IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Linux frôle 4 % de parts sur le marché des desktops, d'après Statcounter : une aura à un chiffre
Qui ravive les questionnements sur les raisons de l'échec face à Windows sur le desktop, après 30 ans

Le , par Patrick Ruiz

19PARTAGES

23  0 
C’est une constante avec Linux : une aura à un chiffre en termes de parts de marché dans la filière des ordinateurs de bureau dominée par Microsoft et ses différentes versions de Windows. Les derniers chiffres mis en avant par le baromètre Statcounter font état de ce que Linux a frôlé 4 % de parts sur le marché des desktops. En septembre 2017, l’OS a dépassé les 3 % de parts de marché, ce qui avait été considéré comme une étape historique sachant qu’il n’avait réussi à franchir la barre des 2 % qu’en fin 2016. Le tableau ravive les questionnements sur les raisons de cet échec de Linux qui domine pourtant sur un écosystème plus large (serveurs, Android, IoT, etc.)


L’une des idées reçues à propos de Linux est que c’est un système d’exploitation de geeks contrairement à Windows qui serait plus adapté à madame Michu comme le confirment certains commentaires sur la toile : « Bien que le système Linux soit meilleur pour la programmation, je choisirais Windows plutôt que Linux en termes de jeu, de convivialité (facilité à rafraîchir le bureau) et, surtout, d'utilisation des logiciels Microsoft Office. Office word 2016, par exemple, est 10 fois meilleur que LibreOffice. »


« Windows est meilleur que Linux à certains égards, notamment en ce qui concerne la quantité de logiciels disponibles et la facilité d'utilisation d'un sous-ensemble de tâches bureautiques. Mais pour moi, Linux est beaucoup plus ergonomique, stable, productif et agréable d’un point de vue esthétique », commente un autre.


La donne des idées reçues sur Linux pourrait néanmoins prendre un coup avec la disponibilité de plateformes matérielles comme le Steam Deck de Valve. C’est un ordinateur personnel optimisé pour le gaming. L’idée avec ce dernier est de faire comprendre aux utilisateurs qu’il est possible de bénéficier sur Linux d’une expérience de gaming similaire à celle sur Windows. La plateforme s’appuie pour cela sur Steamos – un OS basé sur Linux et optimisé pour le jeu – ainsi que sur Proton – un outil qui permet de faire tourner les jeux Windows sur Linux.


L’exemple de la Steam Deck est une illustration de ce que la donne pourrait être différente sur la filière desktop si Linux bénéficiait de plus de vente liée

Le fait que Linux soit devenu le deuxième OS le plus utilisé sur Steam est la preuve que la vente liée via le Steam Deck est un atout pour Linux. C'est un facteur dont n'a pas bénéficié Linux sur la filière des ordinateurs de bureau en comparaison à Windows. La donne est néanmoins entrain de changer.

Avec la sortie de UOS Linux (ou Deepin Linux v20) en mars 2021, l’éditeur assure que le système d’exploitation prend en charge des processeurs de fabricants locaux comme Longsoon et Sunway. La manœuvre est destinée à s’assurer que ce dernier soit installé sur des ordinateurs dotés dudit matériel et livrés aux utilisateurs. Union Tech annonce des temps de démarrage pouvant descendre jusqu’à 30 secondes sur lesdites plateformes. En sus, le groupe annonce des partenariats avec des entreprises comme Huawei dans le but de voir le système d’exploitation installé par défaut sur ses ordinateurs portables. La stratégie vise à faire en sorte que l’OS gagne plus en popularité au niveau national ; une approche qui pourrait avoir des retombées positives pour le système d’exploitation à l’échelle globale… C’est en tout cas ce qu’espèrent les esprits derrière la manœuvre qui veulent prouver que la Chine peut aussi exporter de bons systèmes d’exploitation. D’après Union Tech, l’OS répond aux besoins quotidiens sur le desktop même s’il ne prend pas en charge de nombreux logiciels professionnels. Son adoption en Chine se fera dans le cadre d’un processus progressif.

On peut le voir comme une conséquence de la guerre économique entre les USA et la Chine: Lenovo n’a de cesse d’embrasser Linux. De façon historique, Lenovo a toujours certifié uniquement certains produits avec un sous-ensemble limité de configurations matérielles pour les utilisateurs qui déploient Linux sur un ordinateur de bureau ou un poste de travail mobile. L’entreprise étend désormais son offre de certification à plusieurs modèles d’ordinateurs grand public ThinkPad X, X1, L et T: ThinkPad X13 (Intel et AMD); ThinkPad X13 Yoga ; ThinkPad X1 Extreme Gen 3; ThinkPad X1 Carbon Gen 8 ; ThinkPad X1 Yoga Gen 5; ThinkPad L14; ThinkPad L15; ThinkPad T14 (Intel et AMD); ThinkPad T14s (Intel et AMD); ThinkPad T15p; ThinkPad T1 5. Les ordinateurs de la série L viendront préinstallés avec Ubuntu 18.04. Ceux des séries X et X1 sortiront des maisons Lenovo avec Ubuntu 20.04 LTS préinstallé.

