyait pas de supprimer l’architecture 32 bits x86 pour le moment. « Je ne nous (responsables de Debian) vois pas changer quoi que ce soit dans ou pour Ubuntu à propos de i386 », a-t-il déclaré.

Certes, Ubuntu n'est pas la première distribution Linux à utiliser des versions uniquement 64 bits. OpenSUSE leap l'a également fait, mais il continue de fournir toutes les bibliothèques 32 bits nécessaires à la création et à l'exécution de Wine. Cependant, d'après l'annonce et la FAQ d'Ubuntu concernant l'abandon de l'architecture 32 bits x86, il semble qu'il n'y ait aucune intention de faire quelque chose de similaire dans Ubuntu. À ce propos, « en pratique, les seuls cas où seul le Wine 64 bits sera utile sont le cas où les applications 64 bits sont empaquetées d'une autre manière (telle qu'un fichier .zip, Steam Play ou un emballage spécifique à Wine) ou pour exécuter les fonctions intégrées de Wine comme msidb », a déclaré Vincent Povirk de CodeWeavers.

Canonical a expliqué que Steam lui-même regroupe un environnement d'exécution contenant les bibliothèques 32 bits nécessaires à l'exécution du client Steam, mais ce n’est peut-être pas le cas. Les développeurs Steam semblent révoltés contre cette décision de l’entreprise. Sur Twitter, Pierre-Louis Griffais, un développeur de Valve a notifié qu’à l’avenir, et ce, à partir de la version 19.10 d’Ubuntu, Valve abandonne lui aussi le support officiel de Steam pour la distribution de Canonical. L’équipe Steam a pour objectif de minimiser les ruptures pour les utilisateurs d’Ubuntu existants, selon Pierre-Loup Griffais, mais elle reportera son attention sur une autre distribution à l’avenir. Les joueurs de jeux vidéo se verront-ils obligés de changer de distribution ou de passer à Windows ?


« Ubuntu 19.10 et les versions futures ne seront pas officiellement pris en charge par Steam ni recommandés à nos utilisateurs. Nous évaluerons les moyens de minimiser les risques de pannes pour les utilisateurs existants, mais nous allons également nous concentrer sur une distribution différente qui reste actuellement à déterminer », a déclaré avant-hier Pierre-Loup Griffais sur son compte Twitter. Les choses pourraient s'améliorer à long terme. Cependant, il reste très peu de temps pour que Canonical gèle le développement des fonctionnalités pour 19.10 et annoncé sa sortie. À moins que l'équipe Ubuntu ne change de cap, certains utilisateurs de Linux peuvent faire face à de nombreux problèmes d’incompatibilité dans leurs bibliothèques de jeux, en particulier s'ils dépendent de Steam.

En réponse à Pierre-Loup Griffais, certains ont évoqué comme alternative Flatpak, un système de virtualisation d’application pour les distributions GNU/Linux de bureau paru en 2007. Selon ceux qui le proposent, le Flatpak est fantastique et le temps d'exécution isolé vous permet de contrôler une expérience plus cohérente pour vos utilisateurs, quelle que soit leur plateforme. Néanmoins, certains ne croient pas que Flatpak puisse résoudre le problème d’Ubuntu 19.10 et de ses versions futures. « Je conviens que se concentrer sur Flatpak serait préférable à une distribution spécifique. Je ne sais pas si cela permettrait de gérer la situation Ubuntu 19.10 aujourd'hui, mais cela semble être le meilleur moyen de concentrer les efforts », a déclaré l’un d’eux.

Source : Pierre-Loup Griffais

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Canonical annonce que l'architecture i386 sera abandonnée à partir de la version 19.10 d'Ubuntu, sa distribution Linux

Canonical compte mettre dans l'ISO d'Ubuntu 19.10 le pilote GPU propriétaire de Nvidia et cela semble ne pas plaire à tout le monde

Windows 10 : Microsoft vous permet désormais d'installer Ubuntu 19.04 (Disco Dingo) à l'aide de la fonctionnalité Hyper-V Quick Create

