Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Réconcilier le pingouin avec son laptops Samsung, c'est facile
Blacklister le pilote Samsung

Le , par colette Hugo

21PARTAGES

1  0 
Une très bonne nouvelle pour pour lesquels l'utilisation de GNU/Linux manque.

Eh oui, après que les propriétaires de certains ordinateurs portables Samsung se sont plaints que leurs ordinateurs étaient totalement détruits après une seule tentative de boot des versions 12.04 et 12.10 de Ubuntu, une toute petite modification, leur permettra de bénéficier des fonctionnalités de l'OS Open Source sans changer de machine et sans aucun soucis.

D'après leurs propriétaires, ces ordinateurs portables seraient complètement corrompus, d’après leurs propriétaires, après avoir tenté de démarrer Ubuntu en mode UEFI.

La mise en œuvre de l’UEFI sur Samsung semblerait être défectueuse. L’UEFI aurait été testé uniquement avec Windows avec lequel il fonctionne très bien. Cependant des tests approfondis avec d’autres systèmes d'exploitation ne semblent pas avoir été une priorité pour le constructeur.

Jusqu’à maintenant ce bug se limite aux séries 530U3C, 300E5C, NP700Z5C, NP700Z7C et NP900X4C de Samsung.

Heureusement, une solution est arrivée ! Selon Greg Kroah-Hartman, qui a aidé à développer le pilote d'origine, il suffirait juste blacklister le pilote de l’ordinateur portable Samsung et tout devrait bien se passer.

Cela peut évidemment prendre un peu de temps, pour que les modifications agissent sur les arbres de distribution des systèmes d'exploitation affectés, il est donc recommandé aux utilisateurs effectuant cette modification de toujours utiliser le module de support de compatibilité d’UEFI (CSM), qui émule un mode BIOS, lors du démarrage sur les ordinateurs portables concernés.

Source:

Page Google+ de Greg Kroah-Hartman

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !