Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La préversion publique du client lourd de Microsoft Teams pour Linux est d'ores et déjà disponible
Pour les distributions basées sur Debian et Red Hat

Le , par Christian Olivier

24PARTAGES

10  0 
Nous vous l’annoncions en septembre dernier : un client lourd officiel Microsoft Teams est en cours de développement. Ce projet semble être presque arrivé à maturité puisque Microsoft vient de publier la première préversion publique du client lourd pour Linux de Teams, un outil présenté par Microsoft comme une alternative viable à la plateforme de communication collaborative propriétaire - également logiciel de gestion de projets - Slack. Les distributions basées sur Debian (DEB) et sur Red Hat (RPM), apparemment uniquement les variantes 64 bits, sont prises en charge.


Il faut rappeler que jusqu’ici, la société de Satya Nadella avait simplement mis à la disposition des utilisateurs opérant sur les plateformes Linux un client léger, se présentant comme une version accessible au travers d’un navigateur, mais jugée pauvre en fonctionnalités en comparaison du client lourd Microsoft Teams pour Windows.

Le choix de Microsoft semble logique puisque, sur la plateforme dédiée Microsoft Teams UserVoice, les demandes pour la création d’un client Teams pour Linux arrivaient en deuxième position en termes de nombre de votes, preuve de l’engouement des travailleurs du domaine de la programmation pour cet outil dans leur processus de développement. À ce propos, une étude menée par les responsables de la plateforme Stack Overflow a montré que les développeurs sont plus nombreux à choisir Linux plutôt que Windows comme systèmes d’exploitation sur lequel ils mènent à bien leurs activités. Dans les chiffres du sondage qui a concerné 67 ;243 développeurs professionnels, 54,1 % ont fait le choix de Linux et 49,4 % celui de Windows.

Suite à la publication de cette préversion publique, Microsoft a déclaré : « Le client Microsoft Teams pour Linux est la première application Microsoft 365 à faire son entrée sur les postes de travail Linux et prendra en charge toutes les fonctionnalités de base de Teams. Teams est la plaque tournante du travail d'équipe qui réunit les discussions, les réunions vidéo, les appels et la collaboration sur les documents Office 365 et les processus d'affaires dans une seule et même expérience intégrée ».


Soulignons au passage qu’à l’occasion de l’édition 2019 de sa conférence Ignite, l’éditeur d’Office a effectué plusieurs annonces susceptibles d’optimiser la prise en main de ses solutions dédiées à la productivité, notamment celle de son outil Teams. Teams pourra bientôt se lancer dans une fenêtre contextuelle séparée, par exemple pour les chats, les réunions ou les appels, à côté des autres applis (une sorte de mode picture-in-picture). Outlook est désormais intégré dans Teams et un nouveau bouton « ;Partager sur Teams ;» qui donne aux utilisateurs de Teams la possibilité de créer des canaux privés pour discuter d’un fil de courriels sera prochainement ajouté dans Outlook.

Microsoft a aussi prévu d’activer les canaux épinglés avant la fin de l’année afin que les utilisateurs puissent conserver les canaux importants bien en évidence sur Teams et les réorganiser plus facilement dans leur liste personnalisée. L’éditeur de Windows compte par ailleurs ajouter un nouveau volet de tâches à Teams. Ce dernier autorisera un affichage unique des tâches personnelles et de celles assignées dans Teams via les canaux Teams, Microsoft To Do, Planner et Outlook. Il sera possible de personnaliser cet affichage en insérant des tableaux, des graphiques, une liste ou des horaires.

Parallèlement à ces fonctionnalités, Microsoft prévoit d’intégrer Yammer dans Teams afin de fournir un accès rapide aux communautés, aux évènements et aux discussions sur Yammer, mais également de nouvelles fonctionnalités de sondages et d’enquêtes à ajouter aux messages ou aux canaux. Le mois dernier, Microsoft a annoncé que son outil Teams a atteint les 20 millions d'utilisateurs par jour, soit une augmentation d'environ 50 % en 4 mois.

Source : Microsoft 1, Microsoft 2

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Microsoft Ignite 2019 : les annonces qu'il ne fallait pas rater lors de la conférence, au programme Microsoft Office, Cortana, Microsoft Teams et Fluid Framework
Durant l'édition 2019 de la conférence Ignite, Microsoft va publier une version Alpha de WinUI 3.0, la plateforme d'interface utilisateur native pour Windows 10
Microsoft annonce que son outil Teams a atteint les 20 millions d'utilisateurs par jour, soit une augmentation d'environ 50 % en 4 mois
Microsoft décide de supprimer l'application Cortana pour iOS et Android en janvier 2020 pour l'intégrer dans des applications de productivité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ok.Idriss
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 10:44
Bon c'est bien, ils vont dans le bon sens. Après en terme d'API simple et industrialisable pour faire de la supervision et de la CI/CD je préfère toujours de loin Slack, Zulip et Mattermost.
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 7:15
1  4