IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Linus Torvalds publie Linux 5.19 depuis un MacBook Air piloté par un processeur Apple Silicon,
La nouvelle version du noyau est livrée avec le support initial des processeurs LoongArch

Le , par Bill Fassinou

25PARTAGES

36  0 
Linus Torvalds a publié dimanche la dernière mouture du noyau Linux, la version 5.19. Si Linux 5.19 apporte de nombreuses nouvelles fonctionnalités importantes pour les utilisateurs, Torvalds a également attiré l'attention du public par la façon dont il a annoncé cette nouvelle version. Alors qu'il est connu pour favoriser Fedora sur le matériel Intel, Torvalds a publié Linux 5.19 depuis un MacBook Air piloté par une puce Apple Silicon. Il a annoncé que cela a été rendu possible grâce au projet Asahi Linux qui vise à permettre aux nouveaux Mac pilotés par le silicium d'Apple d'exécuter d'autres systèmes d'exploitation que macOS.

« Sur une note personnelle, la partie la plus intéressante ici est que j'ai fait la publication (et j'écris ceci) sur un ordinateur portable arm64. C'est quelque chose que j'attendais depuis "longtemps", et c'est enfin une réalité, grâce à l'équipe Asahi. Nous avons du matériel arm64 tournant sous Linux depuis longtemps, mais rien de tout cela n'était vraiment utilisable comme plateforme de développement jusqu'à maintenant. C'est la troisième fois que j'utilise du matériel Apple pour le développement de Linux - je l'ai fait il y a plusieurs années pour le développement de PowerPC sur une machine ppc970 », a déclaré Torvalds.

« Et ensuite, il y a plus de dix ans, lorsque le MacBook Air était le seul véritable ordinateur portable fin et léger disponible. Et maintenant comme plateforme arm64. Non pas que je l'aie utilisé pour un travail réel, je n'ai littéralement fait que des tests de construction et de démarrage et maintenant le marquage de la version actuelle. Mais j'essaie de m'assurer que la prochaine fois que je voyagerai, je partirai avec cet ordinateur comme portable et enfin faire de l'autoéquipement du côté arm64 aussi », a-t-il ajouté. Torvalds fait tourner Linux sur son MacBook M2 avec l'aide d'Asahi Linux, un projet qui travaille à la rétro-ingénierie du matériel d'Apple.



L'objectif de l'équipe d'Asahi est d'envoyer tout ce travail en amont dans le noyau Linux principal afin que toutes les distributions puissent en bénéficier, et Asahi a été relativement rapide pour ajouter la prise en charge des nouvelles puces Apple comme le M2 ou le M1 Ultra dès leur sortie. En novembre 2020, Torvalds a écrit que la nouvelle version M1 du MacBook Air "serait presque parfaite" en tant qu'ordinateur portable Arm Linux, mais a ajouté ce qui suit : « je n'ai pas le temps de bricoler avec, ou l'envie de lutter contre les entreprises qui ne veulent pas aider ». À un certain niveau, cette nouvelle n'est qu'une futilité d'un intérêt modéré.

En fait, il importe peu à la plupart des utilisateurs de Linux de savoir quel ordinateur Torvalds utilise actuellement, et Asahi Linux est encore dans un état brut, précoce, où beaucoup de choses sont à moitié fonctionnelles ou non fonctionnelles. Cependant, comme le note Hector Martin, un contributeur d'Asahi, le fait d'avoir "des personnalités importantes du milieu qui utilisent Linux sur une vraie plateforme arm64 moderne" avec une version moderne du jeu d'instructions Arm et un "noyau proche de la norme" a des effets d'entraînement qui profitent au reste de l'écosystème. Cela devrait accélérer le développement de Linux sur la plateforme Arm.

Si plus de personnes utilisant les versions Arm de Linux, cela signifie qu'il y aura plus de personnes corrigeant les bogues liés à Arm qui bénéficieront à toutes les distributions, et plus de personnes repérant et corrigeant les problèmes spécifiques à Arm dans leurs propres logiciels. Finalement, l'expérience de l'utilisation de Linux sur du matériel Arm devrait s'améliorer pour tout le monde, bien que ces avantages puissent prendre des années à se concrétiser. D'autres efforts matériels sont également annoncés comme les prochaines puces Arm haute performance de Qualcomm et l'engagement de Microsoft envers le matériel et les logiciels Arm.

