Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les développeurs Debian appelés à voter pour juger de leur intérêt pour « la diversité du système init »
Cinq ans après le vote qui a conduit à l'adoption de systemd

Le , par Stéphane le calme

28PARTAGES

13  0 
En 2014 a eu lieu un vote à l'issue duquel systemd, le démon init qui a été l'objet de débats houleux, a été adopté par Debian. En effet, en février 2014, le comité technique en charge de Debian avait décidé que pour la prochaine version majeure de l’OS, systemd serait utilisé comme système d’initialisation par défaut. Cependant, systemd était rejeté par certains membres de la communauté open source, qui estimaient que le projet allait à l’encontre de la philosophie Unix et que ses développeurs ont un comportement anti-Unix, du fait que systemd est incompatible avec tous les systèmes non Linux.

Des administrateurs utilisant Debian ont menacé en octobre 2014 de forker Debian Jessie si systemd venait à être utilisé par défaut. Quelques semaines après, quatre membres éminents de la communauté Debian ont démissionné de leur fonction ou ont réduit leur participation. Colin Watson et Russ Allberry, deux membres du comité technique du projet Debian, ont annoncé respectivement leur démission le 8 et le 16 novembre 2014.

Suite à toutes ces pressions, un autre vote avait été initié par le comité technique en ce qui concerne systemd avant que les fonctionnalités qui seront proposées dans « Jessie » ne soient gelées. Plusieurs options (au total cinq) ont été proposées pour la résolution du conflit. Ian Jackson, un membre du comité technique avait proposé l’adoption d’un couplage des systèmes d’initialisation, arguant que les paquets Debian n’ont pas, en général, besoin d’un système d’initialisation spécifique, et qu’il fallait adopter une directive technique pour obliger cela, sauf dans des cas individuels justifiés. Un autre développeur a proposé que la prise en charge d’autres systèmes d’initialisation soit recommandée, mais pas obligatoire.

Finalement, l’utilisation de systemd comme prévu initialement a été maintenue. Les résultats du vote ont été publiés en novembre 2014.


Cinq ans plus tard, Debian a lancé un nouveau vote pour juger de l'intérêt pour « la diversité du système init » et à quel point les développeurs Debian se soucient (ou non) de soutenir des alternatives à systemd.

En raison des opinions divergentes des développeurs Debian sur la gestion des bogues non-systemd en 2019 et de l'intérêt / de l'engagement à soutenir les alternatives systemd dans le cadre du packaging Debian et de divers points de friction connexes, ils cherchent à adopter une nouvelle résolution générale sur la pondération de la diversité du système init.

Après les commentaires du public, les huit options de vote par les développeurs Debian incluent :
  • Choix 1: F: Focus sur systemd.
  • Choix 2: B: Systemd mais nous soutenons l'exploration d'alternatives.
  • Choix 3: A: La prise en charge plusieurs systèmes d'initialisation est importante.
  • Choix 4: D: Prise en charge des systèmes non-systemd, sans bloquer la progression.
  • Choix 5: H: Prise en charge de la portabilité, sans bloquer la progression.
  • Choix 6: E: La prise en charge de plusieurs systèmes d'initialisation est requise.
  • Choix 7: G: La prise en charge de la portabilité et de plusieurs implémentations.
  • Choix 8: Poursuite de la discussion.

L'appel au vote a été annoncé il y a peu sur la liste de diffusion et le vote se termine le 27 décembre. Peu de temps après, nous devrions apprendre ce que la communauté de développement Debian a décidé pour le futur rôle du support non-systemd par la distribution.

Source : liste diffusion Debian

Et vous ?

Que pensez-vous de systemd ?
Si vous deviez faire un choix parmi les 8 qui ont été proposés aux développeurs Debian, lequel feriez-vous ?

Voir aussi :

La version 8.6 de Knoppix devient la première de la distribution Linux basée sur Debian à abandonner systemd, son créateur en explique les raisons
Buster, la version 10 de Debian Linux est disponible avec le support du Secure Boot et plus de paquets que Stretch
Le système d'exploitation Debian 10 « Buster » de GNU/Linux sortira le 6 juillet 2019, avec de nombreuses fonctionnalités et améliorations
Une faille grave du noyau Linux a été découverte dans RDS, Red Hat, Ubuntu, Debian et SUSE affectées
Le projet Debian pourrait se retrouver sans chef à sa tête, car personne ne semble vouloir le diriger

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/12/2019 à 11:35
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Le problème, c'est que Python3 casse la compatibilité Python2. Pour moi, ça justifie une transition lente, surtout que le langage est pas mal utilisé par des non développeurs à la base. quant à la version de Python par défaut, là je suis d'accord.

