IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Red Hat annonce un RHEL sans frais pour les petits environnements de production
Notamment pour les charges de travail de production avec jusqu'à 16 serveurs de production

Le , par Bill Fassinou

132PARTAGES

10  0 
Beaucoup de développeurs sont encore sous le choc et de nombreuses entreprises sont toujours frustrées vis-à-vis de Read Hat. Pourquoi ? Parce que l'entreprise a surpris tout le monde début décembre en annonçant qu'elle mettrait fin au développement de la distribution Linux CentOS (Community enterprise Operating System) à la fin de l'année 2021. Cela a suscité beaucoup de consternation au sein de la communauté. Désormais, pour apaiser les esprits, Red Hat a annoncé un RHEL gratuit pour les petits environnements de production comportant jusqu'à 16 serveurs de production.

Petit rappel sur la décision de Red Hat de mettre fin à la distribution CentOS

En décembre 2020, l’équipe de Red Hat, qui assure le développement et la maintenance de la distribution CentOS, a annoncé qu’au cours de cette année, elle passera de CentOS Linux, la reconstruction de Red Hat Enterprise Linux (RHEL), à CentOS Stream, qui vient juste avant une nouvelle version de RHEL. CentOS Linux 8, en tant que reconstruction de RHEL 8, prendra fin à la fin de 2021. CentOS Stream continue après cette date, servant de branche (de développement) en amont de Red Hat Enterprise Linux. Red Hat a ajouté qu'à la fin de CentOS Linux 8 (la reconstruction de RHEL8), votre meilleure option sera de migrer vers CentOS Stream 8.

Ce dernier est un petit delta de CentOS Linux 8, et dispose de mises à jour régulières comme les versions traditionnelles de CentOS Linux. Si vous êtes un utilisateur de CentOS Linux 8 dans un environnement de production et que vous craignez que CentOS Stream ne réponde pas à vos besoins, Red Hat vous invite à le contacter pour connaître les options qui s'offrent à vous. En somme, cela signifie pour les utilisateurs de la distribution GNU/Linux destinée aux serveurs et aux postes de travail que CentOS 8 sera abandonnée plus tôt que prévu. Initialement, la maintenance de cette distribution devait être assurée jusqu’au 31 mai 2029.



Mais contre toute attente, Red Hat a décidé unilatéralement de rapprocher cette date au 31 décembre 2021. En plus de cette annonce qui vient couper l’herbe sous les pieds des utilisateurs utilisant CentOS 8, Red Hat a déclaré qu’il n’y aura pas de version 9 de CentOS. À la fin du cycle de vie de CentOS 8, les utilisateurs de CentOS devront soit se tourner vers CentOS Stream 8 qui est utilisé en amont pour le développement de RHEL 8, soit payer pour utiliser RHEL 8 ou simplement chercher une autre alternative. Red Hat indique également qu'Intel collaborera avec eux et la communauté sur CentOS Stream.

L'entreprise parle également de Facebook en utilisant un dérivé de CentOS Stream dans leurs centres de données. Dans la communauté, on pense que le passage à CentOS Stream offrira au moins un regard transparent sur l'équipe RHEL et potentiellement plus de collaboration, mais est une déception pour ceux qui veulent une version gratuite presque identique aux versions actuelles de RHEL8 que CentOS 8 a fournies. Oracle Linux continue d'être une autre "reconstruction" populaire de RHEL, mais avec ses propres fonctionnalités disponibles comme le noyau d'entreprise incassable et là aussi, Oracle essaie de vendre des contrats de support.

En 2019, Scientific Linux, reconnu comme l'autre alternative communautaire populaire à Red Hat Enterprise Linux, est arrivé en fin de vie (EoL - End of Life) et ses utilisateurs ont alors été orientés vers CentOS, mais ce dernier vient d’être "enterré" également. De plus en plus de distributions Linux "meurent" ces dernières années. Outre Scientific Linux et CentOS, qui vient d'arriver en fin de vie, Antergos a également été abandonné en 2019. Le projet Linux Antergos était une distribution Linux basée sur Arch Linux. Il se base sur l'environnement de bureau GNOME 3 par défaut, mais peut aussi employer le bureau Cinnamon, MATE, KDE Plasma 5, Deepin, et Xfce.