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de FatAgnus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 23:05
Citation Envoyé par darklinux Voir le message
Tu veux jouer ? Alors c 'est soit Windows , sois console , pas sous Linux
Je travaille et je joue sur Ubuntu c'est mon choix. Je n'ai pas envie de payer une licence Windows 10 pour jouer, ni d'envoyer toutes mes données personnelles à Microsoft dès que je bouge le curseur de ma souris, c'est mon choix. Je tiens à remercier Steam de supporter Linux, d'avoir contribué à améliorer la pile graphique sur GNU/Linux et de contribuer au projet Wine. La situation du jeu vidéo sous GNU/Linux s'est grandement améliorée en quelques années. Ensuite oui, les jeux sont certainement (un peu) plus rapides sous Windows qu'en utilisant la couche Wine et DXVK, oui il y a plus de jeux sous Windows (et mille fois plus de virus aussi au passage). Pourquoi serais-je obligé d'être un mouton de Panurge ? Certaines personnes essayent de faire bouger les choses à leur niveau, même si le jeu sous GNU/Linux est une niche, cette niche existe.
5  0 
Avatar de 4sStylZ
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/06/2019 à 10:09
La news citée ne dit pas que les drivers Nvidia sont devenus open source depuis RTX mais que les drivers open-source supportent désormais RTX. Donc rien à voir.

Et euh… Les drivers open-source, faut avoir faim pour les utiliser.
5  0 
Avatar de strato35
Membre actif https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 11:52
Citation Envoyé par Markand Voir le message
Non, que Steam ne fasse pas de versions 64 bits ça c'est terrible. On est en 2019, l'architecture amd64 a presque 20 ans maintenant. Je vois pas l'intérêt de continuer à faire des programmes uniquement pour x86 plus beaucoup de personnes ont encore un pentium iv à la maison.
J'ai personnellement encore un pentium 4 ... dans ma poche ... C'était celui de mon premier ordi perso, que je conserve précieusement depuis toutes ces années comme un talisman. Il pourra ptète encore servir
Bon remarque à l'époque je le portais comme pendentif donc j'ai percé un trou dedans pour y passer un fil, donc il marchera ptète plus très bien mais bon ...
3  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 19:11
Citation Envoyé par Markand Voir le message
Non, que Steam ne fasse pas de versions 64 bits ça c'est terrible. On est en 2019, l'architecture amd64 a presque 20 ans maintenant. Je vois pas l'intérêt de continuer à faire des programmes uniquement pour x86 plus beaucoup de personnes ont encore un pentium iv à la maison.

Ubuntu et les autres distributions qui arrêtent le support 32 bits ont simplement raison de faire ça. C'est une économie de temps et de maintenance car il y a moins de travail à faire pour une architecture désuette. Cette manie de vouloir faire du 32 bits par « portabilité » vient du monde Windows ou beaucoup de développeurs font encore du 32 bits parce que ça juste marche©. Mais sur Linux on aime pas ça.
C'est pas tant le client Steam que la bibliothèque Steam...
Les jeux ne sont pas encore tous développés en 32bits, et ils aimeraient bien ne pas avoir à jeter leur back catalogue (comme tout éditeur).
Si le slogan devient "venez jouer sur Linux grâce à Steam parmi un catalogue de 30 jeux compatibles", c'est pas super sexy... ni pour Steam, ni pour le jeu sur Linux. Et n'aidera probablement pas à démocratiser sa pratique sur cet os.
3  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 23/06/2019 à 14:26
Ubuntu est probablement de loin la distribution Linux la plus répandue auprès du grand public (hors celles de Google bien entendu). Que Steam l'abandonne serait terrible, pour le jeu sur Linux et pour Linux tout court.
2  0 
Avatar de Markand
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 8:15
Non, que Steam ne fasse pas de versions 64 bits ça c'est terrible. On est en 2019, l'architecture amd64 a presque 20 ans maintenant. Je vois pas l'intérêt de continuer à faire des programmes uniquement pour x86 plus beaucoup de personnes ont encore un pentium iv à la maison.

Ubuntu et les autres distributions qui arrêtent le support 32 bits ont simplement raison de faire ça. C'est une économie de temps et de maintenance car il y a moins de travail à faire pour une architecture désuette. Cette manie de vouloir faire du 32 bits par « portabilité » vient du monde Windows ou beaucoup de développeurs font encore du 32 bits parce que ça juste marche©. Mais sur Linux on aime pas ça.
5  3 
Avatar de Thomas404
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 21:13
Citation Envoyé par Bousk Voir le message
C'est pas tant le client Steam que la bibliothèque Steam...
Les jeux ne sont pas encore tous développés en 32bits, et ils aimeraient bien ne pas avoir à jeter leur back catalogue (comme tout éditeur).
Si le slogan devient "venez jouer sur Linux grâce à Steam parmi un catalogue de 30 jeux compatibles", c'est pas super sexy... ni pour Steam, ni pour le jeu sur Linux. Et n'aidera probablement pas à démocratiser sa pratique sur cet os.
beaucoup de jeux sont compatibles une fois que tu as activé proton, tu peux meme te faire une idée ici :