Il est à noter que Python fête actuellement ses 30 bougies :
sauf que cela fait plus de 10ans que la transition est en cours... 10ans c'est trop long.
Evidemment python2 dois pouvoir etre installé sur les distrib mais je veux dire les distributions linux devrait de base embarquer que python3 et tout leurs script auraient du etre migré depuis déja pas mal d'année.
Ils commencent enfin a supprimer python2 de l'installation de base car il y'a (enfin) l’arrêt du support de python2.7.

étant développeur python(3) sous linux j'ai pas mal souffert de ce probleme, souvent un client avait bien python...mais python2 alors soit il devait installer python3 quand c'étais possible soit je devais refaire le script en python2 car les machines ne pouvait pas installer python3 (pour des raison de sécurité/droit on pouvais pas installer de package supplémentaire)
4  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/12/2019 à 13:40
c'est un magnifique objet de troll comme seul les geeks savent les créer
Il est normal que seul les personnes qui s'y connaissent prennent part aux sujets aussi techniques. Cela ne changera rien pour l'utilisateur lambda, cela touche les administrateurs système, les concepteurs de logiciels et surtout les mainteneurs de l'OS et les performances global.
De même seul les motoristes et les connaisseurs discutent de savoir de quel technologie de turbo il faut mettre sur un moteur diesel.
Si tu regarde autour de toi, des débats techniques existent partout (en économie, en sciences, en électronique, en cuisine, en service à la personne et sans parler de la politique).
3  0 
Avatar de Mimoza
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/12/2019 à 11:01
Tu as oublié :

Chocolatine VS Pain au chocolat

3  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 12/12/2019 à 18:18
Formation certifiante... ? Pas à jour alors, systemd étant maintenant présent dans toutes les distros (ou quasiment).

Pour administrer un système, encore faut-il qu'il démarre
Mais c'est justement à l'administrateur de gérer ce type de problème.

J'arrive pas à faire marcher donc c'est de la merde, je trouve ça un peu léger. Après que tu n'aimes pas, c'est autre chose.
OpenSuse utilise systemd depuis la version 12.1, dispo depuis fin 2011.

Après, si systemd est une connerie de geek, j'aimerais en faire une avec autant de succès. Puis après tout, la première version de Linux était aussi une connerie de geek.
2  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 29/12/2019 à 9:30
c'est inacceptable qu'en 2020 des distribs embarque de base encore python2 et pire encore que se soit le python par défaut.
Le problème, c'est que Python3 casse la compatibilité Python2. Pour moi, ça justifie une transition lente, surtout que le langage est pas mal utilisé par des non développeurs à la base. quant à la version de Python par défaut, là je suis d'accord.

Il est à noter que Python fête actuellement ses 30 bougies :
En 1989, profitant d’une semaine de vacances durant les fêtes de Noël, il utilise son ordinateur personnelpour écrire la première version du langage.
2  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 09/12/2019 à 10:03
Que pensez-vous de systemd ?
Que c'est un magnifique objet de troll comme seul les geeks savent les créer 😍