Red Hat annonce un RHEL gratuit pour les petites charges de production

À la suite de l'annonce de la fin de CentOS 8 et de son recentrage sur CentOS Stream comme future branche en amont de RHEL, de nombreuses personnes se sont inquiétées de l'absence de CentOS 8 après cette année. Pour tenter de combler ce vide, Red Hat a annoncé ce 20 janvier 2021 qu'il allait rendre Red Hat Enterprise Linux gratuit pour les petits déploiements de production. « Si CentOS Linux a fourni une distribution Linux gratuite, RHEL existe également aujourd'hui grâce au programme Red Hat Developer », a déclaré l'entreprise dans un billet de blogue.

« Les conditions du programme limitaient auparavant son utilisation aux développeurs de machines individuelles. Nous reconnaissons qu'il s'agissait d'une limitation difficile », a-t-elle ajouté. Désormais, l'entreprise remédie à cela en élargissant les conditions du programme Red Hat Developer afin que l'abonnement de développeur individuel pour RHEL puisse être utilisé en production pour un maximum de 16 systèmes. C'est exactement ce dont il s'agit : pour les petits cas d'utilisation en production, il s'agit d'un RHEL gratuit et autofinancé.

« Il vous suffit de vous connecter avec un compte Red Hat gratuit (ou via une connexion unique via GitHub, Twitter, Facebook et d'autres comptes) pour télécharger RHEL et recevoir les mises à jour. Rien d'autre n'est nécessaire. Il ne s'agit pas d'un programme de vente et aucun représentant commercial n'assurera le suivi. Il existe une option dans l'abonnement qui permet de passer facilement au support complet, mais c'est à vous de décider », a déclaré Red Hat. Vous êtes en outre en mesure d'utiliser le programme Red Hat Developer étendu pour exécuter RHEL sur les principaux cloud publics, notamment AWS, GCP et Azure.

Par ailleurs, vous ne devez payer que les frais d'hébergement habituels facturés par le fournisseur de votre choix ; le système d'exploitation est gratuit tant pour les charges de développement que pour les petites charges de production. Ces modifications du programme Developer prendront effet à partir du 1er février. Ceux qui dépassent cette "production à petite échelle" devront toujours acheter des licences Red Hat Enterprise Linux ou rechercher l'un des nombreux dérivés RHEL qui existent déjà comme Oracle Linux ou qui sortent cette année comme AlmaLinux et RockyLinux de CloudLinux.

Enfin, Red Hat a ajouté un RHEL gratuit pour les équipes de développement des clients. « Nous avons reconnu que l'un des défis du programme Red Hat Developer était de le limiter à un développeur individuel. Nous développons actuellement le programme Red Hat Developer pour permettre aux équipes de développement d'un client de rejoindre plus facilement le programme et de profiter de ses avantages. Ces équipes de développement peuvent désormais être ajoutées à ce programme sans frais supplémentaires via l'abonnement existant du client », a annoncé l'entreprise.

Selon Red Hat, cela contribue à rendre RHEL plus accessible en tant que plateforme de développement pour l'ensemble de l'organisation. Il continue en disant que, grâce à ce programme, RHEL peut également être déployé via Red Hat Cloud Access et est accessible sur les principaux cloud publics, dont AWS, GCP et Azure, sans frais supplémentaires, à l'exception des frais d'hébergement habituels facturés par le fournisseur cloud de votre choix.

Et les autres cas d'utilisation de RHEL non couverts par ces changements ?

« Nous savons que ces programmes n'abordent pas tous les cas d'utilisation de CentOS Linux, donc nous n'avons pas fini de fournir d'autres moyens d'obtenir RHEL facilement. Nous travaillons sur une série de programmes supplémentaires pour d'autres cas d'utilisation, et nous prévoyons de fournir une autre mise à jour à la mi-février », a déclaré Red Hat. Celui-ci a déclaré qu'il entend rendre RHEL plus facile à utiliser. Ainsi, il a déclaré être en train d'éliminer les nombreux obstacles qui se dressent sur son chemin, en s'efforçant de suivre l'évolution des besoins des utilisateurs de Linux, de ses clients et de ses partenaires.

