IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La version 6 de la distribution Linux Elementary OS basée sur Ubuntu est disponible avec la promesse d'une plus grande inclusion et accessibilité pour tous :
Windows en danger sur le desktop ?

Le , par Patrick Ruiz

115PARTAGES

10  0 
Pourquoi Linux peine-t-il à s’imposer dans la filière des ordinateurs de bureau ? Est-ce en raison des problèmes de compatibilité auxquels les utilisateurs issus d’autres systèmes d’exploitation doivent faire face ? Est-ce plutôt la peur du changement ? C’est des questions connues dans l’univers du système d’exploitation. Les éditeurs travaillent à changer la donne. C’est la raison pour laquelle l’équipe Elementary OS annonce la disponibilité de la version 6 avec la promesse d’une plus grande inclusion et accessibilité pour les utilisateurs issus d’autres univers logiciels (Windows, macOS, etc.)

Pendant des années, la simple installation d'une distribution Linux était une tâche ardue. De nos jours, cependant, cela peut être plus rapide et plus facile que d'installer Windows. C’est en tout cas ce à quoi il faudra s’attendre avec la distribution Linux Elementary OS.

« Le travail du programme d'installation consiste uniquement à installer le système d'exploitation sur un appareil et rien de plus ; après l'installation, l'utilisateur est invité à arrêter (par exemple, pour remettre l'appareil à une autre personne) ou à redémarrer dans le nouveau système d'exploitation. Dans tous les cas, la création du compte utilisateur est gérée dans le système d'exploitation installé par notre nouvel utilitaire de configuration initiale, puis l'on se connecte directement pour commencer à son compte », indique l’équipe Elementary OS.

« Cela signifie que nous ne gérons pas la connectivité réseau, les comptes utilisateurs ou les mises à jour dans le programme d'installation lui-même, ce qui simplifie et accélère considérablement le processus. Cela signifie également que les petits OEM ou organisations qui installent manuellement le système d'exploitation sur les appareils (plutôt que d'utiliser un serveur d'imagerie, par exemple) peuvent le faire rapidement et facilement, en éteignant l'appareil une fois installé et en l'envoyant directement à l'utilisateur. Cela signifie également que les OEM ou les organisations qui utilisent une approche basée sur l'image peuvent configurer une installation personnalisée du système d'exploitation élémentaire (par exemple en installant tous les pilotes matériels supplémentaires), supprimer le compte OEM, et en faire une image ; une fois démarré sur le matériel, l'installation initiale fonctionnera pour un nouvel utilisateur comme sur une nouvelle installation standard », ajoute-t-elle.


Pour les débutants, une fois installée, la distribution Linux choisie doit être facile à utiliser avec un environnement de bureau intuitif. L’équipe Elementary OS répond à cette préoccupation en soulignant que la nouvelle mouture de la distribution est pensée avec une idée centrale : la rendre la plus accessible et inclusive pour tous. C’est pour cette raison que l’interface graphique du système d’exploitation est livrée avec un indicateur d’accès universel pour l’accès rapide à des fonctionnalités comme le lecteur d’écran, le clavier visuel, etc.


L’installation de nouvelles applications sur la version 6 d’Elementary OS s’appuie sur le système de paquets Flatpak. L’équipe derrière l’OS fait ainsi d’une pierre deux coups : déploiement d’applications aisé et sécurisé. En effet, l’un des objectifs de Flatpak est de fournir un environnement sûr, isolé du reste du système, dans lequel les utilisateurs peuvent exécuter des applications non validées par les dépôts de la distribution. Simplicité parce que les paquets Flatpak s’installent en principe sur chaque distribution. Un utilisateur issu de Windows n’a donc pas à se poser de questions quant aux spécificités de la distribution en matière d’installation de nouvelles applications.


Linux comme système d’exploitation pour un ordinateur de bureau et non Windows ? D’avis d’observateurs, c’est possible si le système d’exploitation open source gagne du terrain sur l’axe des préinstallations comme c’est le cas pour Windows. À ce niveau également la donne est en train de changer en raison de la guerre économique entre les USA et la Chine.