Selon certains analystes, ils pourraient rendre les PC pilotés par Arm plus attrayants et plus compétitifs que les PC pilotés par les processeurs x86 traditionnels d'Intel et AMD. En ce qui concerne les nouvelles fonctionnalités de Linux 5.19, elles vont de la prise en charge initiale des processeurs LoongArch à la poursuite des travaux sur la mise à niveau des processeurs AMD Zen 4, en passant par la poursuite de l'activation d'AMD RDNA3, la poursuite des travaux sur Intel DG2/Alchemist, la prise en charge du pilote Intel Idle pour Alder Lake et de belles améliorations des performances. Voici ci-dessous un aperçu des nouveautés de Linux 5.19 :

Processeurs/Plateformes

  • Intel In-Field Scan (IFS) est fusionné pour faciliter les tests de silicium des CPU avant les déploiements dans le centre de données ou les tests de silicium au fil du temps pour aider à détecter tout problème matériel non découvert par les vérifications ECC ou d'autres tests existants ;
  • LoongArch a été fusionné comme un nouveau port CPU pour le noyau Linux. Cependant, il n'y a pas encore de support pour démarrer les systèmes LoongArch, car certains pilotes ne sont pas encore prêts pour le mainlining ;
  • support de la carte FPGA PolarBerry RISC-V qui utilise le SoC PolarFire ;
  • prise en charge de l'exécution de binaires 32 bits (RV32) sur RISC-V 64 bits (RV64) ;
  • achèvement des 12 ans d'efforts multiplateformes d'Arm avec la conversion finale de l'ancien code ARMv4T/ARMv5 pour les constructions de noyaux multiplateformes. Suivi plus tard dans la fenêtre de fusion également avec le support multiplateforme Arm pour l'ancien matériel Intel XScale/PXA ;
  • le SoC HPE GXP est ajouté avec le SoC HPE GXP qui sera utilisé pour les fonctions de contrôleur de gestion de carte de base (BMC) sur les prochains serveurs HPE ;
  • prise en charge d'ARMv9 Scalable Matrix Extension. Scalable Matrix Extension (SME) s'appuie sur SVE/SVE2 ;
  • les changements de perforation sont importants du côté d'AMD avec les extensions IBS de Zen 4, AMD PerfMonV2, et enfin l'échantillonnage de branche (BRS) de Zen 3 d'AMD ;
  • suppression de l'ancienne architecture CPU Renesas H8/300. Cette architecture est ancienne et n'a pas été maintenue dans le noyau pendant des années, ayant déjà été abandonnée une fois dans la version principale ;
  • plusieurs mises à jour de la gestion de l'énergie et de la thermique d'Intel, y compris un correctif pour les ordinateurs portables Linux qui chauffent et vident la batterie lorsqu'ils sont veille ;
  • nettoyage plus facile des caractéristiques CPUID ;
  • chargement tardif du microcode pour x86/x86_64 désactivé par défaut et qui altérera le noyau. Il est recommandé aux utilisateurs de charger tôt le microcode du CPU.


Virtualisation

  • AMD SEV-SNP est enfin mainline pour cette mise à jour de Secure Encrypted Virtualization (SEV) introduite avec les processeurs AMD EPYC 7003 "Milan" ;
  • Intel Trust Domain Extensions (TDX) a été fusionné avec le code précoce prêt ;
  • prise en charge de XSAVEC lors de l'exécution en tant qu'invité VM ;
  • Microsoft a réduit les temps de démarrage des invités Hyper-V pour les grosses VM Azure avec de nombreux GPU ;
  • prise en charge de l'EFO de Linux pour accéder aux secrets des VM pour les hyperviseurs d'informatique confidentielle (CoCo) tels que le SEV d'AMD ;
  • mises à jour de KVM et Xen ;
  • une nouvelle cible de machine virtuelle m68k pour l'utilisation de la virtualisation qui est basée sur Goldfish de Google et beaucoup plus performante que les options d'émulation Motorola 68000 existantes.