En outre, Red Hat a déclaré que cela l'oblige à examiner en permanence ses modèles de développement et d'entreprise pour répondre à ces besoins changeants. « Nous pensons que ces nouveaux programmes, et ceux qui suivront vont dans ce sens », estime-t-il. Red Hat fait de CentOS Stream le centre de collaboration pour RHEL, avec un paysage qui ressemble à celui-ci :

  • Fedora Linux est le lieu des innovations, des réflexions et des idées majeures concernant les nouveaux systèmes d'exploitation. C'est essentiellement là que naîtra la prochaine version majeure de Red Hat Enterprise Linux ;
  • CentOS Stream est la plateforme livrée en continu qui devient la prochaine version mineure de RHEL ;
  • RHEL est le système d'exploitation intelligent pour les charges de travail de production, utilisé dans presque tous les secteurs d'activité dans le monde, des déploiements à l'échelle du cloud dans les centres de données critiques et les salles de serveurs localisées aux cloud publics et aux extrémités des réseaux d'entreprise.

Source : Red Hat

Et vous ?

Que pensez-vous de la mise à jour du programme Red Hat Developer ?
Utilisez-vous CentOS ? Si oui, que pensez-vous de l'arrêt de son développement ?
Votre organisation utilise-t-elle CentOS ? Comment prévoit-elle de gérer ce changement à l'avenir ?

Voir aussi

La distribution CentOS Linux est morte : Red Hat n'investira plus ses ressources pour soutenir le système après 2021 et CentOS Stream, utilisé en amont de RHEL, ne remplacera pas CentOS Linux

Scientific Linux et Antergos annoncent l'arrêt du développement de leurs distributions Linux. Linux Mint pourrait leur emboîter le pas

Le marché Red Hat vise à accélérer l'innovation en matière de cloud hybride ouvert avec des solutions logicielles certifiées prêtes à fonctionner sur n'importe quel cloud

Red Hat défend sa décision concernant la mort de CentOS et affirme que la version Stream peut couvrir « 95% des charges de travail des utilisateurs actuels »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de CaptainDangeax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/01/2021 à 10:26
Il y a 40 ans, les businessmen sont arrivés dans la place et ont commencé à rendre Unix payant, de plus en plus cher, et du coup élitiste. Qu'est-ce qui s'est passé ? Unix a failli disparaître, MS a développé NT et s'est bien imposé malgré les défauts de son système, RMS a développé GNU, BSD est revenu à une version libre après une saga judiciaire, mais trop tard parce qu'entretemps un filandais a développé le noyau qui manquait au projet GNU, j'ai nommé Linux. C'est résumé, inutile de me répondre avec des oui mais tu as oublié bla bla bla...
IBM rachète Redhat et arrête la version communautaire CentOS. Mais les temps ont changé. Les businessmen ne sont plus les mêmes, les DSI non plus. Vous arrêtez CentOS ? Réunion de projet, IBM/Redhat essaie de nous la faire à l'envers, bon tout le monde pour la prochaine màj de nos systèmes de production vous préférez Debian ou Ubuntu ? Faites moi un retour avec les coûts de migration, les coûts de maintenance, et également si on passe de CentOS à Redhat...
Oui, bon bon bon, on va rendre RHEL accessible aux petites structures, disons 10 ? Ok 0x10 ce qui fait 16 en base 10, bien compris.
IBM est coutumier du fait. Je vous rappelle la conception du PC. Bon on a le choix entre l'architecture Motorola 68000, 16Mo de mémoire adressable, adressage mémoire continu et une vitesse de 10MHz, et l'architecture Intel 8086, 1Mo de mémoire adressable par segments de 64 ko et une vitesse de 4,77 MHz. Bah prenez le plus mauvais, il ne faudrait pas que la montée en puissance du PC écrase notre juteux marché des serveurs et des mainframes... 40 ans plus tard, on sait ce qu'il est advenu...
1  0 
Avatar de TotoParis
Membre averti https://www.developpez.com
Le 06/04/2021 à 15:34
Donc, si je comprend bien : CentOS devient la version "béta" de la future Red Hat Enterprise Linux, là où CentOS était une version disponible issue d'une Red Hat Stable, c'est bien ça ? Du coup, c'est casse-gueuele ?
1  0 
Avatar de darklinux
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/01/2021 à 2:06
Que pensez-vous de la mise à jour du programme Red Hat Developer ?
Cela va reveillé le landerneau , j ' attend la réponse d ' Ubuntu
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 06/04/2021 à 19:40
Je dirais plutôt release candidate.
0  0 
Avatar de mapmip
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/05/2021 à 14:03
Rocky Linux est sorti en Release Candidate,
quelqu'un a testé ?
C'est bien parti selon vous ?
0  0