Du fait de cette situation tendue entre les deux pays, Lenovo n’a de cesse d’embrasser Linux. De façon historique, Lenovo a toujours certifié uniquement certains produits avec un sous-ensemble limité de configurations matérielles pour les utilisateurs qui déploient Linux sur un ordinateur de bureau ou un poste de travail mobile. L’entreprise étend désormais son offre de certification à plusieurs modèles d’ordinateurs grand public ThinkPad X, X1, L et T : ThinkPad X13 (Intel et AMD) ; ThinkPad X13 Yoga ; ThinkPad X1 Extreme Gen 3 ; ThinkPad X1 Carbon Gen 8 ; ThinkPad X1 Yoga Gen 5 ; ThinkPad L14 ; ThinkPad L15 ; ThinkPad T14 (Intel et AMD) ; ThinkPad T14s (Intel et AMD) ; ThinkPad T15p ; ThinkPad T15. Les ordinateurs de la série L viendront préinstallés avec Ubuntu 18.04. Ceux des séries X et X1 sortiront des maisons Lenovo avec Ubuntu 20.04 LTS préinstallé.

L’offre concerne également les stations de travail ThinkPad P et ThinkStation : ThinkPad P15s ; ThinkPad P15v ; ThinkPad P15 ; ThinkPad P17 ; ThinkPad P14s ; ThinkPad P1 Gen 3 ; ThinkStation P340 ; ThinkStation P340 Tiny ; ThinkStation P520c ; ThinkStation P520 ; ThinkStation P720 ; ThinkStation P920 ; ThinkStation P620. Celles-ci viennent équipées de Linux Ubuntu 20.04 LTS préinstallé. Lenovo devrait poursuivre avec la manœuvre pour d’autres modèles. En effet, cette extension fait suite à l’annonce de l’atterrissage d’une certification Linux sur sa gamme entière d’ordinateurs ThinkPad P et ThinkStation. Dans le cadre de cette initiative, l’entreprise se veut claire : il s’agit de donner le choix entre Ubuntu et RedHat pour chaque modèle ou configuration.

Source : Notes de version

Et vous ?

Avez-vous déjà fait usage d'Elementary OS ? Que pensez-vous de cette distribution Linux comme alternative à Windows sur le desktop ?
Pourquoi les alternatives à Windows basées sur Linux peinent-elles à s'imposer aux yeux du public ?
Que pensez-vous de ces initiatives de livraison d’ordinateurs préinstallés avec Linux ?
Que faut-il en plus de celles-ci pour que Linux puisse arracher plus de parts de marché dans la filière des ordinateurs de bureau ?
Linux peut-il devenir le champion sur le desktop ? Si oui, que faudrait-il qu'il remplisse comme conditions ?

Voir aussi :

Canonical publie Ubuntu 19.10 Eoan Ermine avec GNOME 3.34, le support de Raspberry Pï 4 et le support expérimental du système de fichiers ZFS

Sortie de la version 5.4 du noyau Linux avec l'ajout d'un mode de verrouillage du noyau, d'une couche de sécurité pour détecter les modifications de fichiers et plusieurs autres améliorations

Ubuntu 19.04 (Disco Dingo) est publié avec la version 5.0 du noyau Linux et est plutôt perçu comme une mise à jour qu'une version majeure

Microsoft rend son système de fichiers exFAT open source et soutien l'intégration de cette technologie au noyau Linux afin de faciliter l'interopérabilité entre Linux et Windows 10

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sekaijin
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/08/2021 à 21:09
J'ai tenté Elementary OS il y a quelques années pour remplacer MacOS poussif sur un MacBook 2008
Et si la machine a retrouver un nouveau souffle l'expérience n'a pas été concluante. la version 0.4 d'elementaryOS n'était pas stable sur ma machine.

Avec la version 5 (les N° sont passé de 0,1 0,2 0,3 0,3 0,4 à 5.0)
tout est devenu bien plus stable et mon Macbook 2008 fonctionne toujours avec.
Petite machine ancienne donc pas très performante mais incomparable par rapport à MacOS.
Elle sert de machine d'appoint pour de la bureautique classique.

