IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Linus Torvalds estime que l'architecture 80486 appartient à un musée, pas au noyau Linux.
Selon lui, le matériel ancien ne peut pas justifier la consommation du temps précieux des développeurs

Le , par Stéphane le calme

26PARTAGES

28  0 
Le patron de Linux, Linus Torvalds, a envisagé de mettre fin à la prise en charge de l'architecture du processeur i486 dans le noyau Linux.

L'ancienne architecture a fait l'objet de discussions il y a quelques jours dans un fil de discussion qui examinait comment le noyau pouvait mieux gérer les listes les moins récemment utilisées (LRU) - un moyen de suivre les pages mémoire.

Alors que Torvalds enquêtait sur le code des contributeurs, il semble avoir été frustré par la nécessité d'inclure des solutions de contournement adaptées aux processeurs plus anciens. Il a donc suggéré de mettre fin à la prise en charge de l'ancien kit, ce qui pourrait être un moyen plus simple de résoudre les problèmes de mémoire.

« Nous nous sommes débarrassés du support i386 en 2012. Peut-être est-il temps de se débarrasser du support i486 en 2022*? » a-t-il écrit.

Citation Envoyé par Linus Torvalds
Nous le faisons déjà (certes mal - ce n'est pas SMP safe [ndlr. c'est-à-dire qu'il s'exécutera correctement même face à un accès simultané à partir de plusieurs threads d'exécution], mais les machines SMP de classe 486 n'ont jamais été prises en charge même si elles existaient techniquement), voir

arch/x86/lib/cmpxchg8b_emu.Sarch/x86/lib/atomic64_386_32.Sest un code assez dégoûtant.

Mais c'est toute l'autre infrastructure pour soutenir cela qui n'est qu'un poids inutile. Faites un Grep [ndlr. une commande qui permet de rechercher un mot ou un modèle et la ou les lignes qui le contiennent seront imprimées] avec CONFIG_X86_CMPXCHG64 et X86_FEATURE_CX8.

Nous avons déjà des tests de couverture de plus en plus mauvais pour x86-32 - et votre exemple de MIPS ne renforce vraiment pas votre argument tant que ça, parce que MIPS n'a jamais été très largement utilisé en premier lieu, et n'affecte aucun développement de ligne principale.

Les fonctionnalités étranges et la sélection du processeur n'aident vraiment pas.

Honnêtement, cela ne me dérangerait pas de mettre à niveau les exigences minimales à au moins M586TSC - laissant certains de ces premiers clones de "faux Pentium" derrière aussi. Parce que 'rdtsc' est probablement un problème encore pire que CMPXCHG8B.

En fait, je ne comprends pas du tout pourquoi les noyaux actuels fonctionnent sur un i486, puisqu'il ressemble à exit_to_user_mode_prepare -> arch_exit_to_user_mode_prepare et finit par avoir une instruction 'rdtsc' inconditionnelle.

Je suppose que vous n'avez pas activé RANDOMIZE_KSTACK_OFFSET*? En d'autres termes, notre support non-Pentium est ACTIVEMENT BOGUÉ ET BRISÉ en ce moment.

Ce n'est pas une question théorique, mais plutôt un « regardez, ça n'a jamais été testé et ça ne peut pas réellement fonctionner », que personne n'a jamais remarqué parce que personne ne s'en soucie vraiment.

Il m'a fallu quelques minutes de « chasse » pour trouver ce truc et c'est juste un exemple de la rupture de notre support actuel.

Ce code RANDOMIZE_KSTACK_OFFSET *compile* très bien. C'est juste qu'il ne fonctionne pas réellement.

C'est le genre de fardeau d'entretien que nous ne devrions tout simplement pas avoir - aucun développeur ne s'en soucie réellement (correctement), personne ne teste vraiment cette situation (également correctement - c'est du matériel ancien et non pertinent), mais cela signifie également que le code ne fonctionne pas au hasard.

Linus

Plus loin dans le fil de discussion, il est revenu sur le sujet avec les observations suivantes :

« Donc je ne pense vraiment plus que le matériel de classe i486 soit pertinent. Oui, je suis sûr que cela existe (Maciej étant un exemple), mais du point de vue du développement du noyau, je ne pense pas qu'ils soient vraiment pertinents. À un moment donné, les gens les ont comme pièces de musée. Ils pourraient tout aussi bien gérer des noyaux de musée ».

Il faut dire que l'architecture i486 a fait ses débuts en 1989 et a été remplacée par le Pentium d'Intel en 1993. Intel s'est débarrassé du i486 en 2007 et aujourd'hui, sa célèbre base de données de produits Ark détaillée ne contient aucune mention de la famille de processeurs.

Quiconque utilise encore les appareils s'est depuis longtemps résigné à le faire sans assistance, sans la possibilité d'acquérir un nouveau kit ou que les développeurs de logiciels réfléchissent à la plate-forme.

Pour plus de détails, l'Intel 80486 (i486, 486) est un microprocesseur de la famille des x86, fabriqué par Intel. Il est lancé en 1989. Du point de vue de l'architecture de processeur, le 80486 est très semblable à son prédécesseur immédiat, l'Intel 80386, avec l'ajout de quelques instructions supplémentaires. C'est donc une architecture CISC.

