Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Linusgate : plus de 250 plaintes de violation du code de conduite du projet Debian par Linus Torvalds font l'objet de fuite
D'un cercle de la communauté très à cheval sur le politiquement correct

Le , par Patrick Ruiz

114PARTAGES

11  1 
Les critiques contre Linus Torvalds pour « violence verbale » ne sont pas une nouveauté. Le fameux « fuck you! » adressé à NVIDIA pour l’incompatibilité du matériel de la société ou encore la sortie contre un développeur de Red Hat pour sa proposition d’un patch pour le support du Secure Boot dans le Kernel l’illustrent à souhait. Les plus de 250 plaintes de violation du code de conduite du projet Debian par Linus Torvalds remontent à six années. L’actualité pour sa part tient à une question : comment gérer les paroles jugées offensantes au sein d’une communauté surtout lorsqu’elles sont émises par des contributeurs à l’aura super imposante comme le créateur du noyau Linux ?

Dans le cas du projet Debian, tout part d’une intervention de Linus Torvalds lors de l’édition 2014 de la DebConf. Alors qu’il s’exprimait sur ses divergences avec la Free Software Foundation au sujet de la licence GPLv3, Linus Torvalds bien connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche n’avait pas manqué de traiter la FSF de « malhonnête », « d’immorale » ; d’être remplie de « fous et de fanatiques. »


C’est ce qui lui a valu plus de 250 plaintes de violation de conduite du projet Debian. « À mon avis, il est plus qu’évident que Linus a violé le code de conduite de la DebConf. […]. Mais de manière réaliste, la seule chose que nous pouvons faire est de ne pas l’inviter aux futurs événements du projet Debian », lit-on dans l’une des plaintes. « Debian devrait déclarer publiquement que Linus ne sera pas le bienvenu à ses événements. [...] De plus, Debian doit des excuses à la Free Software Foundation. Ces excuses devraient être au moins aussi publiques que l'infraction », avance une autre. L’édition 2020 de la DebConf s’est tenue en ligne au courant du mois d’août.

Sur ce même axe de la gestion des contenus dits offensants, l’équipe code de conduite du projet Debian a, il y a deux ans, demandé le retrait du paquetage Web Outside of Browsers de l’archive. Weboob a fait l’objet d’une première introduction à l’archive Debian en 2010. C’est un ensemble d’outils en ligne de commande pour interagir avec des sites web. C’est près de 30 applications, dont boobtracker, cookboob, flatboob, etc. Bref, trop de « boob » pour un mainteneur Debian qui commentait alors que « ce logiciel (binaires inclus) contient des références enfantines à une partie du corps d’une femme en particulier. » Des signalements liés à la formulation des noms du paquetage (et des applications en son sein) avaient donc fait surface. Sur la liste de diffusion Debian, un contributeur relevait alors que weboob c’est aussi « des icônes sexuellement suggestives. »


L’équipe du projet Debian est très à cheval sur le politiquement correct. C’est la raison pour laquelle l’une des 250 plaintes de violation du code de conduite par Linus Torvalds rappelle que « tout le monde doit être traité avec respect », ce qui implique l’utilisation d’une terminologie policée dans le but de ne pas heurter autrui. Linus Torvalds pour sa part avait été clair sur la question : il n’accorde d’importance qu’à la technologie et est d’avis que certains projets communautaires en font trop avec les questions en lien avec le politiquement correct et finissent par se détourner de l’essentiel.

« Je suis acerbe probablement parce qu’ issu d’une culture qui je pense n’en fait pas autant dans le politiquement correct que les USA de nos jours. Je viens également d’une famille qui était largement dysfonctionnelle. Donc, les gens sont différents et nous devons apprendre à vivre ensemble. Seulement, le vivre ensemble ne consiste pas à chercher une espèce de plus petit dénominateur commun, mais réside dans cette possibilité de choisir ses collaborateurs. C’est l’un des avantages de l’open source en comparaison à ce qui se fait dans l’univers des logiciels propriétaires », avait-il ajouté.

Le danger avec des appels à bannissement comme ceux dont il est fait mention est de perdre des contributeurs de qualité et pas des moindres. Cela s’est vu avec le cas Kevin Kofler dans le cadre du projet communautaire Fedora.

« Kevin Kofler a contribué pendant longtemps au projet Fedora et ses aptitudes techniques ont été d’un grand bénéfice. Il a également un important passif de comportements et d'attitudes négatives, violant souvent l'esprit et la lettre du code de conduite du projet Fedora. Ses actions sont à l’origine de nombreuses tensions et ont provoqué le départ de plusieurs contributeurs du projet. […]. Compte tenu de l’impasse dans laquelle le projet se trouve, nous ne pouvons laisser cette situation toxique perdurer. L’équipe KDE SIG est arrivée à la conclusion que Kevin soit banni de la communauté », indiquait un communiqué dans la liste de diffusion de Fedora.



