IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft publie sa propre distribution Linux sous le nom de code CBL-Mariner
Où CBL signifie Common Base Linux

Le , par Bill Fassinou

117PARTAGES

17  0 
Microsoft a publié la semaine dernière la première version stable de sa propre distribution Linux : CBL-Mariner 1.0, où CBL signifie Common Base Linux. CBL-Mariner est un produit des ingénieurs Linux de Microsoft et est utilisé comme distribution interne par leurs équipes d'ingénieurs pour le cloud, la périphérie et d'autres besoins au sein de l'entreprise. Il ne s'agit pas d'une distribution à usage général comme Ubuntu ou Fedora, bien qu'elle soit open source. CBL-Mariner est déjà utilisée par des systèmes tels que Windows Subsystem for Linux (WSL), Azure Sphere OS, SONiC, et d'autres efforts basés sur Linux chez le géant de Redmond.

Microsoft qui voyait en Linux le cancer du monde informatique au début des années 2000 a complètement retourné sa veste lors de la dernière décennie. La firme de Redmond s'est depuis considérablement investie dans le développement open source comme en témoignent les outils Windows Subsystem for Linux (WSL) et Azure Sphere OS. Entre temps, Microsoft a également racheté GitHub, la plateforme hébergeant le plus de logiciels open source dans le monde, pour près de 8 milliards de dollars en 2018. Maintenant, Microsoft présente CBL-Mariner, sa propre distribution Linux utilisée par ses équipes internes.



« Oui, vous avez bien lu le titre. L'enfer est en train de geler parce que chez Microsoft nous avons notre propre distribution Linux appelée Mariner ou plus exactement CBL-Mariner où CBL signifie Common Base Linux », a écrit Juan Manuel Rey, ingénieur au sein de la division Azure de Microsoft, dans un billet de blogue présentant la nouvelle distribution Linux de l'entreprise. CBL-Mariner a été développée par le groupe Linux System de Microsoft, qui est également l'auteur de WSL2. La distribution est axée sur la sécurité, utilise des RPM avec DNF/Tiny DNF pour la gestion des paquets, différents types d'installation, etc.

Mais encore une fois, elle ne vise pas à être une distribution Linux à usage général, mais une distribution que les différentes équipes d'ingénieurs de Microsoft peuvent utiliser pour leurs différents cas d'utilisation. La mise à jour la plus récente de CBL-Mariner, la version 1.0, est arrivée la semaine dernière avec un passage à la dernière version du noyau Linux 5.10 LTS, divers correctifs de sécurité, la rétrogradation de Kubernetes dans leur dépôt Extras, et divers autres paquets ajoutés. Les caractéristiques de CBL-Mariner permettent également des temps de démarrage plus rapides et une surface d'attaque minimale.

Comment installer Microsoft CBL-Mariner ?

Microsoft a publié CBL-Mariner sur GitHub sous une licence MIT. Bien que le code source soit disponible, il n'y a pas d'images ISO, mais vous pouvez construire la vôtre. Voici comment le faire en utilisant Ubuntu.

Créez votre propre image ISO d'installation

Tout d'abord, installons certains prérequis dont nous aurons besoin pour construire l'image ISO :

Code : Sélectionner tout
1
2
sudo apt install make tar wget curl rpm qemu-utils golang-go genisoimage python2-minimal bison gawk
Ensuite, clonez le dépôt GitHub de CBL-Mariner :

Code : Sélectionner tout
1
2
git clone https://github.com/microsoft/CBL-Mariner.git
Enfin, entrez dans le répertoire CBL-Mariner/toolkit et construisez l'image ISO d'installation. La procédure suivante permet de construire une image ISO amorçable à partir des RPM précompilés :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
cd CBL-Mariner/toolkit
sudo make iso REBUILD_TOOLS=y REBUILD_PACKAGES=n CONFIG_FILE=./imageconfigs/full.json
C'est fait. Vous trouverez le fichier ISO dans le répertoire ../out/images/full/ sous un nom tel que full-1.0.20210712.2155.iso.

