Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La version 5.3 du noyau Linux est disponible avec la prise en charge des GPU AMD Navi
Et d'autres nouvelles fonctionnalités

Le , par Bill Fassinou

56PARTAGES

16  1 
Linus Torvald a publié ce dimanche la version 5.3 du noyau Linux avec de nouvelles fonctionnalités et améliorations. La version 5.3 du noyau Linux prend en charge les GPU AMD Navi 10, les instructions « umwait » x86 qui permettent aux processus d’attendre un laps de temps sans faire tourner les boucles, etc. Le sous-système Netfilter, principalement utilisé pour les pare-feu, peut désormais déléguer certains travaux à un matériel approprié.

Linus Torvald a publié la version 5.2 du noyau Linux il y a environ deux mois. Dans la version 5.2 du noyau Linux, les développeurs ont rendu le système de fichiers EXT4 insensible à la casse. Cette version a apporté la prise en charge du microprogramme Intel Sound Open Firmware, les pilotes graphiques ARM Mali avec Lima et Panfrost, un tout nouveau pilote WiFi Realtek pour remplacer le pilote RTLWIFI existant, de nouveaux sous-systèmes pour les compteurs de bus de terrain et génériques, etc. Elle a également ajouté un support pour de nombreux produits Intel.

La version 5.3 du noyau Linux apporte aussi un très grand nombre de nouvelles fonctionnalités. L’une des principales nouveautés dans cette version du noyau Linux est la prise en charge des nouveaux GPU AMD Navi 10. Linux 5.3 prend en charge la nouvelle génération de processeurs graphiques AMD Navi 10, qui a fait ses débuts en juillet dernier avec la série Radeon RX-5700. La prise en charge d’autres GPU Navi devrait suivre avec Linux 5.4. En outre, il existe d’autres fonctionnalités toutes aussi intéressantes que celle-ci.


Linux 5.3 prend en charge les adresses IPv4 de la plage 0.0.0.0/8, ce qui rend disponibles environ 16 millions d'adresses supplémentaires
Cette version du noyau Linux contient un changement trivial, mais impactant. La plage d’adresses IPv4 0.0.0.0/8 sera acceptée par Linux (bien qu'elle ne soit pas déclarée comme telle dans les normes) en tant que plage d'adresses valides, autorisant 16 millions de nouvelles adresses IPv4. L'espace d'adressage IPv4 comprend des centaines de millions d'adresses réservées pour des raisons non expliquées, obsolètes ou pour une utilisation future. Pour ne pas laisser ces adresses IP inutilisées, un projet de nettoyage IPv4 a été lancé pour les rendre utilisables, de manière générale.

La prise en charge de l’hyperviseur IoT ACRN

On attend de plus en plus des appareils connectés d'aujourd'hui qu'ils prennent en charge un large éventail de ressources matérielles, de systèmes d'exploitation et d'outils/applications logiciels. La virtualisation est essentielle pour répondre à ces besoins généraux, mais les solutions existantes n'offrent pas la taille et la flexibilité requises pour l'IdO. ACRN vise à être la réponse à ces diverses préoccupations. La version 5.3 du noyau Linux ajoute la prise en charge de l'hyperviseur ACRN.

Prise en charge de Intel Speed Select pour un réglage de l’alimentation plus facile

Cette version du noyau ajoute la prise en charge d'Intel Speed ​​Select, une fonctionnalité uniquement prise en charge sur des serveurs Xeon spécifiques. Il s'agit d'une technologie de gestion de l'alimentation qui permet aux utilisateurs de configurer leurs serveurs en fonction du débit et des paramètres de performance par cœur. Cela permet également de hiérarchiser les performances de certaines charges de travail exécutées sur des cœurs spécifiques en sacrifiant les performances d'autres cœurs.

Prise en charge des instructions « umwait » x86

Cette version permet à l’espace utilisateur (userspace) d’utiliser trois nouvelles instructions qui seront ajoutées aux prochaines puces Intel « Tremont » : « umonitor », « umwait » et « tpause ». Elles permettent à un processus userspace d'attendre de courtes périodes de temps sans tourner en boucle, permettant ainsi aux applications de faire ces courtes périodes d'attente sans affecter les performances des autres hypertreads. Mis à part cela, Linux fonctionne aussi désormais sur l'architecture des processeurs x86 de la société chinoise Zhaoxin.

Autre chose dans cette version, le sous-système Netfilter, qui est principalement utilisé par les pare-feux, est maintenant en mesure de déléguer certaines tâches à des puces réseau appropriées. Cela peut soulager le processeur principal et augmenter les performances. La version 5.3 de Linux offre une meilleure prise en charge des graphiques Intel Icelake Gen 11 et apporte également la prise en charge de l'affichage HDR d'Intel.

Source : Note de version de Linux 5.3

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle version du noyau Linux ?

Voir aussi

IPv6 : La date prévisionnelle d'épuisement des adresses IPv4 pour l'Europe est maintenant fixée au 6 novembre 2019 et non plus au 23 mars 2020

Linus Torvalds a publié la version 5.2 du noyau Linux, avec une nouvelle API pour le montage de systèmes de fichiers

Le système de mise en cache du noyau Linux serait-il plus lent que les transferts E/S directs ? Non, soutient Linus Torvalds

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !