IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Red Hat ne livrera plus LibreOffice dans les prochaines versions de Red Hat Enterprise Linux (RHEL),
Mais précise qu'il sera toujours possible d'utiliser LibreOffice sur RHEL grâce à Flatpak

Le , par Bill Fassinou

16PARTAGES

5  1 
Red Hat a décidé de réduire son travail sur les applications de bureau et cessera d'intégrer LibreOffice à Red Hat Enterprise Linux (RHEL) dans les prochaines versions. Cette décision limitera l'engagement de Red Hat à travailler sur l'empaquetage de LibreOffice pour Fedora. Pour justifier son choix, l'entreprise a déclaré sur la liste de diffusion du projet Fedora que les RPM (Redhat Package Manager) de LibreOffice étaient devenus "orphelins" (terme signifiant qu'ils n'ont plus aucun mainteneur actif). L'entreprise annonce toutefois qu'il sera toujours possible d'utiliser LibreOffice sur ses distributions Linux grâce à l'utilitaire Flatpak.

LibreOffice est une alternative gratuite à la suite bureautique Microsoft Office, comprenant un tableur, un outil de base de données, un outil de présentation et un outil de traitement de texte. Avec la prise en charge des principaux types de fichiers utilisés par les programmes Microsoft Office correspondants (Excel, Access, PowerPoint et Word), cette suite bureautique gratuite tente de répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Bien que LibreOffice et Microsoft Office se ressemblent, chacune possède des caractéristiques uniques. LibreOffice peut éditer des fonctions et des équations mathématiques telles que des fractions et des exposants.


Il comprend également un logiciel permettant de créer des albums photos, des organigrammes et d'autres documents graphiques. Microsoft Office propose un client de messagerie, une plateforme de communication et un logiciel de prise de notes. Microsoft Office et LibreOffice offrent tous deux de solides applications bureautiques et fonctionnent avec certains des mêmes formats de fichiers, mais ce sont des produits très différents. La version portable de LibreOffice est pratique pour travailler en déplacement. Il n'est pas courant de trouver un programme aussi volumineux disponible sous forme portable, c'est donc un avantage appréciable.

Les fichiers extraits nécessitent environ 300 Mo d'espace. Cependant, Matthias Clasen, éminent employé de Red Hat et développeur de GNOME, a indiqué que les RPM de LibreOffice étaient devenus "orphelins" et que l'entreprise a pris la décision de ne plus livrer LibreOffice dans RHEL à l'avenir et, à terme, de limiter la portée de sa contribution à Fedora. « À première vue, ce changement semble mauvais. LibreOffice est l'un des piliers du paysage du logiciel libre, et sans doute le type même de suite de productivité dont les postes de travail bénéficient », a écrit un critique à propos de la décision de Red Hat d'arrêter de livrer RHEL avec LibreOffice.

Pour expliquer la décision de l'entreprise, Clasen a indiqué que l'équipe Red Hat Display Systems (qui effectue la majeure partie du travail requis) "ajuste" ses priorités en matière d'ingénierie pour se concentrer sur d'autres domaines clés, comme une meilleure prise en charge de "Wayland" et l'ajout de capacités HDR - des éléments dont les utilisateurs de Workstation (et Linux dans son ensemble) bénéficieront. « En contrepartie, nous nous éloignons du travail que nous faisions sur les applications de bureau et nous cesserons de livrer LibreOffice dans le cadre de RHEL à partir d'une prochaine version de RHEL », explique Clasen à la communauté.

LibreOffice sera maintenu et pris en charge dans toutes les versions de RHEL (et de Fedora) avec des mises à jour de sécurité au fur et à mesure des besoins. En outre, la "bonne nouvelle" est que cela n'a pas d'importance technique. Il existe une version officielle de LibreOffice Flatpak. Elle est disponible pour les utilisateurs de Fedora et de RHEL. Le LibreOffice Flatpak peut combler le vide pour ainsi dire. Clasen a ajouté que "les ingénieurs qui effectuent ce travail apporteront des correctifs en amont pour s'assurer que LibreOffice fonctionne mieux en tant que Flatpak, ce qui devrait être la façon dont la plupart des gens utilisent LibreOffice à long terme".