L’offre concerne également les stations de travail ThinkPad P et ThinkStation : ThinkPad P15s ; ThinkPad P15v; ThinkPad P15 ; ThinkPad P17 ; ThinkPad P14s ; ThinkPad P1 Gen 3 ; ThinkStation P340 ; ThinkStation P340 Tiny ; ThinkStation P520c ; ThinkStation P520 ; ThinkStation P720 ; ThinkStation P920 ; ThinkStation P620. Celles-ci viennent équipées de Linux Ubuntu 20.04 LTS préinstallé. Lenovo devrait poursuivre avec la manœuvre pour d’autres modèles. En effet, cette extension fait suite à l’annonce de l’atterrissage d’une certification Linux sur sa gamme entière d’ordinateurs ThinkPad P et ThinkStation. Dans le cadre de cette initiative, l’entreprise se veut claire : il s’agit de donner le choix entre Ubuntu et RedHat pour chaque modèle ou configuration.

L'édition 2020 du Dell XPS 13 pour les développeurs est disponible pour un peu plus de 1000 dollars. Nouveauté : la certification Linux Ubuntu 20.04 LTS fruit du partenariat de longue date entre Canonical et Dell dans le cadre du projet Sputnik. Ainsi, l’entreprise américaine est avec Lenovo parmi les rares sur le marché à faire des incursions sur le terrain du matériel livré avec Linux préinstallé. Il se dit que c’est un préalable nécessaire pour que le célèbre système d’exploitation open source espère battre la famille des OS Windows dans la filière des ordinateurs de bureau. Le temps nous dira si ce dernier est suffisant pour que Linux devienne le champion sur le desktop.

L’absence d’Adobe photoshop et autres Microsoft Office sur Linux : raison de son échec sur la filière desktop ?

C’est ce que laissent penser les commentaires sur la toile. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles GNOME et KDE, des puissances du bureau Linux, se sont mis ensemble pour la mise sur pied d’un magasin d’applications basé sur Flatpak. L’idée : remplacer les méthodes traditionnelles de fourniture d’applications de bureau Linux que sont les systèmes de gestion de paquets DEB et RPM par une approche basée sur le système de paquets Flatpak. La raison : les applications Flatpak tournent sur toutes les distributions Linux. L’approche devrait permettre de contribuer à la réduction de la fragmentation de l’écosystème pointée du doigt comme une raison de l’échec de Linux face à Windows sur le desktop.


Source : Statcounter

Et vous ?

Que pensez-vous de ces tendances ? Sont-elles cohérentes avec la réalité dont vous êtes au fait ?
Linux est-il trop compliqué pour l’utilisateur moyen ? Pourquoi peine-t-il à s’imposer face à Windows sur la filière des ordinateurs de bureau ?
Partagez-vous les avis selon lesquels le Steam Deck est la preuve que Linux peut détrôner Windows sur le desktop avec plus de vente liée ?

Voir aussi :

« Linux sur Desktop est une catastrophe de Tchernobyl » pour le créateur de GNOME qui n'a pas lancé son poste Linux depuis fin 2012

Le support des applications Linux débarque en préversion sur Chrome OS dans un premier temps sur Pixelbook

« L'année de l'ordinateur de bureau Linux est arrivée » selon le Directeur de la Technologie d'Intel

2017 est officiellement l'année de Linux desktop selon un utilisateur de macOS : le patron de la Fondation Linux, quel message aux fans de Linux ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/01/2024 à 11:17
Mais qu'est-ce que l'on peut lire comme conneries!

Il y a une seule raison pour laquelle Linux n'équipe pas plus les desktops: Les desktops sont tous vendus avec l'OS Windows par défaut!

Le jour où vous commercialisez le 100% des desktops avec Linux installé par défaut, vous n'aurez plus que 4% des PCs fonctionnant sous Windows!

C'est aussi simple que cela!