Pour finir, il convient également de noter que Torvalds pense que la version 5.20 du noyau Linux finira par devenir la version 6.0, non pas en raison de mises à jour de fonctionnalités spécifiques, mais parce qu'il "commence à s'inquiéter d'être à nouveau confus par les grands chiffres". Les versions 3.x et 4.x du noyau sont également passées à la version majeure suivante aux alentours de leur 20e version. Cela est légèrement incohérent avec la série 4.x, qui a atteint la version 4.20, mais suit le même schéma que celui utilisé pour la série 3.x, qui s'est arrêtée à 3.19.

Toutefois, rien de tout cela ne fait une réelle différence, car il n'y a aucune indication selon laquelle le prochain noyau offrira le genre de changement de fonctionnalité qui justifierait une version x.0 dans un logiciel open source ou commercial.

Source : Linus Torvalds (annonce de Linux 5.19)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des nouvelles fonctionnalités de Linux 5.19 ?
Que pensez-vous de l'évolution de la prise en charge d'Arm par le noyau Linux ?
Pensez-vous qu'à l'avenir Linux pourrait devenir plus convivial sur Arm que sur les processeurs x86 ?

Voir aussi

Linus Torvalds publie la version 5.18 du noyau Linux qui marque le passage à la norme de compilation C11, et inclut un meilleur support matériel pour les produits Intel et AMD

La version 5.17 du noyau Linux est disponible, elle apporte des corrections de sécurité très importantes et une amélioration majeure au générateur de nombres aléatoires

Linus Torvalds annonce la disponibilité de la version 5.15 du kernel Linux, elle apporte une nouvelle implémentation de NTFS, un nouveau serveur SMB3, le support Btrfs pour le mappage fs-verity

Linux 5.14 est disponible avec l'ordonnancement des cœurs et de nouvelles fonctionnalités en matière de sécurité pour lutter contre les failles Spectre et Meltdown des processeurs Intel

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 18:34
Bonjour,

Citation Envoyé par yahiko Voir le message
Qu'un représentant du logiciel libre soutienne aussi ouvertement une des firmes les plus restrictives et fermées technologiquement est assez piquant.
L'Open Source n'est-il qu'une façade pour se donner bonne conscience alors qu'en fait, secrètement, les libristes rêvent de la success story d'Apple ?
Je pense que ce n'est pas idiot. Le matériel (certes fermé) de Apple semble* avoir de bonnes performances et une bonne efficacité énergétique (ce qui est un super plus pour un portable). Et puis, cela fait de la promotion pour Linux, montrant que oui, ça va même tourner sur Mac. À termes, cela pourrait aider à libérer une machine ou deux.
Comme dit par les autres membres ci-dessus, le système utilisé est bien Linux et non celui de Apple. Et si on regarde les autres PC portables, je dois dire que les qualités des nouvelles puces d'Apple font quand même un sacré bon boulot...sachant que les autres PC sont, bien souvent, aussi vendus avec Windows. Donc au final, cela revient au même et le choix se fait donc par rapport et uniquement par rapport au matériel.

* je dis semble, car je n'en ai pas eu sous la main, mais ce sont les retours que j'ai pu lire sur le Net.
6  0 
Avatar de earhater
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 18:17
Qu'un représentant du logiciel libre soutienne aussi ouvertement une des firmes les plus restrictives et fermées technologiquement est assez piquant.
L'Open Source n'est-il qu'une façade pour se donner bonne conscience alors qu'en fait, secrètement, les libristes rêvent de la success story d'Apple ?
Si vous aviez fait l'effort de lire au moins 3 lignes de l'article vous auriez compris que le hardware tourne sur Linux qui est l'OS le moins restrictif et ouvert technologiquement. La bêtise c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale
4  1 
Avatar de pierro78
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 1:18
cette info de linux sur Arm m a donne envie de tester sur un laptop ... j ai vu qu il y avait un Galaxy Book S 8cx pas trop cher sur ebay ($270+frais) et que debian est installable dessus ( https://twitter.com/pierro_78/status...11584166895620 ) alors j ai commande le Galaxy Book ... quelqu'un aurait une idee de comment debian/linux va tourner dessus ?? (il me manquera pas trop de drivers ??, etc ??) ... merci pour vos lumieres !