BSD vs Linux
Linux vs Hurd
Gnome vs KDE
Beurre vs Confiture

Si vous deviez faire un choix parmi les 8 qui ont été proposé aux développeurs Debian, lequel feriez-vous ?
Celui du KISS 😁
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 09/12/2019 à 12:58
Maintenant que la plupart des distros est passé sur systemd, c'est peut-être un peu tard pour se poser la question d'un retour vers init.
1  0 
Avatar de Ookaze
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 09/12/2019 à 19:16
Ce que je pense de systemd ?
Cela fait plus de 20 ans que j'ai créé mon propre OS et plus de 10 ans que j'utilise systemd, donc je n'en pense que du bien comme au premier jour où je l'ai découvert, alors que je cherchais activement un init maintenu et fonctionnel, contrairement à simpleinit-msb que je maintenais tout seul.
systemd a permis de faire ressortir tous les faux soi-disant administrateurs vétérans, qui ne sont en fait que des charlatans. On savait depuis bien avant les années 2000 que sysvinit (que les béotiens confondent et appellent init) est nul et inadapté aux systèmes, mais on n'avait rien trouvé de mieux sous Linux, et surtout, personne ne voulait faire le boulot. Parce que les Unix propriétaires basés sur System V, eux, avaient fait le boulot pour se débarasser de sysvinit, notamment Solaris avec DMF je crois. Donc ce n'est pas du tout anti-Unix de se débarasser de sysvinit, sauf pour les charlatans qui n'y connaissent rien.
Beaucoup de personnes se sont attelés à la tâche, il existe plus d'une dizaine d'init autre que sysvinit rien que sur Linux, mais aucun n'a jamais pu sortir du lot, ils ont tous trop de défauts rédhibitoires. Et finalement, dès que j'ai vu arriver systemd, ça a été la révélation. J'avais juste peur que les auteurs n'aillent pas au bout, donc je me suis inscrit à la ML dès le début du projet et ait participé autant que je pouvais au projet.
Je revois mes discussions sur ce forum, et je vois qu'au final tout s'est déroulé comme je le pensais, et tout ce que j'ai dit est toujours valable aujourd'hui. Et chaque jour qui passe montre à quel point mes détracteurs étaient complètement à côté de la plaque, mais bon, ils avaient zéro connaissance technique. Il y a 5 ans, j'avais déjà 15 ans d'expertise sur ce domaine, et dans le milieu professionnel, je n'ai jamais rencontré qu'une unique personne qui maîtrisait les scripts d'init, et encore, loin de mon niveau. Pour les connaisseurs, je corrigeais les scripts HACMP d'AIX les doigts dans le nez, alors que des administrateurs AIX aguerris (des vétérans Unix donc) n'osaient même pas regarder ce code, encore moins le toucher. C'est un autre niveau de complexité par rapport à des scripts d'init. sysvinit, c'est le premier truc que j'ai dégagé de mes OS il y a 20 ans après avoir installé avec succès ma première LFS.
systemd est maintenant le top au niveau init, et durant toutes ces années, personne n'a réussi à produire le moindre concurrent sérieux. Je ne retiens pas mon souffle pour en voir arriver un, quand on voit le temps qu'a tenu sysvinit alors que cela faisait plus de 10 ans que l'on savait qu'il fallait s'en débarrasser.
systemd a surtout permis de faire un boulot fantastique pour améliorer Linux : étant donné qu'il a standardisé le système d'init, le noyau Linux a pu être amélioré à un tas de niveaux fondamentaux puisque l'on a pu affirmer que les problèmes venaient du noyau et non pas des scripts shell de sysvinit. Je ne compte plus le nombre d'améliorations qui ont eu lieu grâce à systemd. Mes systèmes tournent maintenant avec les PID en 32 bits et une des dernières avancées en date sont l'introduction des pidfs. Dès le départ, systemd avait changé la donne avec la conservation des logs de boot dans les logs système, ordonnées correctement dans le temps. Auparavant, on perdait des tonnes de logs et sur une machine même d'il y a 15 ans, on ne pouvait pas récupérer les logs du démarrage du noyau, il fallait avoir une console série. Sur Debian, une des reliques les plus catastrophiques de sysvinit était que l'on ne pouvait pas changer la configuration IP sans rebooter sa machine ou dans le meilleur des cas, perdre sa connexion distante.

Si je devais faire un choix, ce serait le 4 D.
Il faut laisser une alternative viable émerger (mais je ne me fait pas d'illusions), mais ne pas retarder l'avancée de l'OS à cause du système d'init.
Aucun mainteneur ne veut continuer à supporter les scripts de sysvinit de toutes façons, ils sont encore aujourd'hui bourrés de bugs impossibles à corriger.
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 14/12/2019 à 9:03
Je ne suis pas spécialiste Linux, mais passer de init à systemd n'est pas mission impossible. J'ai même créé des services systemd, ce qui ne m'a pas paru plus difficile qu'avec init. Et je n'ai pas lu la doc complète.

init n'était pas forcément top, mais il faisait globalement le job. Systemd est peut-être critiquable, mais il fait le job. Il s'est imposé, il faut s'adapter.

Et je ne pense pas qu'init datant un peu est été changé pour rien.
1  0 
Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/12/2019 à 9:18
personnellement je suis pour une uniformisation des distribution linux au niveau de ces composants car c'est ce qui empêche souvent le portage de logiciels entre distrib.
systemd perso me conviens très bien et je suis content que toute les distrib populaire l'ai adopté.
Quand je fais un logiciel de type service/démon sous linux au moins mon code sera compatible avec toute les distrib ce qui est bien, je ne prend pas la peine de faire une version pour sys init.

Il y'a encore aujourd'hui le meme probleme dans linux avec X/Wayland et Python2/3, c'est assez pénible que ces migrations prennent autant de temps. Heureusement toute les distrib aujourd'hui ont wayland d'installer (pas forcément par défaut), pareil pour python3 mais c'est inacceptable qu'en 2020 des distribs embarque de base encore python2 et pire encore que se soit le python par défaut.
1  0