IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La distribution chinoise Deepin Linux est-elle à la hauteur pour remplacer Windows 11 sur les PC ? La version 20.7 est disponible
Et ravive le débat Windows contre Linux sur le desktop

Le , par Patrick Ruiz

22PARTAGES

10  1 
Deepin Linux est une distribution chinoise qui existe depuis 2004. Sa version 20.7 stable est disponible depuis peu et l’équipe de développement ne passe pas par quatre chemins pour la présenter comme une « distribution Linux destinée à des utilisateurs non satisfaits de Windows 11 et macOS auxquels elle n’envie rien sur l’axe de l’interface graphique. » Elle croule néanmoins sous le poids des soupçons d’espionnage de l’Occident par la Chine via des portes dérobées dans les logiciels et des puces espion dans les cartes électroniques grand public issues de ses usines. Windows 11 ou Deepin Linux : quel est l’OS le plus recommandable pour les ordinateurs de la filière desktop ?

Avec la sortie de la version 20.7, les projecteurs sont plus que jamais braqués sur UOS Linux. En effet, la relation entre Deepin Linux et UOS Linux est similaire à celle entre Fedora et Red Hat Linux. Les systèmes UOS et Deepin version 20 sont développés en parallèle et la plupart des fonctions et des bibliothèques de ressources sont les mêmes. UOS est basé sur le système Deepin. Ce dernier reçoit des mises à jour de fonctionnalités plus tôt tandis que les mises à jour d'UOS sont plus lentes mais bénéficient d'un support commercial complet. L’effort de développement est mené par Union Tech – un joint-venture qui met ensemble des entreprises qui appartiennent à l’état chinois avec Wuhan Deepin Technology (l’entreprise à l’origine derrière Deepin Linux)


C’est connu, Linux peine à s’imposer sur le desktop et c’est justement sur ce constat que les têtes derrière UOS Linux ont axé son développement. Le groupe (Union Tech) corrige un certain nombre de tares connues pour faire partie des raisons pour lesquelles Linux n’arrive pas à s’imposer dans la filière des systèmes d’exploitation de bureau. Avec UOS Linux (ou Deepin Linux v20), l’éditeur assure que le système d’exploitation prend en charge des processeurs de fabricants locaux comme Longsoon et Sunway. La manœuvre est destinée à s’assurer que ce dernier soit installé sur des ordinateurs dotés dudit matériel et livrés aux utilisateurs. Union Tech annonce des temps de démarrage pouvant descendre jusqu’à 30 secondes sur lesdites plateformes. En sus, le groupe annonce des partenariats avec des entreprises comme Huawei dans le but de voir le système d’exploitation installé par défaut sur ses ordinateurs portables. La stratégie vise à faire en sorte que l’OS gagne plus en popularité au niveau national ; une approche qui pourrait avoir des retombées positives pour le système d’exploitation à l’échelle globale… C’est en tout cas ce qu’espèrent les esprits derrière la manœuvre qui veulent prouver que la Chine peut aussi exporter de bons systèmes d’exploitation.

D’après Union Tech, l’OS répond aux besoins quotidiens sur le desktop même s’il ne prend pas en charge de nombreux logiciels professionnels. « Le système d'exploitation national est maintenant pratiquement prêt. Ce n'est pas encore un remplacement à 100 %, mais il répond déjà aux besoins essentiels de l'utilisateur. Son adoption se fera dans le cadre d’un processus progressif », a déclaré Liu Wenhan – le manager général d’Union Tech.


David Plummer, un ingénieur à la retraite ayant travaillé sur le développement de Windows, propose une comparaison Windows vs Linux en analysant les deux OS sous différents aspects : convivialité, mises à jour et sécurité.

Convivialité : à part la distribution Mint, les interfaces Linux sont plutôt moches

C'est une déclaration forte, mais c'est ce que pense David Plummer. Il estime en effet que Linux proprement dit « manque d'une interface utilisateur appropriée au-delà de la ligne de commande. Cette ligne de commande peut être extrêmement puissante, en particulier si vous êtes adepte de Bash ou Zsh, entre autres, mais vous ne pouvez pas vraiment la décrire comme particulièrement conviviale » dit-il. Il ne balaie pas d'un revers de main le fait que la plupart des distributions Linux aujourd'hui sont livrées avec une interface utilisateur de bureau pour ceux qui le préfèrent. « Mais en tant que concepteur de shell moi-même, si je peux être si audacieux, elles sont généralement assez terribles », ajoute-t-il. Avant de préciser que la distribution Mint est une exception avec une interface plutôt jolie.