(sinon j aurai toujours windows ...)
2  0 
Avatar de walfrat
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 11:47
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
Qu'un représentant du logiciel libre soutienne aussi ouvertement une des firmes les plus restrictives et fermées technologiquement est assez piquant.
L'Open Source n'est-il qu'une façade pour se donner bonne conscience alors qu'en fait, secrètement, les libristes rêvent de la success story d'Apple ?
Je vois pas le rapporte entre ta reflexion et l'article. De ce que j'ai compris, il souligne le fait qu'il a publié depuis un produit Apple mais sur lequel ils ont pu installé un OS Linux, libéré du MAC OS donc.
2  0 
Avatar de kholo
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 18/08/2022 à 10:33
Bonjour,
je ne comprends ni la pertinence du fil ni celle de la discussion qui en est tirée...
je suis utilisateur de Gnu Linux depuis près de 15 ans si ce n'est plus...
la seule chose avec laquelle j'accroche est que je me contrefout bien de savoir avec quoi Linus travaille...
ce que je vois c'est que le noyau est fonctionnel et continue son bonhomme de chemin...
éventuellement la perte de certains environnements physiques intra kernel pourrait me poser problème mais je n'ai pas été touché par cette décision d'abandon au cours de mes années d'utilisateur...

pour ce qui est du couple Linus / Apple, j'avais des souvenirs que cela date de bien plus longtemps que ce post le laisse entendre...

alors, qu'en retenir ?
une meilleure gestion de ARM : parfait !
sans doute cela profitera aux micro PC comme le raspberry ou tous ses acolytes !

ensuite, je vois ce post sur l'achat d'un "Galaxy Book S 8cx pas trop cher sur ebay ($270+frais)"... pour y mettre Linux !? c'est chercher des problèmes !!!
à ce prix là on trouve des reconditionnés en i5 / 8Go de Ram et au moins 250 Go SSD (ok... souvent 12" et pas tactile !)
mais j'attends de mes ordis de travailler... pas qu'ils soient jolis ou impressionnants...
d'où vient donc cette manie de chercher qui à la plus grosse ?
... c'est une fausse question, je connais la réponse !

pour finir, tout ce qui peut démocratiser le noyau Linux et Gnu / Linux est bon pour la communauté... ce qui manque est la reconnaissance la plus parfaite possible du matériel, le jeux et des applications professionnelles reconnues...
pour Apple une installation simplifiée de Boot Camp serait un plus !
j'attends depuis plus de 15 ans, je ne suis plus à quelques années... j'espère voir ça de mon vivant !!
2  0 
Avatar de fmartini
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 8:42
Citation Envoyé par pierro78 Voir le message
qq un aurait une idee de comment debian/linux va tourner dessus ?? (il me manquera pas trop de drivers ??, etc ??) ... merci pour vos lumieres !
Je suppose comme sous Raspberry Pi OS et Ubuntu --> bien.

Citation Envoyé par pierro78 Voir le message
(sinon j aurai toujours windows ...)
Du coup non ... pas de Windows stable sous ARM.
2  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 19/08/2022 à 8:55
Qu'un représentant du logiciel libre soutienne aussi ouvertement une des firmes les plus restrictives et fermées technologiquement est assez piquant.
Linus Torvalds n'est pas richard Stallman qui lui ne voudra jamais entendre parler de quoi que ce soit non libre. Il suffit de voir l'histoire de Git.
avant Git, les développeurs du noyau utilisaient Bitkeeper, produit payant dont des licences étaient fournis gratuitement aux principaux contributeurs du noyau. Un de ceux-ci, on va dire de l'école Richard Stallman a développé son propre client opensource bitkeeper ce qui a provoqué l'arrêt des licences gratuites. A la Linus, il a envoyé chier tout le monde (prendre cette dernière phrase comme une image) et a développé Git.

