IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le développeur de 7-Zip annonce la première version Linux du logiciel de compression
Aucune activité n'ayant été observée sur le portage p7zip ces 4-5 dernières années

Le , par Bruno

37PARTAGES

16  0 
7-Zip, le logiciel de compression de données et d’archivage de fichiers fonctionnant sous Windows et développé par le Russe Igor Pavlov peut maintenant fonctionner officiellement sous Linux. Son développeur Igor Pavlov a publié, pour la première fois, la version officielle du logiciel d'archivage pour Linux.

7-Zip pouvait déjà être utilisé avec d’autres systèmes d’exploitation (GNU/Linux…) grâce, par exemple, au projet Wine ou au portage de sa version console sous GNU/Linux, nommé p7zip. Cependant, p7zip était maintenu par un développeur différent. Dans un post, Igor Pavlov a indiqué que la licence pour le code source sera la même. 7-Zip est distribué sous licence GNU LGPL (Lesser General Public License), une licence de logiciels libres. La licence GNU LGPL rédigée par la Free Software Foundation permet de s’affranchir du caractère héréditaire de la licence GPL, en particulier de la clause de copyleft que n’a pas la LGPL.

On peut alors utiliser une bibliothèque de 7-Zip sans contraindre son logiciel à être libre. Cependant, toute modification du code source dans la bibliothèque devra être également publiée sous la licence GNU LGPL. Le logiciel 7-Zip utilise la technique de chiffrement AES-256 pour la sécurité. Il dispose d'une fonction d'auto-extraction pour le format de fichier 7z. Les formats pris en charge par 7-zip sont 7z, GZIP, XZ et BZIP2. Il est intégré à la liste des logiciels libres préconisés par l’État français dans le cadre de la modernisation globale de ses systèmes d’informations (SI).


La motivation de Igor Pavlov pour le développement d’une version Linux de 7-Zip serait venue du fait que le développeur du portage p7zip n'a montré aucune activité ces 4-5 dernières années. « p7zip a de gros scripts de compilation qui sont bons pour les distributions Linux. Mais 7-Zip pour Linux n'utilise pas ces scripts de compilation pour le moment, déclare Igor. Il est possible de fusionner le code de 7-Zip avec les scripts de compilation de p7zip cependant, je ne travaille pas avec Linux. »

Bien que Pavlov n'ait pas encore publié les sources, il a partagé quelques informations sur la façon dont il a été compilé. Comme il admet lui-même ne pas travailler avec Linux, il a demandé l'avis d'autres développeurs sur la meilleure façon de compiler le programme. « Ces nouveaux binaires 7-Zip pour Linux ont été compilés par GCC sans le paramètre -static et les exécutables compilés pour 32 bits (x86 et armhf) ne fonctionnent pas sur certains systèmes arm64 et amd64, probablement à cause de l'absence de certains fichiers .so requis. » « Veuillez partager la façon de compiler et de lier des binaires qui fonctionneront sur la plupart des systèmes Linux », a exhorté Pavlov sur sa page de publication.

Le développeur de 7-zip invite également les utilisateurs à évaluer les performances de 7-Zip pour Linux sur différents systèmes en utilisant la commande suivante : ./7zz b "-mm=*" "-mmt=*" -bt > bench.txt. Bien que 7-Zip se démarque par sa gratuité totale et le fait qu'il soit open source, il existe de nombreux autres logiciels d'archivage, de compression et décompression de fichiers. Tous ces logiciels proposent des fonctionnalités différentes. Ils prennent en compte certains formats ou non, permettent d'ajouter un mot de passe sur une archive et bien d'autres.

Source : Igor Pavlov

Et vous ?

Utilisez-vous 7-zip ? Pourquoi ? Sinon, quel logiciel de compression de données et d’archivage de fichiers utilisez-vous ?
Que pensez-vous de cette sortie de 7-zip pour Linux ?
Quelle est selon vous, la meilleure alternative pour 7-zip ?
Igor Pavlov exhorte les spécialistes des systèmes Linux à « partager la façon de compiler et de lier des binaires qui fonctionneront sur la plupart des systèmes Linux ». Avez-vous une idée ?

Voir aussi :

Une vulnérabilité WinRAR vieille de 19 ans mène à plus de 100 exploits de malwares, mais elle a été corrigée dans la dernière version

Des chercheurs découvrent une vulnérabilité dans WinRar datant de près de 14 ans, qui aurait affecté plus de 500 millions d'utilisateurs

Les développeurs de 7-Zip exposent un bogue avec l'option « Large-Page » mémoire de Windows, qui pourrait corrompre vos données ou planter votre OS

Liste de logiciels pour Linux : bureautique, traitement d'images et vidéos, modélisation 3D, logiciels de développement, et bien plus

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/03/2021 à 22:45
Et vous ?