« Windows, en revanche, inclut par défaut une interface shell de bureau qui, si vous mettez de côté l'esthétique de conception entièrement subjective, est conçue par des professionnels, testée au regard des normes de convivialité et prend en compte les différents niveaux d'accessibilité requis par des personnes ayant des limitations différentes. En termes de convivialité, en particulier si vous incluez l'accessibilité dans cette métrique, Windows sort en tête », a-t-il statué.

À propos des mises à jour et mises à niveau : Linux l'emporte sur Windows

À propos des mises à jour, David Plummer salue le fait que les utilisateurs de Windows sont bien servis par une équipe dédiée de Windows Update chez Microsoft. Il regrette toutefois que le processus soit parfois compliqué, contrairement à celui de Linux : « Il est très facile de mettre à jour un système Linux, et même s'il n'y a pas d'équipe professionnelle pour répondre aux exploits Zero-Day, les mises à jour sortent avec une rapidité raisonnable et, dans certains cas, vous pouvez même mettre à jour le noyau sans redémarrer*», dit-il.

Bien sûr, certaines parties du noyau Linux vont nécessiter un redémarrage lors d'une mise à jour, tout comme certaines parties du système Windows. L'ex-ingénieur de Microsoft estime cependant que Windows demande beaucoup trop souvent le redémarrage du système.

Abordant le sujet des mises à niveau, il rappelle qu'elles sont généralement gratuites dans le monde open source, à moins que vous n'utilisiez une distribution prédéfinie d'un fournisseur. C'est d'ailleurs le cas chez Microsoft également : « Je ne me souviens pas de la dernière fois que Microsoft a facturé une mise à niveau de son système d'exploitation si vous n'étiez qu'un utilisateur final normal », dit-il. Néanmoins, et au regard de ce qui a été dit précédemment, il estime que Linux l'emporte sur Windows en ce qui concerne les mises à jour.

Les logiciels open source, y compris Linux, sont plus exposés aux exploits de sécurité

Il y a un courant de pensée selon lequel les logiciels open source, parce que leur code est disponible publiquement, sont moins exposés aux exploits de sécurité. Il découle de la loi de Linus, nommée en l'honneur de Linus Torvalds, et formulée par Eric S. Raymond. Celle-ci indique qu'« avec suffisamment d'yeux, tous les bugs sont superficiels » ; ou plus formellement : « avec un groupe de bêta-testeurs et de codéveloppeurs suffisamment large, presque tous les problèmes seront rapidement analysés et le correctif sera évident pour l'un d'entre eux ». Ainsi, présenter le code à une multitude de développeurs avec l'objectif d'avoir un consensus sur son acceptation est une forme simple de la revue de logiciel. La loi de Linus fait généralement partie de la philosophie de base des adeptes du mouvement open source et du logiciel libre.

Plummer ne partage pas cette philosophie. Il estime en effet que les logiciels open source sont plus ouverts aux exploits de sécurité, simplement parce que, toutes choses égales par ailleurs, il est facile de trouver des failles à exploiter dans les logiciels open source. « Je pense que c'est un peu une erreur de s'appuyer sur [la loi de Linus] », conclut-il. Il pense cependant que Linux est plus sûr. Il estime en effet que Windows est tellement populaire qu'il est une cible beaucoup plus attrayante pour les acteurs malveillants. Et en plus, la plupart des utilisateurs de Windows conservent tous les privilèges d'administrateur.

Windows vs Linux : personnalisation, documentation et communauté

David Plummer a également comparé Windows et Linux suivant d'autres critères tels que la personnalisation, la documentation et la communauté. En ce qui concerne la personnalisation, comme on peut le deviner, il est d'avis que Linux est plus personnalisable, étant donné que l'OS est open source. Il est plus facile d'ajouter de nouvelles fonctionnalités. Il suffit d'en proposer. Si Linus Torvalds et les responsables du projet estiment que la fonctionnalité proposée est nécessaire, elle sera intégrée. Sinon, il est toujours possible de créer un fork et insérer la fonctionnalité si elle est rejetée. C'est d'ailleurs ce qui passe dans la communauté. Rappelons par exemple que Debian a été forké à cause de sytemd permettant ainsi à Devuan de voir le jour. Avec Windows, l'ajout ou la suppression de fonctionnalités est plus difficile.