Le 99% des utilisateurs de PC (les Mme Michu et Monsieur Duchmol qui utilisent leur ordinateur que pour surfer sur internet et les réseaux sociaux) ne savent même pas ce que veut dire un OS et encore moins qu'il existe différents OS possibles. Le monde n'est pas rempli d'informaticiens!
20  4 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/01/2024 à 9:09
Si déjà quand on achetait un PC, la ligne du prix de la licence Windows apparaissait sur la facture, peut-être que les gens demanderaient s'il n'y a pas d'autre alternative
17  2 
Avatar de Shepard
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/01/2024 à 20:51
J'ai lu un article sympa sur le sujet récemment, je le partage pour les intéressés :-)

Après, n'oublions pas que Linux est arrivé assez tard sur le marché des OS. Quand Windows 95 et 98 étaient stables et utilisables par tout le monde, Linux n'en était qu'à ses balbutiements et avait un tout autre objectif que de conquérir Monsieur et Madame tout le monde. Vouloir l'ouvrir à trop de monde à ce moment-là lui aurait peut-être finalement déservi.
14  2 
Avatar de weed
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/01/2024 à 23:29
Imaginez, si Windows n'était pas installé pas par défaut ?

Je pense qu'en effet la donne serait tout autre. Une personne qui souhaite utiliser un Linux doit l'installer, ou tout du moins se former. Il doit faire la démarche.
Alors il est vrai que maintenant il existe des fabriquants qui commencent à proposer du Linux, on peut noter LDLC, Dell sur certains de leurs PC, ou certains petits revendeurs comme Ekimia mais malheureusement ce n'est pas grand chose pour avoir de la visibilité auprès du grand public
https://doc.ubuntu-fr.org/ordinateur_vendu_avec_ubuntu

Si par exemple les PC étaient vendu uniquement en option avec Windows, la donne ne serait pas la même. Le novice pourrait toujours acheter un PC Windows, mais cela aura le mérite de montrer aux grands publics, qu'il n'existe pas uniquement Windows. La concurrence aurait ainsi un peu plus de visibilité.

Ne pas oublier que Microsoft dépense des sommes importantes pour imposer à l'éducation. Nous sommes donc dans un cercle vicieux. Les jeunes ne sont pas formés sur une solution mais sur un produit. Les dès sont pipés.

Windows est certes peut être très bien, correspondant à des besoins mais je reste persuadé qu'il y a des besoins qui auraient pu être satisfait par du Linux desktop. Cela fait plaisir que le monde du jeu s'intéresse de plus en plus.
9  2 
Avatar de AndMax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/01/2024 à 13:46
Citation Envoyé par weed Voir le message
Est ce que c'est toi qui m'a mis un -1 sans explication ?
Je m'explique sur le fait que ce soit dommage. Nous sommes très peu nombreux sous ce système, et je pars du principe qu'avoir une idée de population des postes par OS permet à certaines entreprises, éditeurs de se lancer sur autres choses que du Windows.

Je reste persuadé que les chiffres peuvent avoir une incidence et peut créer boule de neige. Si tout le monde se cache sous Linux et tout le monde s'affiche sous Windows, cela ne donne pas un bon indicateur auprès des éditeurs.

Je suis le premier à faire attention à ma vie privée, j'utilise une distribution Linux, j'utilise une custom ROM GrapheOS mais par contre indiquer que je suis sous Linux permet d'indiquer que l'on est présent, nous linuxiens.

Après c'est ma facon de penser.
Pas de -1 de ma part. Cependant nous ne sommes plus "très peu" sur Linux (le noyau) mais majoritaires. Du smartphone au supercalculateur, en passant par les tablettes, les télés connectées, consoles, et toutes sortes de machines connectées (qui ne sont pas forcément utilisées pour du web), ce sont des OS basés sur Linux et BSD qui ont la plus grande utilisation. Le Desktop est étrangement encore dominé par un système Microsoft ultra privateur, qui occupe un grand nombre de ressources dans l'intérêt de l'éditeur et non de l'utilisateur. Mais ce n'est pas en gaspillant des requêtes http et en divulguant des données auprès de trackers comme Statcounter que la situation changera. Tout ce que vous aurez fait, c'est d'envoyer des infos concernant votre machine et adresse IP à des tiers pour chaque page que vous visitez, ce qui est totalement contradictoire avec le fait de faire attention à sa vie privée.