https://www.protondb.com/
2  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 21:40
Citation Envoyé par Bousk Voir le message
C'est pas tant le client Steam que la bibliothèque Steam...
Les jeux ne sont pas encore tous développés en 32bits, et ils aimeraient bien ne pas avoir à jeter leur back catalogue (comme tout éditeur).
Si le slogan devient "venez jouer sur Linux grâce à Steam parmi un catalogue de 30 jeux compatibles", c'est pas super sexy... ni pour Steam, ni pour le jeu sur Linux. Et n'aidera probablement pas à démocratiser sa pratique sur cet os.
Il faut éviter de regarder les chiffres sous forme de pourcentage du catalogue ou pourcentage de joueurs, c'est des chiffres biaisés.
Il y a beaucoup plus de (vrai) jeux supportés sur steam qu'on ne pourrait le croire, c'est juste que la majeur partie du catalogue steam sont des jeux digne d'un google play, des mini jeux amateurs sortis a l'arrache en quantités phénoménales.
Mais quand on regarde la partie sérieuse du catalogue, linux et mac sont quand même pas mal fournis:
https://www.reddit.com/r/linux_gamin..._are_on_linux/

J'ai personnellement sous linux une bibli de jeux conséquente, même si beaucoup plus focalisée sur de l'indépendant (plus souvent cross platform).

Par contre, il est vrai que les ventes pures Linux sont extrêmement faibles (surtout comparées aux ventes pures mac qui sont déjà pas folles).
Mais encore une fois cela ne veut rien dire, certaines personnes ont un dual boot linux et windows, achètent et jouent sous windows quand ils n'ont pas le choix, mais sont bien contents de pouvoir utiliser leur ludothèque sur d'autres plateformes...
Même si malheureusement, je n'ai trouvé aucun chiffre sur steam à ce propos.

Et +1 pour proton, ça aide vraiment beaucoup, surtout pour les vieux jeux. C'est une très bonne chose.
2  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/07/2019 à 2:41
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
J'ai personnellement sous linux une bibli de jeux conséquente, même si beaucoup plus focalisée sur de l'indépendant (plus souvent cross platform).
C'est ça. Les indés publient beaucoup sur Windows, mais aussi Mac et Linux. Ils n'ont pas grand chose à perdre sur ces plateformes là, surtout si le moteur tourne bien sous Linux et si OpenGL/Vulkan y tourne bien. Les plus gros jeux sont plus focalisés sur les plateformes rentables, à savoir les consoles puis la version PC Windows. Ils ne vont pas passer un gros budget sur une version Linux qui n'intéressera que 3 péquenots. Si tu les veux sous Linux alors il faudra bricoler et/ou passer par Wine, Play On Linux ou Proton.

Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Et +1 pour proton, ça aide vraiment beaucoup, surtout pour les vieux jeux. C'est une très bonne chose.
Steam l'utilise à travers son Steam Play. C'est une bonne technologie en effet.
2  0 
Avatar de rt15
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/10/2019 à 16:59
Petit déterrage mais c'était bel et bien la fin des packages 32 bits et donc de toutes les applications 32 bits qui était évoquée par ubuntu, pas la fin de la livraisons de noyaux 32 bits.

Par exemple Wine 32 bits n'aurait plus fonctionné.
Wine 64 aurait bien sûr été supporté, mais Wine 64 n'aurait pas été capable d'exécuter les applications Windows 32 bits, car Wine 64 ne peut le faire que si certaines bibliothèques 32 bits sont présentes sur le système.
Encore une fois c'est par exemple tout bêtement la glibc (libc.so.6) 32 bits qui n'aurait plus été dispo sous Ubuntu alors que 99.9% des logiciels 32 bits sous Linux ont besoin de la glibc 32 bits.

(J'ose même pas imaginé si Microsoft annonçait la même chose sous Windows, ça serait la 3ème guerre mondiale. )

Pour ce qui est la fin des livraisons de noyaux 32 bits, c'est déjà effectif à partir de Ubuntu 18.10, donc en gros ça fait un an.
Et ils ont même supprimé les isos 32 bits de Ubuntu 18.04 LTS de ubuntu.com...
Alors trouver un iso de Ubuntu 18.10 pour un processeur de la famille i386 est probablement impossible. Et la 19.10 j'en parle pas.
Et c'est pas vraiment un problème vu que plus grand monde doit démarrer l'installation d'une distribution Linux sur un i386 de nos jours.

Par contre des applis Linux dont les binaires ne sont pas dispo en 64 bits j'imagine qu'il y en a des wagons.
2  0