Installer Microsoft CBL-Mariner sur VirtualBox

Créez une nouvelle VM VirtualBox. Configurez le matériel avec 1 CPU, 1 Go de RAM et un disque de 8 Go. Cela devrait être suffisant pour un test. Sélectionnez un disque de démarrage, dans le cas présent full-1.0.20210712.2155.iso, et commencez le processus d'installation en suivant les étapes ci-dessous.

  • choisissez l'option 'Graphical Installer' ;
  • sélectionnez "CBL-Mariner Full" comme type d'installation ;
  • acceptez les termes et les conditions d'utilisation ;
  • sélectionnez l'option "Effacer le disque". Bien entendu, il est possible de partitionner manuellement le disque ;
  • entrez votre nom, votre nom d'utilisateur et votre mot de passe. Notez que cet utilisateur aura le privilège root/sudo. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur le bouton "Install" ;
  • attendez que l'installation se termine (Microsoft estime que le processus d'installation est extrêmement rapide) ;
  • après l'installation, il suffit de vous connecter avec les informations d'identification de l'utilisateur précédemment créé.


Sources : CBL-Mariner 1.0, Juan Manuel Rey

Et vous ?

Que pensez-vous de la distribution Linux CBL-Mariner de Microsoft ?

Voir aussi

Azure Open Source Week juin 2021 : découvrez les grands axes de collaboration et contributions de Microsoft au niveau mondial accessible en replay

Open source : les projets de Microsoft attirent plus de contributeurs que ceux des autres organisations, d'après le rapport annuel de GitHub

Microsoft annonce la sortie de Dapr 1.0, le runtime open source qui permet de créer facilement des applications cloud natives avec n'importe quel langage et portables sur différentes plateformes cloud

Microsoft publie en open source le code source de Extensible Storage Engine (JET Blue), un moteur de base de données non SQL développé par Microsoft depuis 1996 et incorporé dans ses OS

Microsoft crée une filiale open source, Microsoft Open Technology fera avancer les investissements de la société dans le libre

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/07/2021 à 7:15
Citation Envoyé par denzwell Voir le message
mais je ne vois pas ce qu'elle apporte de plus par rapport aux autres distributions plus riches.
Justement c'est sûrement pour Azur : 1 distribution "core" (pour reprendre le terme de Microsoft) : légère en mémoire et disque dur, IHM limitée mais ayant tous les outils "administrateur".
Ce qui, je pense, avantage la virtualisation et les conteneurs.

Après il faudrait plutôt comparer à des distributions "vanilla" comme Debian ou Gentoo
2  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 15/07/2021 à 8:28
Pour une fois une distro facile à compiler, l'installation est ultra rapide 39s
Ca aurait été aussi rapide et plus pratique de fournir directement l'ISO. Surtout qu'il ne s'agit pas vraiment de compilation mais de géné&ration d'un iso via la commande make

Essayes avec :
Code : Sélectionner tout
sudo make iso REBUILD_TOOLS=y REBUILD_PACKAGES=y CONFIG_FILE=./imageconfigs/full.json
Je suis pas sûr que du coup ça mette 39s, sus réserve que le changement de paramètre fonctionne, pas testé.

C'est une distro orientée conteneur.
Après il faudrait plutôt comparer à des distributions "vanilla" comme Debian ou Gentoo
Tout à fait.
2  0 
Avatar de redcurve
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/07/2021 à 9:13
Pour une fois une distro facile à compiler, l'installation est ultra rapide 39s
1  0 
Avatar de denzwell
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 14/07/2021 à 22:17
Installation vraiment rapide certes, mais je ne vois pas ce qu'elle apporte de plus par rapport aux autres distributions plus riches.
On a que le noyau d'installé et clavier en qwerty.
Une perte de temps à la fin
Vive Centos 8
0  0 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/07/2021 à 18:47
Citation Envoyé par foetus Voir le message
Après il faudrait plutôt comparer à des distributions "vanilla" comme Debian ou Gentoo
Oui, ou même à Alpine Linux si on cherche des distributions légères en termes de taille de conteneurs.
0  0