Pour en venir à la documentation, l'ex-ingénieur de Microsoft estime que souvent, il n'y a pas de meilleure documentation que le code source, et Linux est disponible au public. Ce qui est un avantage. Toutefois, avec MSDN, Microsoft offre une documentation de très bonne qualité. La firme de Redmond met les moyens pour payer des développeurs professionnels et auteurs afin de créer un tel contenu. Sur ce point, Windows l'emporte donc sur Linux.

Enfin, la communauté. Ici encore, David Plummer estime que Microsoft fait la différence, sur la base de l'analyse de forums IT populaires. Laquelle analyse lui a permis de découvrir que la communauté de Microsoft est plus large et plus réactive : plus de vues, des réponses plus nombreuses et plus rapides sur les questions relatives à Windows que sur celles relatives à Linux.


Source : notes de version

Et vous ?

Avez-vous déjà fait usage de Deepin Linux ? Qu'en pensez-vous en tant qu'OS ?
Pourquoi les alternatives à Windows basées sur Linux peinent-elles à s'imposer aux yeux du public ?
Partagez-vous les réflexions de David Plummer ?
Quelle serait votre analyse Windows vs Linux en ce qui concerne la convivialité, les mises à jour et la sécurité ?

Voir aussi :

Huawei dépose une marque de système d'exploitation dénommée Hongmeng OS après les sanctions US
Le système d'exploitation de Huawei sera plus rapide qu'Android et MacOS, d'après Ren Zhengfei, le PDG de Huawei
Huawei encourage les développeurs à publier des applications sur sa vitrine de téléchargement AppGallery, suite à l'interdiction américaine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 19:32
La probabilité d'avoir un virus est mathématiquement plus importante sur Linux, mais la réalité des faits montre que c'est sur Windows qu'il y a le plus de problèmes.

Mathématiquement, la probabilité d'avoir un virus sur Windows est plus importante pour les raisons suivantes (non exhaustives):

- Windows représentant plus de 90 % du parc bureautique et particuliers, c'est une cible plus intéressante que Linux pour développer des virus (il ne s'agit pas de dire qu'il n'y a pas de virus sous Linux), le développeur d'un virus va viser la masse
- sous Linux, tu ne travailles pas dans une session avec des droits administrateurs, les interfaces graphiques refusent en général de démarrer en root.
- sous Linux, tu télécharges en général tes applis depuis des dépôts officiels, sous Windows beaucoup se font avoir par des fausses applis.

Il ne s'agit pas ici d'un jugement sur Linux ou Windows mais tout simplement des faits.

Je pondèrerais quand-même par le fait qu'Android est aussi une cible de choix, Android est basé sur Linux (mais c'est pas la partie Linux qui pose les problèmes de vulnérabilité)
Le développement de virus visant Linux est de plus en plus intéressant pour cibler les plateformes cloud.
7  0 
Avatar de JPLAROCHE
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/09/2022 à 14:48
Ce limité à "MINT" est très réductif et montre-le peu d'intérêt à sa critique Dommage.

Aujourd'hui, il y a plusieurs bureaux complets proposés : GNOME XFCE KDE avec des distributions qui mettent en avant des solutions toutes prêtent que Windows ne pourrait pas renier.
D'autre part le tout un chacun peu avec le manager GUI ajouter ou retirer des logiciels à sa convenance, donc l'effet ligne de commande est un peu simpliste même si en tant que dev j'utilise la ligne de commande, mais pour des fonctions autres que celle quotidienne.

Pour ce qui est documentation et communauté, je ne vois pas de match avec un peu d'huile de coude, tout le monde trouve son bonheur.

Quant à la mise à jour étant sur Manjaro (voir ARCH) avec la Rowling-Release plus de 10 ans sans refaire le PC de ma femme et à jour ..........

Pour ce qui de UOS je trouve cela intéressant et positif, il faut arrêter les spéculations d'espionnage, en plus si la distribution est open source, je suis sûr que la communauté se penchera dessus et ne manquera pas d'épingler s'il y a lieu, par contre les drivers et autre, c'est une grosse avancée et qui démontre le côté négatif qui cible uniquement Windows ...

bref ne pas jeter au feu avant d'avoir vu correctement la distribution.
6  0 
Avatar de sekaijin
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 20:30
J'ai fais le grand saut
après une fidélité sans faille à Apple depuis l'Apple II j'ai sauté le pas il y a un an.
à mon boulot je suis sous Windows depuis 1994.