Utilisez-vous 7-zip ? Pourquoi ? Sinon, quel logiciel de compression de données et d’archivage de fichiers utilisez-vous ?
Oui, j'utilise 7-Zip pour 6 raisons : 1) c'est gratuit, 2) c'est du libre (bon... sans copyleft, je le concède), 3) il est efficace, 4) il gère les formats les plus courants (même WinRAR contrairement à une époque), 5) on peut choisir les algorithmes de compression à appliquer (LZMA2/PPMd --> matriciel/textuel), 6) on peu chiffrer par une clé symétrique.

note :
  algorithme LZMA2 permet une compression lente pour une décompression rapide (LZMA v2 ajoute la notion d'intégrité de fichier)
  algorithme PPMd permet une compression poussé de contenu textuel

Que pensez-vous de cette sortie de 7-zip pour Linux ?
curieux de tester la différence entre la version Linux et Windows, heureux que le logiciel s'élance enfin dans linux

Quelle est selon vous, la meilleure alternative pour 7-zip ?
PeaZip ? (multiplateforme) --> 7-Zip ne semble pas s'appuyer sur le projet Mono ou équivalent pour être crossplatforme... dommage ?

Igor Pavlov exhorte les spécialistes des systèmes Linux à « partager la façon de compiler et de lier des binaires qui fonctionneront sur la plupart des systèmes Linux ». Avez-vous une idée ?
moi ça s'arrête aux fichiers d'en-têtes et aux commandes pré-processeurs... pas du tout mon rayon ! ^^'

Pour allez plus loin dans 7-Zip, pour ceux qui ne vont pas titiller les réglages par défauts, voici un petit explicatif que l'on ne trouve que trop peux dans les sites de vulgarisations :

 LZMA (7zip) pour effectuer une compression de données sans pertes.
--> Lempel–Ziv–Markov chain Algorithm -
 LZMA2 (7zip) permet une compression lente pour une décompression rapide (LZMA v2 ajoute la notion d'intégrité de fichier)
--> est meilleur pour le multi-thread, meilleur pour la compression de données déjà compressé (ex: 10 photos en JPEG) ...Igor Pavlov n'aime pas l'idée de mélanger PPMd / LZMA (je n'en connais pas la raison).
 PPMd (7zip) permet une compression poussé de contenu textuel (langage naturel)
--> Prediction by Partial Matching - est complexe, il cherche les séquences qui se répètent, les classe par fréquence d'apparition, puis les utilise comme dictionnaire
 BZip (7zip) est seulement un outil de compression, pas une archiveuse (ne permet la compression que d'un fichier), comprime les données en blocs de taille entre 100 et 900 ko
--> pas de support du multi-threading, il utilise un algorithme pour préparer la donnée à l'usage de techniques de compression afin de maximiser les occurences de séquences de répétées.
--> LZMA est généralement plus efficace (en octets résultants) que bzip2 au détriment d'une vitesse de compression légèrement plus lente, mais assure une décompression bien plus rapide.

PS : la taille de dictionnaire (dans 7-Zip au moins) est l'indication d'une taille limite, car ce sont des dictionnaires qui gonflent à mesure qu'ils trouvent des patterns (schémas reproductibles).
Une fois rempli (?? suivant l'algorithme ??), il construit un dico' supplémentaire, ou alors éjecte une partie (??quelle proportion??) des données les plus anciennes (les pattern les plus anciens ~= les moins fréquents).
dans LZMA, le dictionnaire n'est pas intégré dans l'archive, il est déduit des données (sliding dictionary).
la RAM nécessaire à la compression est (au % près) égale à la taille du dico', et est d'environ 10x celle du dico' pour la compression.
la taille d'un dictionnaire ne peut excéder la taille d'un fichier... ce qui correspondrait à une compression nulle
plus gros est un fichier, plus efficace est la compression (car plus de répétibilité) --> taille solide est plus efficace que par bloc.
plus le dictionnaire est grand plus il incorpore de patern différents pour la compression, plus la compression est élevé (mais lente).
le choix de la taille du dico' dépend de : la compressibilité des données, le nombre de fichiers, leur tailles, et la taille totale à traiter.
32 Mb est plus que suffisant, mais pour la compression de "nombreux" fichiers supérieurs au Go, un dico' bien plus grand est conseillé (où la taille compressé est le facteur déterminant).
si la compression n'est pas solide (archive finale fragmentée par block), la taille du dico' est définit par la taille du bloc.
NB : une taille de mot importante, améliore la compression, mais doit être cohérente avec la taille du dictionnaire et celle des fichiers sources... qui sont limités par la RAM et la taille des blocs.
NB : SFX archive = SelF eXtracting archive
3  0