IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le fondateur de CentOS lance le projet Rocky Linux, le remplaçant de la distribution CentOS Linux qui sera abandonnée par Red Hat fin 2021,
Mais le projet pourrait ne pas être facile à réaliser

Le , par Olivier Famien

20PARTAGES

10  0 
La semaine dernière, l’équipe de Red Hat a annoncé la mort de CentOS Linux, la distribution Linux dédiée aux serveurs et postes de travail. Dans son communiqué, le représentant de Red Hat a déclaré qu’« au cours de l’année prochaine, nous passerons de CentOS Linux, la reconstruction de Red Hat Enterprise Linux (RHEL), à CentOS Stream, qui vient juste avant une nouvelle version de RHEL. CentOS Linux 8, en tant que reconstruction de RHEL 8, prendra fin à la fin de 2021. CentOS Stream continue après cette date, servant de branche (de développement) en amont de Red Hat Enterprise Linux ». L’entreprise ajoute qu’« à la fin de CentOS Linux 8 (la reconstruction de RHEL 8), votre meilleure option sera de migrer vers CentOS Stream 8, qui est un petit delta de CentOS Linux 8, et dispose de mises à jour régulières comme les versions traditionnelles de CentOS Linux. Si vous utilisez CentOS Linux 8 dans un environnement de production et craignez que CentOS Stream ne réponde pas à vos besoins, nous vous encourageons à contacter Red Hat au sujet des options ».

Pour justifier leur décision de transférer entièrement leurs investissements auparavant consacrés à CentOS Linux 8 vers CentOS Stream, les responsables de Red Hat ont expliqué que CentOS Stream, la plate-forme de développement conçue en amont de RHEL, permet de voir plus rapidement et plus facilement ce qui suit dans RHEL pour aider à façonner le produit. En outre, ils avancent que CentOS Stream raccourcit la boucle de rétroaction entre les développeurs de tous les côtés du paysage RHEL, ce qui permet à toutes les voix, qu’il s’agisse de grands partenaires ou de contributeurs individuels, d’être entendues lors de l’élaboration des futures versions de RHEL.

Bien évidemment, cette décision à laquelle de nombreux utilisateurs ne s’attendaient pas a suscité de vives réactions en partant de l’étonnement à la colère. Gregory Kurtzer, le cofondateur de CentOS, fait partie des personnes qui ont mal digéré la décision de Red Hat de ne plus financer CentOS Linux à partir du 31 décembre 2021 et de positionner le nouveau projet CentOS Stream en amont de RHEL tout en faisant disparaître CentOS Linux qui était en aval de RHEL. En réaction, Kurtzer a lancé le projet Rocky Linux, un système d'exploitation d'entreprise communautaire conçu pour être 100% compatible bogue pour bogue avec Enterprise Linux afin de continuer à soutenir CentOS Linux. Kurtzer l'a baptisé ainsi en hommage à Rocky McGaugh, le cofondateur de CentOS Linux qui est décédé avant que la distribution connaisse le succès qu'il a aujourd'hui.

Pour parvenir à ses fins, Kurtzer s'appuiera nécessairement sur le code source de RHEL. En effet, bien qu'il est vrai que le binaire RHEL est disponible sous forme d'abonnement, il faut savoir que Red Hat qui intègre dans RHEL des logiciels sous licence GPL doit mettre le code source de RHEL à la disposition des personnes qui reçoivent le binaire de la distribution. Mais comme Red Hat va au-delà en le mettant à la disposition de tout le monde, Kurtzer et les contributeurs du projet Rocky Linux pourront s’appuyer sur le code source disponible publiquement pour concevoir Rocky Linux et le rendre ainsi 100 % compatible avec RHEL. Ainsi Rocky Linux pourra fonctionner en tant qu’une build en aval de RHEL, comme CentOS Linux le faisait auparavant, en construisant des versions après que les mises à jour aient été ajoutées à RHEL qui se trouvait en amont. Pour Kurtzer, Rocky Linux sera une alternative solide, stable et transparente pour les environnements de production, développée par la communauté pour la communauté. Et d’ajouter que « Rocky Linux est un projet communautaire et le sera toujours. Rocky Linux ne sera ni vendu ni motivé par l'intérêt de l'entreprise ».