Source : Courriels

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Le code de conduite d’un projet communautaire doit-il être appliqué à tous les contributeurs de façon indépendante de leurs compétences ou de leur aura ?
Le politiquement correct a-t-il sa place dans l’univers de la technologie ?

Voir aussi :

Linus Torvalds réserve le mauvais vol et le comité décide de modifier la date du prochain sommet des mainteneurs Linux
Linus Torvalds s'oppose radicalement au Secure Boot et déverse sa colère sur Red Hat qui propose d'intégrer un Patch à Linux
Linux en statistiques : en 2018, le kernel a grandi de 225 000 lignes de code et de presque 50 000 commits

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de stardeath
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/09/2020 à 1:36
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
Le code de conduite d’un projet communautaire doit-il être appliqué à tous les contributeurs de façon indépendante de leurs compétences ou de leur aura ?
Le politiquement correct a-t-il sa place dans l’univers de la technologie ?
pour donner mon avis là dessus, je vais commencer par la question 2, oui et heureusement qu'un code pour une communauté doit s'appliquer à tout le monde quelque soit la compétence ou l'aura, j'ajouterai même il doit s'appliquer à ceux qui régissent la communauté en elle même, combien de fois voit on des excès de zèle (pour ne pas dire que le régisseur est en train d'appliquer sa loi) sans recours possible ...

... mais, pour ça, il faudrait encore que le code de conduite ne soit pas du caca en barquette, quand je lis des trucs comme
« tout le monde doit être traité avec respect », ce qui implique l’utilisation d’une terminologie policée dans le but de ne pas heurter autrui
mais à partir du moment où tous les sujets peuvent heurter tout le monde, c'est juste impossible.
on en arrive aux absurdités actuelles avec des règles à géométrie variable qui ne s'applique qu'en fonction de la différence supposée de statut entre l'offenseur et l'offensé, le tout en excluant de facto une quelconque défense, l'offenseur est directement dans la case coupable à cause de son statut et en aucun cas à cause de ce qu'il a proféré.

le problème n'est pas que le politiquement correct a une place (ou pas) dans l'univers de la technologie, mais que techniquement le politiquement correct, sa finalité est l'extinction pure et simple de toute opposition, vu que à chaque nouvelle étape de censure, tu pourras toujours trouver un sujet pour être offensé (et on remet 100 francs dans le nourrain).
pour moi, le politiquement correct fait parti de ces cancers "modernes" qui créent encore plus de fractures dans la société, donc devrait plus être éliminé que appliqué quelque part.
28  3 
Avatar de AKAmêmeNom
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/09/2020 à 23:28
quelle bande de connards.

--
oops! je crois que je ne serai pas invité à la prochaine debConf. XD
22  7 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/09/2020 à 10:48
Citation Envoyé par codec_abc Voir le message
D'expérience c'est rare que ce soit une personne qui ait raison et le reste du monde qui soit complètement dans le tord.
Démocrite, Newton, Galilée, Guiordano Bruno, Ticho Brahe, Copernic, Kepler, Mendeleïev et tant d'autres ne sont pas d'accord avec toi
17  2 
Avatar de eomer212
Membre averti https://www.developpez.com
Le 06/09/2020 à 9:17
oui, effrayant de connerie.

linus a passé son temps à se battre contre les monopoles techniques les secrets, etc. c'est un combattant.
pas une couleuvre de politiquement correct. ces gens la ne créent rien. ce sont juste des gardiens du temple prompts à imposer leur vision étriquée et jeter l'opprobe sur ceux qui les dérangent.

créer, inventer, c'est pas un une activité tranquille. ca requiert du caractère.
et quand il faut dire les choses, ben il faut les dire.
qu'il soit en colère, qu'il fasse des colères, je peux tellement le comprendre.
c'est effrayant de se dire que les gardiens du temple sont en train de prendre le contrôle des projets..
ca signifie leur mort à moyen terme. comme quand dans une entreprise, c'est le comptable qui prends la direction, jamais une bonne chose..

quand au cas Kevin Kofler et fedora, connaissais pas, mais quand je vois le discours pompeux d'exclusion, je vois surtout l'echec des dirigeants à gérer le génie.
il a provoqué le départ de certains contributeurs?
la belle affaire, il y a toujours ce genre d’événement dans une 'communauté' , une entreprise, un bateau. (pourquoi le capitaine est-il dieu sur son bateau, d'aprés vous,? )
si ce gars est aussi bon, peut-être était-ce une bonne chose qu'il dégage de l'espace... il faudrait juste peser le pour et le contre de ces mouvements..
14  3 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/09/2020 à 10:45
Le politiquement correct, c'est aussi ce qui fait qu'on ne peut plus parler de relation maître esclave dans une interface entre 2 process. C'est complètement débile, on n'est pas en train de parler d'êtres vivants là, ce sont des machines. Si ça continue, on n'aura même plus le droit de dire que la relation moteur boîte de vitesse n'est plus une relation maître esclave. De même l'obsession pour les "boob" des américains laisse penser que ce peuple est au bord d'une retombée dans le pire obscurantisme, inquisition comprise
12  2 
Avatar de 23JFK
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/09/2020 à 18:33
Citation Envoyé par codec_abc Voir le message
Même si sur le fond, il m'arrive d'être assez souvent d'accord avec lui, je trouve que sa façon de s'exprimer lui fait beaucoup de tord (à raison) et qu'il aurait tout intérêt à être plus diplomate.

