IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Linus Torvalds publie la version 5.18 du noyau Linux qui marque le passage à la norme de compilation C11,
Et inclut un meilleur support matériel pour les produits Intel et AMD

Le , par Bill Fassinou

74PARTAGES

13  0 
Linus Torvalds a annoncé dimanche la disponibilité générale de la version stable de Linux 5.18. Les points forts de Linux 5.18 incluent le passage à la norme de compilation C11, la prise en charge des "événements utilisateur" dans le système de traçage, la prise en charge de la fonction "port de gestion du système hôte" d'AMD, la prise en charge des sommes de contrôle d'intégrité 64 bits sur les périphériques NVMe, la prise en charge de la fonction "interface de retour matériel" d'Intel, la prise en charge du suivi indirect des branches pour l'architecture x86, etc. Linux 5.18 apporte également de meilleures performances de planification des processus sur les CPU Zen d'AMD.

Linux 5.18 arrive précisément deux mois après la série de noyaux Linux 5.17 et a reçu huit étapes RC (Release Candidate) pendant tout son cycle de développement, ce qui a aidé les développeurs du noyau à corriger les bogues et à améliorer les fonctionnalités existantes. Le message du mainteneur en chef, Linus Torvalds, annonçant la sortie de cette version est typique de ceux qu'il a rédigés pour chacune des huit versions candidates : cette fois-ci, il n'a trouvé aucune mauvaise surprise, les ajouts n'étaient ni majeurs ni complexes, et aucun problème n'a affecté le processus de développement. Alors, quoi de neuf dans cette version ?

Le nouveau noyau Linux 5.18 a beaucoup d'ajouts Intel, y compris le nouveau pilote "Hardware Feedback Interface" (HFI) pour les processeurs hybrides comme Alder Lake, "Software Defined Silicon" (SDSi) a été fusionné pour activer les fonctionnalités de silicium sous licence avec les futurs CPU Intel, "Intel Indirect Branch Tracking" (IBT) dans le cadre de "Control-Flow Enforcement Technology", "ENQCMD" est réactivé pour Sapphire Rapids, et plus encore. Intel PECI, l'interface de contrôle de l'environnement de la plateforme, a également été fusionnée pour l'interfaçage entre le CPU et les BMC sur les plateformes de serveurs Intel.



Les préparatifs pour la virtualisation de l'Intel IPI ont également atterri dans la version 5.18, tandis que l'activation réelle devrait être là pour le cycle v5.19. En ce qui concerne les nouveaux Intel dans l'espace graphique, Linux 5.18 apporte le support de la sous-plateforme DG2 G12, le support graphique Intel Alder Lake N, et divers bits d'activation DG2/Alchemist. Mais c'est pour Linux 5.19 qu'il semble que le support DG2/Alchemist d'Arc Graphics sera en bonne voie pour le déploiement initial des cartes graphiques de bureau dans les mois à venir. Il faut cependant rappeler que la fonction "Software Defined Silicon" (SDSi) d'Intel est controversée.

Ce pilote (pour faire court) restreint l'accès à certaines fonctionnalités du processeur si un certificat d'Intel n'est pas présent. Certains craignent que SDSi soit le signe avant-coureur d'un nouveau modèle commercial dans lequel les fonctions clés du processeur sont désactivées jusqu'à ce que l'utilisateur "paie" une licence pour les "débloquer". Pensez aux achats in-app, mais pour du matériel que vous avez acheté ; toutes les capacités sont présentes, mais elles sont désactivées par défaut. Mais comme Jonathan Corbet de LWN l'explique, il n'y a pas de raisons techniques pour lesquelles le pilote SDSi ne devrait pas être inclus dans le noyau Linux.

Sur le plan du code, l'implémentation et le support ne sont pas différents des autres pilotes déjà inclus, quelle que soit l'utilisation qu'Intel fera des fonctionnalités qu'il fournit par la suite. De plus, Intel n'a pas encore précisé ses projets concernant les fonctionnalités des processeurs compatibles SDSi. Certains estiment toutefois que les inquiétudes sont pour l'instant exagérées. Du côté d'AMD, il y a des mises à jour du programmateur autour de l'équilibrage NUMA qui, en particulier, peuvent améliorer les performances des serveurs AMD EPYC. Il y a aussi le nouveau pilote AMD HSMP pour le Host System Management Port sur les plateformes de serveurs AMD.

Il y a également des travaux sur AMD EDAC pour les CPU Zen 4, des améliorations de la virtualisation imbriquée AMD, et d'autres travaux portant sur Zen 4. KVM avec Linux 5.18 prend également en charge les machines virtuelles AMD jusqu'à 511 vCPU, contre 255 vCPU actuellement, et devance les serveurs EPYC de nouvelle génération qui offrent un nombre de cœurs plus élevé avec Bergamo. En ce qui concerne les graphiques AMD, Linux 5.18 active par défaut le "mode vidéo" FreeSync d'AMDGPU, qui était caché derrière une option de module dans les noyaux précédents.

Les premiers blocs d'IP sont également activés pour les GPU et APU de la prochaine génération, mais d'autres éléments sont prévus dans le noyau 5.19. Sur le plan matériel, le "Raspberry Pi Zero 2 W" bénéficie d'une prise en charge complète du noyau Linux dans cette version (c'est-à-dire que tout fonctionne dès la sortie de la boîte) et la puce Tesla FSD (un SoC ARM fabriqué par Samsung que le constructeur américain utilise dans ses voitures autonomes) est mise à jour. Enfin, la fenêtre de fusion pour la version 5.19 du noyau est maintenant ouverte, ce qui signifie que dans neuf ou dix semaines, Torvalds livrera une autre version du projet.

Il semble qu'il y ait beaucoup de support pour les GPU à venir, de nouvelles améliorations pour le silicium M1 d'Apple. Il s'agit d'un travail en cours pour faire fonctionner sous Linux les CPU Alder Lake d'Intel et leurs types de noyaux multiples, et un ajout intéressant pour permettre au code écrit pour le silicium RISC-V 32 bits de fonctionner sur du matériel 64 bits.

Une chose qui ne semble pas être à l'ordre du jour de Torvalds est la future convention de dénomination des versions. La série de noyaux 3.x s'est terminée avec la version 3.19, avant que la série 4.x ne se termine avec la 4.20. Peut-être que la pratique du projet consistant à proposer une version annuelle avec un support à long terme (LTS) pourrait entrer en jeu, car cinq versions du noyau ont le plus souvent séparé ces versions. Selon des observateurs, un hypothétique Linux 5.20 serait un candidat LTS probable, mais choisir de nommer ce Linux 6.0 pourrait également créer un précédent agréable.

Source : Linus Torvalds (Linux 5.18)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des nouveautés introduites par Linux 5.18 ?

Voir aussi

Microsoft découvre une faille dans Linux qui donne l'accès à la racine des ordinateurs, les vulnérabilités d'élévation de privilèges peuvent être utilisées pour obtenir un accès permanent

La version 5.16 de KDE Plasma est sortie avec de nouvelles fonctionnalités et améliorations, y compris le système de notification entièrement réécrit

La version 5.17 du noyau Linux est disponible, elle apporte des corrections de sécurité très importantes et une amélioration majeure au générateur de nombres aléatoires

Linux est victime de la vulnérabilité la plus grave depuis des années, Dirty Pipe permet à un attaquant d'installer des portes dérobées, de modifier des scripts, etc.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de selmanjo
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/05/2022 à 4:52
J'espère ne plus revoir la partie installation des drivers Intel à la main si possible.

De plus, les achats in-app ne sont pas les bienvenus, cela pourrait bien produire des discordances.
0  0