Bien vrai que les intentions soient bonnes, il reste à voir maintenant si Rocky Linux aura le même succès que son prédécesseur CentOS. Et même si c'est le cas, rien n'empêche que Rocky Linux finisse dans les bras d'une grande entreprise comme ce fut le cas avec CentOS. En effet, pour un utilisateur, l’équipe de Rocky Linux doit élaborer un plan sur la manière dont ils se rendront financièrement viables, car, pour ce dernier, CentOS a échoué à deux reprises. La première fois, ce fut lorsqu'il a manqué de financement en 2014 et a été sauvé par le parrainage de Red Hat. La seconde fois, c'est récemment avec la décision de Red Hat de ne plus financer le projet. Il semble y avoir beaucoup d'utilisateurs potentiels, mais pas beaucoup d'argent potentiel pour un respin RHEL, souligne l'utilisateur.

Pour un autre intervenant qui croit qu'il est évident que Red Hat ne veut pas que les gens construisent et/ou distribuent gratuitement RHEL 8 ou des clones, il serait illusoire de penser que l'entreprise va mettre simplement l'iso complet de RHEL sur leurs serveurs pour que tout le monde puisse le télécharger et construire une distribution gratuite. Si la licence GPL impose de donner le code source à celui qui reçoit le binaire, il n’est pas exclu que Red Hat impose un accord de licence pour révoquer l’abonnement de celui qui distribue le code source. Partant de là, l'intervenant estime que Rocky Linux est une proposition perdante. Il ajoute que si la communauté valorise vraiment la stabilité de Linux, mieux vaut mettre l'effort dans un fork extra-stable-extra-LTS de Debian ou même Ubuntu, et préparer la transition loin de RHEL. Par contre, pour ceux qui tiennent toujours à utiliser RHEL ou RHEL like, l’intervenant recommande de tout simplement payer pour avoir RHEL directement.

En attendant de voir comment Rocky Linux va évoluer et va finir, nous constatons déjà que le projet a attiré de nombreux contributeurs.

Source : GitHub

Et vous ?

Que pensez-vous de Rocky Linux ? Aura-t-il autant de succès de CentOS ?

Selon vous, l’équipe de Rocky Linux pourra-t-elle aisément reconstruire les distributions RHEL et les mettre gratuitement à la disposition du public ?

Voir aussi

RHEL 7 supportera MariaDB par défaut à la place de MySQL, coup dur pour Oracle ?
CentOS 6.0 est sortie sept mois après RHEL 6, le projet est-il en perte de vitesse ?
RHEL : Red Hat compte remplacer Python 2 par Python 3 dans la prochaine version majeure de sa distribution Linux
Red Hat rejoint la communauté CentOS pour accélérer le développement de solutions open source innovantes
Microsoft intègre le support de Linux CentOS à Hyper-V, et joue de plus en plus la carte de l’interopérabilité avec les solutions open-source

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de darklinux
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/12/2020 à 5:05
Les grands gagnants vont être Ubuntu et Debian , ils sont stables eux , ne changent pas de politiques commerciales tous les quatre matins ...
5  2 
Avatar de marc.collin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/12/2020 à 15:53
Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
Ou Oracle Linux.
qui est du red hat déguisé, il me semble
avec le passé d'oracle j'hésiterais un peu à utiliser cette distribution
2  0 
Avatar de marc.collin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/12/2020 à 18:52
des alternatives avec un support de certains logiciel propriétaire et matériel chez les grand constructeurs, il y en a pas tant que ça......
il y a peu de distribution qui ont des développeurs sur de nombreux projet opensource......
1  0 
Avatar de marc.collin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/12/2020 à 2:43
rendu à ce niveau, il faut tout une infrastructure et sans investissement de la part d'une entreprise ça risque d'être difficile

autrement il y a suse avec une multitude de produit et un excellent support
0  0 
Avatar de champomy62
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/12/2020 à 13:46
Nous utilisons exclusivement du centos dans l'entreprise. Je suis curieux de voir ce que les sysadmin preparent
0  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 22/12/2020 à 14:02
Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
autrement il y a suse avec une multitude de produit et un excellent support
Ou Oracle Linux.
0  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 23/12/2020 à 11:10
En effet, c'est du RedHat déguisé, donc inévitablement proche de CentOS.
Et oui, Oracle a mauvaise réputation, mais dans ce cas, ils offrent une distribution et ce, depuis un temps certains et qui m'a semblé "correcte".
0  0