Pour rappel, Flatpak est un utilitaire de gestion de paquets qui vous permet de distribuer, d'installer et de gérer des logiciels sans avoir à vous soucier des dépendances, de la durée d'exécution ou de la distribution Linux. Étant donné que vous pouvez installer des logiciels sans problème, quelle que soit la distribution Linux, Flatpak est appelé "paquet universel". Flatpak utilise une approche basée sur des conteneurs pour isoler les applications et leurs dépendances du système hôte. Chaque application s'exécute dans son propre environnement, avec son propre ensemble de bibliothèques et de dépendances. La mise en bac à sable contribue à améliorer la sécurité.

Cela empêche en effet les applications d'interférer entre elles ou avec le système hôte. Quelqu'un pourrait-il prendre en charge la maintenance des RPM de LibreOffice ? Absolument, mais selon les critiques, l'ampleur de la tâche ne doit pas être sous-estimée. Cela signifie que toute personne s'engageant à s'occuper de l'empaquetage et de la maintenance devra être pleinement consciente du travail à accomplir.

Source : annonce de Red Hat

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du choix de Red Hat de ne plus intégrer LibreOffice à RHEL à l'avenir ?
Selon vous, ce changement aura-t-il un impact négatif sur les distributions RHEL et Fedora ?

Voir aussi

Red Hat licencie le responsable du programme Fedora dans le cadre de sa politique visant à supprimer 4 % de son effectif, mais la décision de l'entreprise a déclenché un tollé sur la toile

Après Debian, Red Hat supprime MongoDB de RHEL 8 et Fedora à cause de sa licence SSPL, dont le statut de licence libre ou open source est contesté

Red Hat et Oracle poursuivent leur collaboration en intégrant le système Red Hat Enterprise Linux à Oracle Cloud Infrastructure pour offrir un plus grand choix dans les environnements cloud distribué

Rakuten abandonne Red Hat et se tourne vers un "vrai" système d'exploitation Linux open source, l'entreprise porte son choix sur Rocky Linux qui est né des cendres de CentOS

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de JPLAROCHE
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/06/2023 à 18:32
pourquoi ne pas soutenir Libreoffice !!!! je ne comprends pas, c'est une suite cohérente, encore du propriétaire, bah, ils se soutiennent entre eux, Triste.
4  0 
Avatar de CaptainDangeax
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/06/2023 à 14:20
Je suis certifié Redhat mais mon coeur penche pour Debian et LinuxMint. Il penche encore un peu plus aujourd'hui
3  0 
Avatar de phil995511
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/06/2023 à 21:25
Citation Envoyé par Chou-ette Voir le message
Ils ne s'en privent pas puisque l'article explique que LibreOffice sera toujours dispo en flatpack.
Toutes les distributions Linux pourraient se contenter des Flatpaks tel que le font Clear Linux et Gnome Nightly qui sont plus des distros orientées démonstrations techniques qu'autre chose, de Snaps tel que cherche à l'imposer Ubuntu, ou de AppImages dont pas grand monde ne semble vouloir non plus.

Ce qui fait une distribution, c'est en grande partie les ressources softwares qu'elle propose nativement. Les "installateurs universels" tel Flatpak, and co ne sont que des solutions de secours qui s’accommodent assez mal des options esthétiques de nos distributions préférées. Et puis aucune distribution ne peut garantir l'intégrité de tels paquets provenant de dépôts externes versus leurs propres paquets propriétaires.

Me concernant je suis bien content d'être sous Debian, une distribution communautaire ou aucun arriviste financier de Wall Street ou d'ailleurs ne viendra jamais semer le caca... Et contrairement à Fedora and co, Debian ne peut pas faire faillite, elle sera toujours présente dans le décors, contrairement à des distributions qui ne se sont pas relevées des erreurs de de gestion de leurs dirigeants tel la regrettée Mandrake (alias Mandriva) ou autre.
3  1 
Avatar de phil995511
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/06/2023 à 19:02
Citation Envoyé par JPLAROCHE Voir le message
pourquoi ne pas soutenir Libreoffice !!!! je ne comprends pas, c'est une suite cohérente, encore du propriétaire, bah, ils se soutiennent entre eux, Triste.
Je partage entièrement votre avis sur la question, d'autant plus que LibreOffice propose un paquet .rpm pré-compilé à télécharger sur leurs serveurs. Son intégration par les équipes de Fedora et Red Hat est donc du coup extrêmement simple...

