Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le gouvernement sud-coréen envisage d'entamer sa migration vers Linux à la fin de cette année
Maintenant que le support de Windows 7 est arrivé à son terme

Le , par Patrick Ruiz

49PARTAGES

29  0 
C’est terminé pour ce qui est de la prise en charge de Windows 7 depuis le 14 janvier dernier. Pour le gouvernement sud-coréen, la solution à court terme a été de se résoudre à passer à Windows 10, mais si l’on en croit des rapports de médias locaux, ça ne peut pas continuer ainsi ; il faut trouver un moyen de se débarrasser de Windows…


« À partir de la fin de cette année, le système d'exploitation utilisé par le gouvernement central, les gouvernements locaux et les institutions publiques devrait être remplacé par un système d'exploitation ouvert, développé par des entreprises coréennes », lit-on. L’annonce est du ministère coréen de l’Administration publique et de la Sécurité. L’expérience à grande échelle projetée par cette institution va s’appuyer sur les retours d’expérience d’autres administrations avec Cloud OS, Harmonica OS et Tmax OS – des systèmes d’exploitation basés sur Linux. En effet, le ministère coréen de la Défense fait usage d’Harmonica OS en même temps que Windows. La Poste sud-coréenne pour sa part utilise Tmax OS. C’est à mi-parcours de l’année précédente que l’équipe Tmax OS a annoncé la publication d’une version open source. Dans le même temps, elle avait annoncé une collaboration avec les éditeurs de Cloud OS et d’Harmonica OS. C’est l’un des leviers que le ministère coréen de l’Administration publique et de la Sécurité pourrait actionner pour mener à bien son plan.

Cette annonce fait suite à celle du ministère de l'Intérieur et de la Sécurité du pays à mi-parcours de l’année précédente. Ce dernier devait tester Linux sur ses ordinateurs et en cas d’essais concluants, procéder à un déploiement à large échelle sur des machines d’autres administrations gouvernementales. Cette décision faisait suite à des préoccupations sur le coût de maintenance de Windows 7 étant donné que le pays était rendu à 6 mois de la fin du support de l’OS de Microsoft.

En fait, les questions de coûts sont centrales dans le cadre d’opérations de cette envergure. Si le ministère de l'Intérieur et de la Sécurité sud-coréen avait affiché son intention de vouloir s’arrimer à un plan de migration vers Linux à 655 millions de dollars, c’était probablement parce que les estimations laissaient croire que le coût des licences nécessaires pour la maintenance de Windows 7 serait plus important sur le long terme. En sus, il ne faut pas perdre de vue les questions de résistance au changement. Ici, le remède est un accompagnement de qualité des utilisateurs du nouveau système d’exploitation. Voilà des facteurs qui, lorsqu’ils sont mal pris en compte ou implémentés, peuvent mener à des rétropédalages comme celui de la ville de Munich. Une dizaine de mois nous séparent de la fin d’année ; c’est le temps nécessaire pour se pencher en question sur ces détails, mais de l’autre côté ça reste également une ouverture suffisante pour négocier les coûts de licence avec qui de droit, ce, pour ne pas avoir à rompre avec ses habitudes. Du moins, pour un moment encore.

Après Munich, le cas de la Basse-Saxe (un État fédéré d'Allemagne) est une autre belle illustration de ce que les migrations de Windows vers Linux ne sont pas chose triviale. En effet, cette dernière a décidé de marcher sur les pas de Munich et de faire migrer, à son tour, des milliers d’ordinateurs de Linux vers Windows. Les autorités avaient expliqué cette décision par le fait qu’un grand nombre d’agents sur le terrain et des services de support téléphonique de l’État utilisaient déjà Windows et que de ce fait, il paraissait tout à fait logique de procéder à une standardisation. La Corée du Sud s’inscrira peut-être dans les exemples de réussite d'une procédure de migration de Windows vers Linux…

Source : media local

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quels sont les facteurs bloquants de projets de migration de Windows vers Linux ?
L’intention du gouvernement sud-coréen est-elle réelle ou il s’agit juste d’un nouveau coup de bluff pour faire baisser le coût des licences en pleine négociation ?