Autrement, ça fait franchement peur les commentaires ici. En gros sous prétexte que Linus est le mainteneur de Linux le plus connu, il a le droit de se comporter n'importe comment avec tout le monde ? Vous vivez dans quel monde sérieusement ? Parler correctement sans insulter les gens n’empêche nullement de faire passer ses idées et de dire quand on est pas d'accord. En plus, vous êtes probablement hypocrites. Si votre chef ou votre manager venait vous voir en disant mot pour mot que votre code/archi c'est de la merde et qu'au regard de ce que vous avez écrit vous devriez changer de boulot vous seriez les premiers à crier à l'injustice. Pourtant vous défendez Linus qui a un comportement similaire. Des capacités (techniques ou autres) ne doivent jamais excuser un manquement dans le comportement sinon c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi. Par exemple, la récente crise chez Ubisoft ou les gens haut placés pouvaient faire subir ce qu'il voulait aux femmes de la boite sous prétexte qu'ils créaient des jeux rentables est un gros problème qui n'aurait jamais du exister. Ça serait bien que la communauté open source ne tombe pas dans les mêmes travers.
On parle d'une centaine de minables ayant déposé plainte alors qu'il y a des centaines de milliers de dev qui ne trouvent rien à reprocher à ses manières.
12  3 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/09/2020 à 11:58
Ayant une courte expérience du développement en tant que chef de projet dans un domaine bien précis, la sécurité, je partage mon point de vue.

Dans la sécurité, plus que dans tout autre domaine des nouvelles technologies, on ne peut pas se contenter du moyen : il faut être parfait. Donc le degré d'exigence met la pression. Etant moi-même moins bon que les développeurs triés sur le volet pour participer au projet, et même ceux rejetés, la pression est d'autant plus forte. Je rendais compte directement au PDG. Cela a pris 3 ans mais la qualité est au rendez-vous. C'est-à-dire que copier n'est pas possible étant donné l'excellence du travail sans rendre la copie moins bonne. Et même aujourd'hui, 2 ans après, il n'y a toujours pas mieux sur le marché comme solution de sécurité.

Pour en arriver là, les volontaires ont été sélectionnés directement sur leur capacité à apporter de l'innovation et de la perfection au code. Pas sur leur CV. Je dois avouer que je n'y suis pas allé de main morte dans mes propos sans être insultant mais direct et franc. L'un de ceux rejeté pour coder a suivi tout le travail et l'évolution du code. Il est depuis la fin du projet RSSI de Thales avec tout ce qu'il a appris en 3 ans dont il n'a pas perdu une miette. Pourtant, je ne l'ai pas ménagé lors de sa mise à l'écart qui l'a vexé comme un poux mais je crois que finalement il s'en sort mieux que si je l'avais retenu dans l'équipe : il a pu profiter de mon travail de veille entamé 10 ans auparavant sur la bibliothèque du MIT ainsi que de mes acquis mais également de ceux qui codaient.

Donc, pour en revenir au sujet proprement dit, Linus Torvalds ne peut pas se permettre la médiocrité vu l'importance du projet sur lequel il travaille. Etre sur la thread linux est déjà un gage d'excellence mais plaire à Linus Torvalds, c'est une autre paire de manches. Donc, Linus ne prend pas de gants lorsqu'un commit ne lui plaît pas ce qui ne veut pas nécessairement dire que vous êtes mauvais mais qu'il attend mieux de vous. Il n'aurait pas cette exigence, je parie que linux ne serait pas où il est actuellement. Il fait partie de ces gens qui vous font sortir les tripes bon gré mal gré.
10  1 
Avatar de PomFritz
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 07/09/2020 à 13:36
Je crois que certains lourds mélange le politiquement correct et le savoir vivre... (après, pleurer pour un doigt d'honneur à une entreprise, faut pas pousser).
9  0 
Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/09/2020 à 15:49
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Des signalements liés à la formulation des noms du paquetage (et des applications en son sein) avaient donc fait surface.
Merci, j'ai ri ^^
9  0 
Avatar de tcpop
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/09/2020 à 8:10
Au moment où tout le monde parle d'égalité de la femme etc..., considérer que c'est un "manque de respect" de dire ou écrire le mot "boob" est au moins archaïque. Ils doivent être américains non ? Ou trés influencés.
9  3