Ils préfèrent vraisemblablement faire des économies de pacotille en privant leurs distributions d'une suite software pourtant vitale sur tous les postes de travail.

Depuis que IBM à racheté Red Hat il y a quelques années, ils ont sabré CentOS et maintenant ils s'en prennent à leur 2 autres distributions linux ;-(

Ces décisions qui vont à l'encontre du bon sens sont vraisemblablement uniquement motivées par l’appât de gains financier immédiat, ce malgré que ces décisions portent préjudice à ces marques fraîchement acquises qui du coup perdent de la valeur aux yeux de tout potentiels investisseurs...

Quand auront fini de casser la baraque, ils pourront toujours essayer de revendre ces entreprises aux chinois comme ils l'ont fait pour leur division laptops ;-(
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 06/06/2023 à 20:43
RedHat n'est donc pas une distribution adaptée au desktop.
1  0 
Avatar de i5evangelist
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/06/2023 à 19:16
Les flatpak, les snap & cie, c'est bien joli, mais :

- c'est lourd
- ça rame
- ça n'est pas toujours très compatible avec l'OS hôte

... enfin bref ... ce n'est pas totalement au point.

Note : Cela peut rendre service, c'est sûr, mais personellement, c'est désactivé de base, même si parfois il m'arrive de ramer pour trouver le binaire correspondant.
0  0 
Avatar de weed
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/06/2023 à 23:36
On assiste de plus en plus à à des applications distribuées packagés avec leurs libraires au lieu de chercher à utiliser les librairies de l'OS.

Bien entendu, en tant qu'utilisateur, j'ai une nette préférence pour l'utilisation des librairies de l'OS mais j'imagine le travail énorme que cela demande à maintenir, tester chaque logiciel sur chaque version de la distrib (arm, x86 en 32 bits, ...)

Et je trouve cela incroyable le boulot que fait Debian gratuitement pour ce maintien. Et Red Hat est dans une autre logique, Red Hat est une entreprise qui emploie du personnel. Il faudrait voir leurs comptabilité comme leur compte de résultat pour se faire une idée de leurs postes de dépenses.

D'un autre coté, je peux comprendre qu'ils veuillent faire des économies. En face, ils ont des concurrents comme rouleaux compresseurs, les GAFAM (AWS, Microsoft avec bientot Azure Linux, ..) avec des budgets quasi-illimité. Cela doit être compliqué de grappiller des parts de marché.
0  0 
Avatar de floyer
Membre averti https://www.developpez.com
Le 08/06/2023 à 0:05
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
RedHat n'est donc pas une distribution adaptée au desktop.
Je pensais après avoir lu https://access.redhat.com/articles/5617971 que ce n’était pas adapté au server… mais que reste t-il ?
0  0 
Avatar de foetus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/06/2023 à 7:28
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Dans ce cas, autant compiler en statique, ça sera pas plus lourd qua flatpak.
Je ne vois pas de différence entre "faire 1 gros paquet avec toutes les dépendances" et "mettre toutes les dépendances dans l'exécutable"

Mais le truc, la compilation statique est impossible quand bien même dans certains cas.
Par exemple, Qt interdit le statique à cause de sa licence.
Et pour lier en statique, il faut que toutes les dépendances soient compilées en statique. Donc ce sera toujours plus rapide/ simple de prendre les dépendances et d'en faire 1 paquet
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 08/06/2023 à 19:30
et la prochaine debian est tres bien.
je suis toujours resté .deb pour ma part sauf il y a des lustres un passage sur mandrake bien sur et un peu de SUSE.
c''est idiot mais j'aimais bien les packs avec les disquettes devant; le tout dématérialisé ca fait moins "cadeau qu’on s'offre"

sur la décision de RH je la trouve suicidaire
LibreOffice fait partie des softs libres majeurs.
(ex star office)
0  0