IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Oracle affirme être le premier contributeur de la version 5.18 du noyau Linux, alors que les statistiques présentées par LWN montrent Oracle à la 14e position,
Très loin derrière Intel et Red Hat

Le , par Bruno

8PARTAGES

3  0 
Greg Marsden, développeur du noyau Linux chez Oracle, a publié le 14 juillet sur le blog officiel d’Oracle un post pour affirmer que la compagnie est le premier contributeur sur la version 5.18 du noyau Linux. « Il y a quelques années, lors de la sortie du noyau Linux 4.20, Jon Corbet a fait remarquer sur LWN qu'"il y a beaucoup d'entreprises qui trouvent un intérêt à soutenir le travail sur le noyau Linux, mais elles sont plutôt moins nombreuses à mettre des ressources dans le code que tout le monde utilise". À l'époque, Oracle était le numéro trois sur cette liste, derrière Red Hat et SuSE. Dans la version 5.18 du noyau Linux, Oracle est le premier contributeur au "noyau" du noyau, en termes de nombre de modifications », a déclaré Greg Marsden.

Linus Torvalds a annoncé en mai la disponibilité générale de la version stable de Linux 5.18, avec comme points forts l’inclusion du passage à la norme de compilation C11, la prise en charge des « événements utilisateur" dans le système de traçage, la prise en charge de la fonction "port de gestion du système hôte » d'AMD, la prise en charge des sommes de contrôle d'intégrité 64 bits sur les périphériques NVMe, la prise en charge de la fonction "interface de retour matériel" d'Intel, la prise en charge du suivi indirect des branches pour l'architecture x86, et bien plus.

Le cycle de développement de la version 5.18 a vu l'ajout de 14 954 lots de modifications non fusionnés provenant de 2 024 développeurs, dont 289 ont apporté leur première contribution au noyau pendant cette période. Aucun de ces chiffres ne constitue un record, bien que le nombre de développeurs soit proche du maximum observé jusqu'à présent. Ce travail a permis d'ajouter 756 000 lignes de code au noyau.

Oracle déclare être aujourd’hui le premier contributeur au noyau de Linux dans la version 5.18. « À l'époque, Oracle était le numéro trois sur la liste, derrière Red Hat et SuSE. Dans la version 5.18 du noyau Linux, Oracle est le premier contributeur au "noyau" du noyau, en termes de nombre de modifications », déclare Oracle.

Alors beaucoup s’interrogent : ou tiennent-ils ces chiffres qui font d’eux le premier contributeur aux noyaux Linux 5.18 ?

« Cette observation est apparue dans les séries régulières sur LWN.net qui suivent chaque nouvelle version du noyau Linux, et qui définissent cette métrique pour le "noyau central" comme "les correctifs touchant le code du noyau central (vaguement défini comme le contenu des arborescences de répertoires fs, kernel et mm)" », déclare Oracle.

Pour certains observateurs, il semblerait qu'Oracle ait choisi de tricher sur les chiffres en utilisant le concept de « « ‘’core’’ du noyau ». En effet, selon les résultats de LWN, dans le classement des employeurs les plus actifs sur le noyau linux 5.18 par modifications, Oracle occupe la 14eme position très loin derrière les entreprises telles qu'Intel (Premier avec 11, 4 %), Red Hat (troisième avec 6.4 %), Google quatrième avec 5.9 %. Plus grave encore, Oracle n’apparaît même pas dans le classement par lignes de code modifiées.

Les employeurs les plus actifs


Voici, ci-dessous, un extrait des détails données par Oracle :

« L'une des choses que j'ai toujours appréciées dans la série des statistiques de développement de la LWN, c'est la tentative de toujours regarder les statistiques de développement du noyau d'un point de vue nouveau, afin d'en déduire la santé de la communauté de développement autour de Linux. Dans le passé, on a également mis en lumière le travail critique des mainteneurs du noyau, des réviseurs et des personnes qui signalent et corrigent les bogues. La mesure du "noyau de base" a particulièrement attiré mon attention car nos développeurs travaillent souvent sur ce type de code indépendant de l'architecture et sans pilote : le "code que tout le monde utilise". Et depuis la version 4.20, Oracle est toujours arrivé en deuxième ou troisième position pour ce critère dans tous les noyaux - jusqu'à présent. Compter les commits ou les lignes de code modifiées est une approximation grossière des activités des développeurs et n'est pas une mesure que nous regardons tous les jours, mais elle sert à rappeler que les efforts de nos développeurs et mainteneurs aboutissent à un code qui fonctionne sur toutes les boîtes Linux, partout. »

Selon LWN, Krzysztof Kozlowski, Ingénieur principal du noyau Linux chez Linaro, est le développeur qui a contribué au plus de correctifs à la version 5.18 ; ce travail consistait principalement en des mises à jour de l'arbre des périphériques.

Ville Syrjälä, Ingénieur logiciel Linux chez Intel, a fait beaucoup de travail sur le pilote graphique Intel i915. Matthew Wilcox, Administrateur système Linux, a réussi à faire fusionner un autre ensemble de correctifs pour le folio. Christoph Hellwig continue à remanier massivement les couches de blocs et de systèmes de fichiers et Geert Uytterhoeven, consultant et propriétaire indépendant en TIC, passionné de Linux, a contribué à un large ensemble d'améliorations du contrôle des broches Renesas.

Dans la colonne « lignes modifiées », Leo Li, Ingénieur logiciel chez AMD, a ajouté plus de 200 000 lignes avec seulement cinq patches ajoutant des définitions de registres pour le pilote graphique AMD et Qingqing Zhuo en a ajouté près de 200 000 autres. Ian Rogers a apporté un certain nombre d'améliorations à l'outil de perforation, Alan Kao a contribué à un seul patch supprimant l'architecture nds32, et Ming Qian a contribué à un ensemble de pilotes de médias Amphion.

Source : LWN

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Quel commentaire faites-vous de la note d'Oracle qui affirme : « Oracle est le premier contributeur au noyau de Linux en 5.18 » ?

Voir aussi :

Linus Torvalds publie la version 5.18 du noyau Linux qui marque le passage à la norme de compilation C11, et inclut un meilleur support matériel pour les produits Intel et AMD

La version 5.16 de KDE Plasma est sortie avec de nouvelles fonctionnalités et améliorations, y compris le système de notification entièrement réécrit

La version 5.17 du noyau Linux est disponible, elle apporte des corrections de sécurité très importantes et une amélioration majeure au générateur de nombres aléatoires

Linux est victime de la vulnérabilité la plus grave depuis des années, Dirty Pipe permet à un attaquant d'installer des portes dérobées, de modifier des scripts, etc.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/07/2022 à 17:48
Règle numéro 1.
Toujours ce méfiait des statistiques !!!!
Les statistiques sont une évaluation !!!!!.
Pas une réalité, du résultat !
1  2