Voir aussi :

Après Munich, la Basse-Saxe, un État fédéré d'Allemagne, annonce l'abandon de Linux pour Windows, afin de standardiser ses systèmes informatiques
Munich a décidé d'abandonner LiMux pour Windows 10 à partir de 2020, une migration à 50 millions d'euros
LiMux : le directeur de la FSFE revient sur les problèmes du passage de Munich vers Linux et les leçons à en tirer pour les migrations à venir
Munich prévoit un vote en novembre pour abandonner Linux au profit de Windows pointant du doigt des difficultés majeures et des coûts supplémentaires
L'open source aurait permis à la ville de Munich d'économiser plus de 10 millions d'euros, un exemple à suivre par d'autres collectivités ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 10:18
faut voir si ils font ça aussi bien que la Gendarmerie Française, ou aussi mal que la municipalité de Munich. Pour rappel, la principale différence entre les deux projets n'étaient pas technique, mais dans la conduite du changement. Les munichois ont annonçé le changement tambour battant. Les Gendarmes ont juste dit aux utilisateurs qu'ils allaient avoir des ordis flambants neufs et plus puissants - ce qui était vrai.
12  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 11:49
Citation Envoyé par CS FS Voir le message
Tout dépend du contexte ; ce n’est pas le tout de migrer l’OS, il faut aussi migrer les outils de travail. Le cas le plus bloquant est celui de la boite qui a investi dans le développement d’outils pour un OS spécifique (et c’est loin d’être un cas anecdotique).
un des principaux problèmes à Munich, c'est que de nombreux utilisateurs - dont certains avec du pouvoir politique - ont perdu la possibilité d'installer leurs logiciels préférés. Avec Linux était venu une sécurité plus stricte - qui rajoutée à l'incapacité de faire tourner de nombreux logiciels Windows, a provoqué une fureur de la base. Les logiciels en question n'étaient pas forcément indispensables pour faire le boulot, hein...mais il était hors de question que les outragés l'admettent.

Citation Envoyé par CS FS Voir le message
Au-delà de ça, il y a certainement encore dans l’inconscient collectif, cette idée selon laquelle Linux n’est pas un OS accessible au néophyte (ce qui n’a pas énormément de sens dans la plupart des cas, lorsque l’outil informatique d’un service se résume à un CMS ou tout autre application web ouverte dans un navigateur).
Mais les gens prennent aussi des pauses sur leur PC. C'est là que ça coince. Ils ne devraient pas, mais ils le font. Je le fais. Beaucoup le font.
12  1 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 10:56
J'ai fais l'expérience avec une personne de ma famille. Windows de base, donc utilisateur admin, antivirus très permissif, UAC au minimum etc... Le PC flingué en un rien de temps, des barres d'outils de partout, des malwares installés à foison. du coup, le PC suivant, je le blinde à fond, Karspersky en mode bien chiant, utilisateur sans droit admin (dont elle n'a pas besoin de toutes façons), UAC à donf etc...On est quelques années plus tard et le PC est toujours impeccable.
Le soucis ne vient pas que de Windows et de l'utilisateur mais aussi de l'installation et du paramétrage, faut l'adapter à l'utilisateur. Ceux qui installent un PC à leur famille et râlent après car il est pourri de partout ont souvent mal fait leur travail à la base en ayant fait une install qui laisse tout passer.
13  5 
Avatar de CS FS
Membre averti https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 11:28
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Quel sont principaux obstacles aux projets de migration de Windows vers Linux ?
Tout dépend du contexte ; ce n’est pas le tout de migrer l’OS, il faut aussi migrer les outils de travail. Le cas le plus bloquant est celui de la boite qui a investi dans le développement d’outils pour un OS spécifique (et c’est loin d’être un cas anecdotique).

Au-delà de ça, il y a certainement encore dans l’inconscient collectif, cette idée selon laquelle Linux n’est pas un OS accessible au néophyte (ce qui n’a pas énormément de sens dans la plupart des cas, lorsque l’outil informatique d’un service se résume à un CMS ou tout autre application web ouverte dans un navigateur).
8  2 
Avatar de CS FS
Membre averti https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 12:58
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
un des principaux problèmes à Munich, c'est que de nombreux utilisateurs - dont certains avec du pouvoir politique - ont perdu la possibilité d'installer leurs logiciels préférés.
Je veux bien croire que des décisions politiques font barrage, et c’est fort dommage. Mon coté bisounours s’est arrêté aux raisons rationnelles qui empêcheraient cette migration vers Linux.

Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Mais les gens prennent aussi des pauses sur leur PC. C'est là que ça coince. Ils ne devraient pas, mais ils le font. Je le fais. Beaucoup le font.
Je suis mitigé là-dessus ; oui, de manière générale on prend des pauses sur son PC, mais de là à installer un logiciel perso ? Aller sur Internet, faire un tour sur ses réseaux sociaux, voire même Youtube, je peux le concevoir, mais je me vois mal lancer un logiciel et partir sur une activité extra pro. Je me plante peut-être complètement, mais j’ai également du mal à croire que c’est une pratique généralisée.
6  0 
Avatar de eldran64
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 10:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Les PC sous Windows ont tendance à s'encrasser, généralement les PC qui ont Windows XP depuis 10 ans sont devenu très lent et nécessitent un formatage.
Avec Linux il y a moins de risque de virus, de malwares, de spywares, c'est une solution plus stable.
Ce n'est pas l'OS lui même qui fait la différence mais principalement les utilisateurs. Un utilisateur peu formé faisant n'importe quoi sur le web continuera de le faire que se soit avec Win 10 ou Linux. Et il choppera tout autant de virus et de saloperie.
10  5 
Avatar de CS FS
Membre averti https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 12:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a des environnements de bureau qui ressemblent beaucoup à Windows, genre KDE.
Unity est moche et pas pratique, mais à côté il y a Cinnamon, Xfce, Budgie, LXDE, LXQt, GNOME, etc.

Que les gens utilisent Firefox sous Windows ou sous Linux ça ne change pas grand chose...
Ce n’est pas moi qu’il faut convaincre, en fait...
Cette "peur" de Linux et sa prétendue complexité est toujours ancrée dans l’imaginaire commun, c’est tout ce que je dis ici. Et avant que le quidam moyen ait pleinement conscience que le Linux d’aujourd’hui n’est plus le Linux d’il y a 15 ans, on n’est pas sorti du sable.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Si dans des bureaux des gens doivent utiliser des logiciels développés spécialement pour eux, que ce soit sous Linux ou Windows ça ne change pas grand chose une fois que le logiciel est prêt.
Le problème ce n’est pas de développer un outil métier pour Linux ou pour Windows, le problème c’est de migrer l’existant d’un OS à un autre (ce qui se traduit généralement par une réécriture des outils). On se retrouve vite dans un cas de figure où la migration vers Linux ne vaut même plus la peine en termes de couts.
6  2 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 11:12
Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
J'ai fais l'expérience avec une personne de ma famille. Windows de base, donc utilisateur admin, antivirus très permissif, UAC au minimum etc... Le PC flingué en un rien de temps, des barres d'outils de partout, des malwares installés à foison. du coup, le PC suivant, je le blinde à fond, Karspersky en mode bien chiant, utilisateur sans droit admin (dont elle n'a pas besoin de toutes façons), UAC à donf etc...On est quelques années plus tard et le PC est toujours impeccable.
Le soucis ne vient pas que de Windows et de l'utilisateur mais aussi de l'installation et du paramétrage, faut l'adapter à l'utilisateur. Ceux qui installent un PC à leur famille et râlent après car il est pourri de partout ont souvent mal fait leur travail à la base en ayant fait une install qui laisse tout passer.
Un très gros +1.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 11:16
Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
J'ai fais l'expérience avec une personne de ma famille. Windows de base, donc utilisateur admin, antivirus très permissif, UAC au minimum etc... Le PC flingué en un rien de temps
Mais oui ! C'est précisément ce que je dis depuis le début.
Les gens qui n'y connaissent font n'importe quoi !

Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
il ne pouvait pas s'en servir ...
La plupart des utilisateurs lambda n'ont besoin que de Firefox (et Libre Office à la limite). Au pire il y a des outils en ligne.
Pour le jeune de 12 ans il y a Steam sous Linux.

J'ai installé Linux Mint chez une personne relativement âgée et elle est satisfaite. Le PC ne ralentit pas.

====
Sérieusement vous n'avez jamais entendu quelqu'un se plaindre parce que son Windows XP ou Windows 7 "ramait" ?
8  5 
Avatar de CS FS
Membre averti https://www.developpez.com
Le 05/02/2020 à 14:19
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il faut voir le bon côté, si on reprend le logiciel depuis 0, il sera mieux conçu et plus efficace.
Bon après ça va prendre du temps.
D’une part ce n’est pas forcément vrai ; un outil fraichement sorti du SI a peu de chance d’être exempt de bugs, là où un outil en place depuis plusieurs année a vu ses bugs majeurs disparaitre au fur et à mesure des mises à jour correctives. D’autre part, il n’existe aucune règle qui veut qu’un outil qui en remplace un autre soit plus "efficace" (terme qui veut tout dire et ne rien dire du tout).

Cette réalité (impact des bugs, correction des bugs, formation des utilisateurs finaux, délai avant que les utilisateurs soient au moins aussi efficace qu’avant) s’ajoute au cout de base, et c’est ce que les décisionnaires vont regarder avant tout ; entre sortir le chéquier pour mettre à jour Windows pour que tout continue de fonctionner sans changement, et tenter la migration vers Linux avec tout l’effort et tous les effets tunnels que ça implique, la question se pose rarement.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Si c'est un logiciel Qt ou Java ça devrait être jouable de le faire tourner sous Linux
Avec des "Si" on coupe des arbres.
3  0