Lorsque j'ai acheté mon Portable l'an dernier il était sous W10. Mais j'ai de suite installé ElementaryOS
J'ai gardé une partition W10. Je pensais que j'y reviendrait de temps en temps le temps de m'habituer.

Mais 3 mois plus tard je recevais un mail me disant que mon antivirus devait être mis à jour j'ai alors redémarré Windows.
C'était la première fois que j'y revenais.

J'ai rebooté 2 fois sous Windows 1 pour le passer à W11, Une autre pour vérifier un hypothèse.

Bref ce que je retiens c'est que le changement c'est fait sans aucune difficulté.
Et rien ne m'a manqué. Ni MacOS, ni Windows.

A+JYT
5  0 
Avatar de witre
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 08/09/2022 à 18:08
Citation Envoyé par alain_du_lac Voir le message
Bravo d'aborder ce sujet, c'est un magnifique prétexte pour les trolls divers et variés

Je pronostique que lorsque ce post sera clôturé, vous aurez une trentaine d'avis motivés qui vous diront tous que LINUX, c'est merveilleux, beaucoup plus sécurisé que Windows (évidemment, ils ne connaissent pas les dernières versions de Windows Defender ...) et tellement plus beau que Windows, avec des tas d'interfaces aussi géniales que cohérentes (ah tiens, pourquoi autant d'interfaces sous LINUX ?).
Et puis vous aurez aussi l'assertion qui tue : j'ai quitté Windows (ou MacOS au choix) et je suis tellement plus heureux.

Laissons les béats se satisfaire de leur choix, qui, évidement, ne souffre aucune contestation (il est vrai que le monde est peuplé de 90 % d'imbéciles qui préfèrent encore Windows pour sa simplicité d'utilisation)
Les 90% d'utilisateurs sont tous des utilisateurs de Linux mais il ne le savent pas. Ils ont au moins un smartphone sur Android, une smartTV, un routeur wifi ou un nas qui tourne sur Linux. Ça se plante très très très rarement, il n'y a pas d'anti-virus, de défragmenteur de disque, de mémoire gigantesque, de mises à jour interminable, etc. Mais ces 90% d'utilisateurs critiquent Linux car ils ne voient que Windows et ils ne savent même pas qu'ils utilisent Linux.
Ce ne sont pas 60% d'imbéciles, mais seulement 90% des personnes qui en allumant leur PC pour la première fois,n'ont pas eu de choix.

Pourquoi il y a plusieurs bureaux sous Linux? Premièrement c'est pas une dictature, sous Windows, il y a un seul bureau car il fait partir du système d'exploitation.
Sous Linux le bureau est indépendant et donc sur une machine lente ou un serveur, j'installe lxqt. Sur mon desktop, j'ai gnome. J'ai le choix suivant mes besoins.
Sous Windows je n'ai pas de choix. De plus en regardant Windows 11, on voit bien que le bureau n'est pas fini et que certaines fenêtres n'ont pas été récrites.
Et si Windows 11 est l'avenir, personne ne peux nier la ressemblance avec ChromeOS ou Andoid.

90% des habitants de l’Europe de l'est étaient content de leur Trabant. Aujourd’hui, ils roulent en BMW, Mercedes, Ford, Peugeot ou autre.
90% des utilisateurs utilisaient internet explorer, aujourd'hui plus personne l'utilise et Edge ne parvient pas à s’imposer malgré tous les efforts de Microsoft.
Ce n'est pas parce qu'il y a 90% des personnes utilisent Windows que c'est un bon système. C'est un argument marketing uniquement.

Tous les professionnelles qui ont besoins de sécurité, disponibilité, stabilité utilisent Linux. Même Microsoift l'utilise et dans Windows 10 il est possible d'installer WSL (Windows Subsystem for Linux)
Comme ma réponse ne laisse pas présagé, je suis utilisateur professionnel de Windows depuis 1981 et personnellement de Linux depuis 1997.
Et entre les deux mon cœur et la raison ne balance pas, j’utilise Linux
5  1 
Avatar de witre
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 15:17
Je dépanne des PC et je cherche des solutions pour de personnes qui ne connaissent rien en informatique.
Mon expérience est simple. Windows est beaucoup trop compliqué,.
J'installe debian/gnome et mes clients sont ravis.
Il faut être de mauvaise foi ou ignorant pour affirmer que Linux est compliqué.
Par exemple, en pressant un seul bouton, on peut voir toutes les applications qui tournent, tuer des application, voir les différents bureaux, changer de bureau, lancer un nouvelle application, etc... Essayer sur Windows.
Avec le temps, une machine sur Linux ralentit beaucoup moins que sur Windows.
Huit utilisateurs sur dix changent de machine parce que leur Windows est devenu trop lent.
Cela arrangent bien Miscrosoft et les constructeurs de PC, mais ce n'est pas un peu de l'obsolescence programmée ?