J'ai profité de la bête pour faire utiliser l'OS à des novices en informatique. Hors mis le clavier Apple tous l'ont utilisé sans se posé de question.
Bon quand il s'agit d'installer un truc même sur Windows ou MacOS ces personnes font appel à moi.

si utiliser l'appCenter ne pose pas de problème pour le reste c'est comme pour tout OS il faut entre dans se particularités.

J'ai aussi utilisé Odin 6.0 pendant toute la phase de Beta. Et hors mis les problème de Béta les améliorations sont là.

Je pense qu'un lycée ou un collège sous ElementaryOS ce ne serait pas aberrant. Pour les administrations c'est moins évident. Elles ont beaucoup trops souvent des logiciels qui ne tournent que sous Windows. Même si elle sont de plus en plus dans le web.

Bref pour tout ce genre d'usage RAS simple rapide efficace. pour un usage plus poussé c'est comme pour beaucoup de distrib il faut se faire son environnement ad-hoc et du coup les applis fournies n'ont quasi plus d'utilité. En général on prend des outils plus poussés.

Il y a une chose qui me gêne depuis toujours. J'ai des Macs depuis 1986 mais je bosse sous windows je connais donc bien les deux.
Je trouve dommage que l'interface ressemble tant à MacOS. Au début ça m'a gêné car ce que je voyait ressemblait tant au Mac que je prenais mes réflexes MacOS qui n'était pas les bon.
Mais je pense que cette ressemblance dessert l'OS. Il était possible de faire aussi propre et simple sans donner cette apparence MacOS.
cela aurait donné plus de personnalité à l'OS.

Avec ce look Mac beaucoup n e voient à qu'un habillage à la Mac de Linux. Mais ce n'est le cas.
Si l'os reprend quelque chose d'apple c'est : Faire simple évident pour l'utilisateur. (pas pour le développeur)
A+JYT
3  0 
Avatar de bclaisse
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 23/08/2021 à 10:54
alors qu'une installation de Windows peut fonctionner pendant plus de dix ans
Sérieusement ?
1. Microsoft supporte-t'il ses produits durant 10 ans ?
2. Après 10 ans, la pauvre machine démarrera-t'elle encore sans problème, et si oui, en moins de 45 minutes ?

Sous Linux, on a accès à de vrais mise à jour, avec un vrai système de gestion des mises à jour.

J'ai personnellement un laptop qui date de 2007 (intel Celeron) et qui fonctionne toujours correctement (démarrage en moins de deux minutes) sous Ubuntu après maints upgrades.

Peut-il en être de même avec les produits Microsoft ?
1  0 
Avatar de ericosteix
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/08/2021 à 13:27
j'ai beaucoup essayé d'OS linux (Debian, Mint, Ubuntu, Fedora...), mais la meilleure que j'ai trouvée jusqu'à maintenant c'est Puppy Linux et beaucoup plus rapide que les OS basés sur Debian (moins bonne sur les 32 bit). Également, WPS Office, suite office chinoise, fonctionne à merveille, en tout cas bien mieux que Libre Office, un peut lent par rapport à WPS. Sinon, j'utilise uniquement Windows pour réparer les clés USB.
0  0 
Avatar de Francois_C
Membre averti https://www.developpez.com
Le 21/08/2021 à 12:11
Citation Envoyé par sekaijin Voir le message
Je trouve dommage que l'interface ressemble tant à MacOS
Je suis d'accord sur le fond, mais je me demande si ce n'est pas quand même un atout qui pousse davantage d'utilisateurs à adopter cette distro, dans la mesure où, s'il est un domaine où Apple excelle, c'est l'apparence et l'ergonomie, qui est souvent justement le point faible des distros Linux. Le critère d'une interface soignée finit par être la ressemblance avec Apple.

L'autre point faible, nettement plus sérieux, de Linux, c'est qu'un an après avoir installé une distro, on commence à ne plus pouvoir installer certains paquets qui dépendent de ressources partagées d'une nouvelle version. Et finalement, le plus souvent, on finit par trouver plus simple de repartir à zéro tous les trois ans alors qu'une installation de Windows peut fonctionner pendant plus de dix ans. L'adoption de Flatpak semble une solution intéressante, mais est-ce que ça n'utilise pas trop d'espace disque ?
0  1