Sur Desktop il y a même des utilisateurs Linux qui se cachent derrière un user-agent de navigateur "sous Windows" afin de mieux se fondre dans la masse et ne pas être distingué facilement. Il y a même de nombreux bots d'indexation qui tournent sous Linux mais qui se font passer pour des Edge sous Windows... bref, te dévoiler ne représentera rien en trafic pour le prochain Statcounter. Il ne faut pas prendre ces trucs trop au sérieux, et même eux qui se focalisent sur l'usage web admettent maintenant que Windows représente globalement moins de 30%:
https://gs.statcounter.com/os-market-share

D'autres études te montreront que l'usage du desktop est en diminution dans le monde (ventes, statistiques web, logiciels, etc...).
8  1 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/01/2024 à 11:13
J'ai appris récemment que l'armée est passée sous Debian.
5  0 
Avatar de AndMax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/01/2024 à 12:59
Statcounter est bloqué chez moi, et chez de nombreuses personnes qui bloquent les trackers (par exemple avec des listes de filtrage comme "EasyPrivacy"). Leurs chiffres sont donc tout simplement faux.
4  0 
Avatar de weed
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/01/2024 à 23:15
Citation Envoyé par AndMax Voir le message
Statcounter est bloqué chez moi, et chez de nombreuses personnes qui bloquent les trackers (par exemple avec des listes de filtrage comme "EasyPrivacy"). Leurs chiffres sont donc tout simplement faux.
Est ce que c'est toi qui m'a mis un -1 sans explication ?
Je m'explique sur le fait que ce soit dommage. Nous sommes très peu nombreux sous ce système, et je pars du principe qu'avoir une idée de population des postes par OS permet à certaines entreprises, éditeurs de se lancer sur autres choses que du Windows.

Je reste persuadé que les chiffres peuvent avoir une incidence et peut créer boule de neige. Si tout le monde se cache sous Linux et tout le monde s'affiche sous Windows, cela ne donne pas un bon indicateur auprès des éditeurs.

Je suis le premier à faire attention à ma vie privée, j'utilise une distribution Linux, j'utilise une custom ROM GrapheOS mais par contre indiquer que je suis sous Linux permet d'indiquer que l'on est présent, nous linuxiens.

Après c'est ma facon de penser.
5  1 
Avatar de marc.collin
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/01/2024 à 19:38
Citation Envoyé par Shepard Voir le message
Quand Windows 95 et 98 étaient stables et utilisables par tout le monde, Linux n'en était qu'à ses balbutiements et avait un tout autre objectif que de conquérir Monsieur et Madame tout le monde. Vouloir l'ouvrir à trop de monde à ce moment-là lui aurait peut-être finalement déservi.
en 99, il y avait corel linux, qui fonctionnait très bien

corel a fait en sorte que sa suite bureautique, word perfect ainsi que corel draw et corel photo paint fonctionne sous son os, quand microsoft a commencé à investir dans corel, corel linux a été vendu à xandros
4  0 
Avatar de trakno
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 12/01/2024 à 15:35
J'utilise Linux depuis longtemps en perso et en entreprise pour les serveurs, sur lesquels l'interface graphique m'importe peu.
L'année passée suite au remplacement de mon PC (desktop) j'ai décidé de passer sous Linux. Et la les choses se compliquent: Faire fonctionner le scanner, l'imprimante, trouver un bon client mail, synchroniser ses agendas, ses contacts, intégrer une connexion Google drive, installer correctement les drivers nécessaires pour la carte graphique, créer des partages samba ou s'y connecter, configurer les modules pour le noyau, configurer l'ACPI, installer et faire fonctionner les jeux etc..., tant et tant de choses qui ont nécessité de passer du temps sur les forums (très bien fournis heureusement), taper des lignes de commandes longues comme le bras, planter l'OS, et j'en passe.
Au final, vu que je suis déterminé à virer Windows de mon quotidien, je suis arrivé à tout faire (ou presque car j'ai fait une croix sur certaines applications en natif et je les ai virtualisé sur un Windows en KVM ) en deux semaines en y bossant tous les soirs, mais la majorité des utilisateurs classiques s'y seraient découragés à mon avis. J'avoue ne pas avoir fait simple, car j'utilise Arch Linux, mais tous les problèmes que j'ai cité je les gère en 1 heure ou 2 sous Windows...
Mon point de vue, c'est que Linux est mieux; il est stable, sécurisé, rapide et personnalisable à souhait, mais le retard est énorme au niveau des applications et des applications liées au matériel. Étant développeur je comprends aussi que faire une application Windows, c'est pas forcement plus facile (au contraire même), mais c'est plus facile à vendre, donc pourquoi passer du temps supplémentaire pour 3% de parts de marché...
Tant que Linux n'arrive pas à être plus sexy aux yeux des éditeurs de logiciels ( et aux vendeurs de matériel ) on avancera pas...
Tout ceci étant dit, je me réjouis que le nombre d'utilisateurs de Linux augmente, "plus on est de fous..." !
4  0