Affirmer que je cite "Windows est tellement populaire qu'il est une cible beaucoup plus attrayante pour les acteurs malveillants" est faux.
Depuis plusieurs années, tout le monde sait que les virus viennent par Internet.
Plus personne n'a plus de disquette, cd ou dvd.
Mais, c'est un fait, le trafic mondial sur Internet est majoritairement issu de machines tournantes sous Linux (Android, ChromeOS, Linux, etc).
La probabilité d'avoir un virus est mathématiquement plus importante sur Linux, mais la réalité des faits montre que c'est sur Windows qu'il y a le plus de problèmes.

Pour en revenir à Deepin, c'est un très beau bureau facile à utiliser.
Est-il pollué par les Chinois ? Je ne sais pas, mais Windows n'est-il pas plus dangereux.
Quelle garantie existe vis à vis de la NSA?
La question a été posée personnellement à Linus Torvalds et est disponible en vidéo sur Internet.

Dernier commentaire, Linux est utilisé sous la mer, sur la mer, sur la terre, dans les airs, dans l'espace et sur la planète Mars. Suir terre il y a plus de 5 milliards d'appareils.
Pourquoi il y a que 1.2 milliard de Windows ?

Dans mon cas, Windows est très bien, car mes clients ont des problèmes, et Linux est super bien, car je n'ai pas de problème depuis plus de 17 années.
6  4 
Avatar de fatbob
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/09/2022 à 14:07
Citation Envoyé par alain_du_lac Voir le message
Bravo d'aborder ce sujet, c'est un magnifique prétexte pour les trolls divers et variés
Dans le genre troll, tu places directement la barre assez haut
2  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 08/09/2022 à 19:48
On pensait avoir un article sur la distrib chinoise, mais non : juste la rengaine habituelle "Linux n'est pas fait pour le desktop"
C'est pas faux.

bien qu'en sous-titre on a :
Et ravive le débat Windows contre Linux sur le desktop

Perso je préfère Debian ( à la rigueur Ubuntu) qu'une distro adaptée par les chinois. Au même titre que je préfère Firefox à Google Chrome. Je n'ai rien contre le peuple chinois je précise, mais on ne peut pas avoir confiance aux gens qui les gouvernent.

Pour les interfaces graphiques sous Windows on a pas le choix, sous Linux on a KDE/Gnome qui sont très bien et qui valent à mon avis sans problème celle de Windows, et de plus légères comme Xfce, LXDE (liste non exhaustive) pas super jolies mais qui font le job, et qui surtout permettent de faire tourner des machines avec seulement 1 Go de RAM (et avec seulement 512 Mo il y a 2 ou 3 versions).
Sous Windows 11, on ne peut même pas déplacer la barre des taches, régression par rapport aux anciennes versions de Windows, on est obligé de créer un compte Microsoft (à moins de ruser et de se faire ch...). Bon Windows 10 avait apporté les bureaux virtuels, qui existent depuis des années sous Linux (et MacOS), mais que peu de gens utilisent. On parle de l'arrivée d'onglets dans le gestionnaire de fichiers, qui encore une fois existent sous Linux depuis longtemps. Moi ce que j'attendrais, plutôt que ces onglets, c'est une meilleure stabilité de celui-ci.
2  0 
Avatar de freechelmi
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 13:33
Linux progresse beaucoup en France.

On a dépassé les 4% des visites en Aout , mais oui on retombe a 2.2 en septembre à cause des entreprises ...
2  1 
Avatar de richard
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 19:09
On a dépassé les 4% des visites en Aout , mais oui on retombe a 2.2 en septembre à cause des entreprises ...
Je ne savais pas que Linux désignait une destination de tour-operators. La piscine est sympa ?
1  0 
Avatar de disedorgue
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/09/2022 à 20:35
Vive PLAN9

1  0