Du point de vue de la microarchitecture, il y avait à l'époque une grande amélioration : une mémoire cache unifiée intégrée d'instructions et de données, en option une unité de calcul en virgule flottante (FPU) intégrée, et une unité d'interface de bus améliorée. En outre, dans des conditions optimales, le cœur du processeur pouvait soutenir un rythme d'exécution d'une instruction par cycle. Ces améliorations permettaient approximativement de doubler la vitesse d'exécution par rapport à un 80386 à la même fréquence de base. Cependant, quelques modèles bas de gamme (Intel 80486SX) étaient plus lents que les 80386 les plus rapides.

Une version 25 MHz est présentée en avril 1989, une version 33 MHz en mai 1990, et une version 50 MHz en juin 1991.

Source : Linus Torvalds

Et vous ?

Comprenez-vous la décision de Linus Torvalds visant à se débarrasser de la prise en charge de cette architecture ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mograine
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/10/2022 à 23:51
Tout comme Linus estime que les 80486 (qui pouvait faire tourner le magnifique F15 Strike Eagle III à son époque) appartient au passé, Microsoft est dans son bon droit de rejeter les ordinateurs dépourvus du TPM 2.0, menaçant la sécurité des utilisateurs et de l'Internet.
C'est assez fou de comparer une fin du support de 80486 sorti pour la dernière fois en 1991 avec un non-support des ordinateurs sans TPM 2.0 dont la norme a été officialisée en 2014.
24  0 
Avatar de archqt
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/10/2022 à 20:54
Celui qui a un 80486 ne pourra de toute façon pas faire tourner les applications actuelles dessus. Il restera donc sur un ancien noyau. N'importe quelle carte à base d'ARM, même le nano pico à 4$ est plus puissant qu'un 80486 donc autant supprimer cela du noyau.
13  0 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/10/2022 à 23:54
Citation Envoyé par Mograine Voir le message
C'est assez fou de comparer une fin du support de 80486 sorti pour la dernière fois en 1991 avec un non-support des ordinateurs sans TPM 2.0 dont la norme a été officialisée en 2014.
surtout qu'il y a des ordinateurs qui sont sorti depuis même pas 5 ans.. et qui ne supporte pas windows 11
14  1 
Avatar de smarties
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/10/2022 à 7:41
En plus, il existe peut être des émulateurs pour 80486 qui doivent avoir de bonnes performances.
Si oui, on doit pouvoir continuer à faire tourner de vieilles applications.
7  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/10/2022 à 18:08
je suis même pas sur que linux ce soit un choix adapté pour ce genre de vieillerie. Un freedos ou un os de ce type me semble plus adapté.

De toute façon a quoi ca sert d'y mettre un linux dessus ? aucune applie moderne ne fonctionnera (suite bureautique, navigateur web...), si c'est pour se taper des programmes en ligne de commande, freedos fait la même chose.
Si c'est pour du dev, la aussi les industriels utilise autre chose depuis très longtemps, des mini soc arm font mieux en moins cher et en consommant moins.

il faut a moment donné aussi évoluer et arrêter de supporter des trucs trop vieux. 20 ans de support en informatique ça me semble très très bien.
Ou alors si des boites/particuliers utilise cette archie, qu'elle finance ce support à la fondation.

Quand à Windows 11, c'est de l'escroquerie tres clairement par contre. Ne pas supporter des pc vieux de parfois juste 2-3ans, meme des gros cpu type I7 Ryzen7... c'est juste n'importe quoi. Surtout que c'est puirrement marketing comme limitation, j'ai migré mon vieux pc (I5 4ieme génération) sur windows 11 sans probleme, juste en supprimant un dll pendant l'install et tous marche tres bien...
7  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/10/2022 à 9:48
Vous imaginiez que c'était encore supporté vous ?

Je me demande depuis combien de temps personne n'a mis un noyau récent de linux sur ce genre de machine.

Pour le cout, moi qui aime bien réparer, je ne vois pas d'intéret à les conserver.
Consommation affreuse, conception moins efficiente, et solution de remplacement peu onéreuses.

La question suivante serait... et le i586... doit il resté supporté lui aussi 20 ans après la sortie des processeur 64bits ?
J'ai l'impression que ca ne sera pas aussi simple avec les difficultés pour tous les logiciels 32 bits. Mais je me demande quand on sera capable de sauter le pas avec des émulateurs performants ou un fork specifique de maintenance de sécurité seulement.

L'idée qu'un processeur i586 soit associé aux plus récents matériels nécessitant un noyau actuel me laisse dubitatif. Les garder sur d'anciennes versions qui vivotent ne serait il pas pertinent ?
5  0 
Avatar de smarties
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/10/2022 à 20:45
Je suis d'accord, il y a certaines vielles architectures qui sont devenue rarissimes que c'est beaucoup de temps pour pas grand chose.
Ce qui tourne encore continuera de tourner jusqu'à la panne.
Si c'est une question de moyens, on peut trouver des vieux PC à prix très bas et on peut se faire assister dans des associations spécialisées autour des grandes villes.
4  0 
Avatar de Nb
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/10/2022 à 8:53
@yahiko tu es moderateur, t embetes plus avec du troll attaque directement avec un point godwin la prochaine fois
6  2 
Avatar de CaptainDangeax
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/10/2022 à 18:17
Linus a raison, en une seule phrase
Le i486 est une pièce de musée, il peut utiliser des versions du noyau de musée.
3  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/10/2022 à 10:59
Je serais curieux de voir un 80486 avec 4Go de RAM.
2  0