En dehors de l'aspect opensource, Mac OS est basé sur BSD, on y retrouve donc tous les outils utilisés sous Linux. Mac OS intègre Apache comme serveur Web, OpenLDAP pour leur opendirectory, et intégrait Samba avant de développer leur propre système SMB 3. Cela n'enlève en rien l’intérêt de pouvoir installer Linux dessus. La problématique étant qu'Apple ne fournira pas les specs techniques de leur processeurs, empêchant d'avoir des pilotes de qualité équivalente à ceux d'origine, bien que les adeptes de la rétro-ingénierie fassent un travail considérable et arrivent à un résultat plus que correct.

pour Apple une installation simplifiée de Boot Camp serait un plus
ça fait longtemps que j'ai pas utilisé, mais de mes souvenirs ce n'était pas compliqué, il redimentionnait automatiquement la partition HFS pour faire de la place à Windows. La seule problématique étant le formatage en FAT32 et pas en NTFS (prob. de licence je pense).
1  0 
Avatar de thamn
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/08/2022 à 4:22
Citation Envoyé par earhater Voir le message
Si vous aviez fait l'effort de lire au moins 3 lignes de l'article vous auriez compris que le hardware tourne sur Linux qui est l'OS le moins restrictif et ouvert technologiquement. La bêtise c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale
Si t'avais fais l'effort de verifier ta citation, tu saurais que c'est pas "la betise" mais "la culture" qu'on etale comme la confiture mister le marteau de la sagesse
1  1 
Avatar de pierro78
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/08/2022 à 11:17
Citation Envoyé par fmartini Voir le message
Je suppose comme sous Raspberry Pi OS et Ubuntu --> bien.

Du coup non ... pas de Windows stable sous ARM.
Citation Envoyé par kholo Voir le message
Bonjour,
je ne comprends ni la pertinence du fil ni celle de la discussion qui en est tirée...
je suis utilisateur de Gnu Linux depuis près de 15 ans si ce n'est plus...
la seule chose avec laquelle j'accroche est que je me contrefout bien de savoir avec quoi Linus travaille...
ce que je vois c'est que le noyau est fonctionnel et continue son bonhomme de chemin...
éventuellement la perte de certains environnements physiques intra kernel pourrait me poser problème mais je n'ai pas été touché par cette décision d'abandon au cours de mes années d'utilisateur...

pour ce qui est du couple Linus / Apple, j'avais des souvenirs que cela date de bien plus longtemps que ce post le laisse entendre...

alors, qu'en retenir ?
une meilleure gestion de ARM : parfait !
sans doute cela profitera aux micro PC comme le raspberry ou tous ses acolytes !

ensuite, je vois ce post sur l'achat d'un "Galaxy Book S 8cx pas trop cher sur ebay ($270+frais)"... pour y mettre Linux !? c'est chercher des problèmes !!!
à ce prix là on trouve des reconditionnés en i5 / 8Go de Ram et au moins 250 Go SSD (ok... souvent 12" et pas tactile !)
mais j'attends de mes ordis de travailler... pas qu'ils soient jolis ou impressionnants...
d'où vient donc cette manie de chercher qui à la plus grosse ?
... c'est une fausse question, je connais la réponse !

pour finir, tout ce qui peut démocratiser le noyau Linux et Gnu / Linux est bon pour la communauté... ce qui manque est la reconnaissance la plus parfaite possible du matériel, le jeux et des applications professionnelles reconnues...
pour Apple une installation simplifiée de Boot Camp serait un plus !
j'attends depuis plus de 15 ans, je ne suis plus à quelques années... j'espère voir ça de mon vivant !!
Merci à tous pour vos reponses !

Effectivement je suis content de mon galaxy book S snapdragon 8cx (fin, leger et chauffe tres peu) sous Windows mais sur linux c est pas encore ça.

On a quand meme progressé sur linux (boot depuis le ssd interne sans clefs usb, wifi, rapidité, etc ...) mais il y a encore des soucis, notamment pour la charge, voir details ici : https://twitter.com/pierro_78/status...04071324102657 ...
0  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/08/2022 à 8:27
Qu'un représentant du logiciel libre soutienne aussi ouvertement une des firmes les plus restrictives et fermées technologiquement est assez piquant.
L'Open Source n'est-il qu'une façade pour se donner bonne conscience alors qu'en fait, secrètement, les libristes rêvent de la success story d'Apple ?
4  6