IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Après 30 ans, Linux tourne autour de 3 % de parts sur le marché des desktops : une aura à un chiffre
Qui questionne sur les raisons de l'échec de l'OS face à Windows dans la filière desktop

Le , par Patrick Ruiz

16PARTAGES

23  0 
Non, Linux n’a pas atteint 3 % de parts de marché sur le desktop « pour la première fois » comme le mettent en avant certaines plateformes. En septembre 2017, l’OS a dépassé les 3 % de parts de marché, une étape historique sachant qu’il n’avait réussi à franchir la barre des 2 % qu’en fin 2016. Elle est là la constante avec Linux : une aura à un chiffre dans la filière des ordinateurs de bureau dominée par Microsoft et ses différentes versions de Windows. Le tableau ravive les questionnements sur les raisons de cet échec de Linux qui domine pourtant sur un écosystème plus large (serveurs, Android, IoT, etc.)



L’une des idées recues à propos de Linux est que c’est un système d’exploitation de geeks contrairement à Windows qui serait plus adapté à madame Michu comme le confirment certains commentaires sur la toile : « Bien que le système Linux soit meilleur pour la programmation, je choisirais Windows plutôt que Linux en termes de jeu, de convivialité (facilité à rafraîchir le bureau) et, surtout, d'utilisation des logiciels Microsoft Office. Office word 2016, par exemple, est 10 fois meilleur que LibreOffice. »



« Windows est meilleur que Linux à certains égards, notamment en ce qui concerne la quantité de logiciels disponibles et la facilité d'utilisation d'un sous-ensemble de tâches bureautiques. Mais pour moi, Linux est beaucoup plus ergonomique, stable, productif et agréable d’un point de vue esthétique », commente un autre.



L’absence d’Adobe photoshop et autres Microsoft Office sur Linux : raison de son échec sur la filière desktop ?

C’est ce que laissent penser les commentaires sur la toile. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles GNOME et KDE, des puissances du bureau Linux, se sont mis ensemble pour la mise sur pied d’un magasin d’applications basé sur Flatpak. L’idée : remplacer les méthodes traditionnelles de fourniture d’applications de bureau Linux que sont les systèmes de gestion de paquets DEB et RPM par une approche basée sur le système de paquets Flatpak. La raison : les applications Flatpak tournent sur toutes les distributions Linux. L’approche devrait permettre de contribuer à la réduction de la fragmentation de l’écosystème pointée du doigt comme une raison de l’échec de Linux face à Windows sur le desktop.



La vente liée : atout majeur de Windows ? Et si Linux en bénéficiait plus ?

Linux comme système d’exploitation pour un ordinateur de bureau et non Windows ? L’idée continue de faire débat et des exemples venus de pays comme l’Allemagne l’illustrent.

Avec la sortie de UOS Linux (ou Deepin Linux v20) en mars 2021, l’éditeur assure que le système d’exploitation prend en charge des processeurs de fabricants locaux comme Longsoon et Sunway. La manœuvre est destinée à s’assurer que ce dernier soit installé sur des ordinateurs dotés dudit matériel et livrés aux utilisateurs. Union Tech annonce des temps de démarrage pouvant descendre jusqu’à 30 secondes sur lesdites plateformes. En sus, le groupe annonce des partenariats avec des entreprises comme Huawei dans le but de voir le système d’exploitation installé par défaut sur ses ordinateurs portables. La stratégie vise à faire en sorte que l’OS gagne plus en popularité au niveau national ; une approche qui pourrait avoir des retombées positives pour le système d’exploitation à l’échelle globale… C’est en tout cas ce qu’espèrent les esprits derrière la manœuvre qui veulent prouver que la Chine peut aussi exporter de bons systèmes d’exploitation. D’après Union Tech, l’OS répond aux besoins quotidiens sur le desktop même s’il ne prend pas en charge de nombreux logiciels professionnels. Son adoption en Chine se fera dans le cadre d’un processus progressif.

On peut le voir comme une conséquence de la guerre économique entre les USA et la Chine: Lenovo n’a de cesse d’embrasser Linux. De façon historique, Lenovo a toujours certifié uniquement certains produits avec un sous-ensemble limité de configurations matérielles pour les utilisateurs qui déploient Linux sur un ordinateur de bureau ou un poste de travail mobile. L’entreprise étend désormais son offre de certification à plusieurs modèles d’ordinateurs grand public ThinkPad X, X1, L et T: ThinkPad X13 (Intel et AMD); ThinkPad X13 Yoga ; ThinkPad X1 Extreme Gen 3; ThinkPad X1 Carbon Gen 8 ; ThinkPad X1 Yoga Gen 5; ThinkPad L14; ThinkPad L15; ThinkPad T14 (Intel et AMD); ThinkPad T14s (Intel et AMD); ThinkPad T15p; ThinkPad T1 5. Les ordinateurs de la série L viendront préinstallés avec Ubuntu 18.04. Ceux des séries X et X1 sortiront des maisons Lenovo avec Ubuntu 20.04 LTS préinstallé.

L’offre concerne également les stations de travail ThinkPad P et ThinkStation : ThinkPad P15s ; ThinkPad P15v; ThinkPad P15 ; ThinkPad P17 ; ThinkPad P14s ; ThinkPad P1 Gen 3 ; ThinkStation P340 ; ThinkStation P340 Tiny ; ThinkStation P520c ; ThinkStation P520 ; ThinkStation P720 ; ThinkStation P920 ; ThinkStation P620. Celles-ci viennent équipées de Linux Ubuntu 20.04 LTS préinstallé. Lenovo devrait poursuivre avec la manœuvre pour d’autres modèles. En effet, cette extension fait suite à l’annonce de l’atterrissage d’une certification Linux sur sa gamme entière d’ordinateurs ThinkPad P et ThinkStation. Dans le cadre de cette initiative, l’entreprise se veut claire : il s’agit de donner le choix entre Ubuntu et RedHat pour chaque modèle ou configuration.

L'édition 2020 du Dell XPS 13 pour les développeurs est disponible pour un peu plus de 1000 dollars. Nouveauté : la certification Linux Ubuntu 20.04 LTS fruit du partenariat de longue date entre Canonical et Dell dans le cadre du projet Sputnik. Ainsi, l’entreprise américaine est avec Lenovo parmi les rares sur le marché à faire des incursions sur le terrain du matériel livré avec Linux préinstallé. Il se dit que c’est un préalable nécessaire pour que le célèbre système d’exploitation open source espère battre la famille des OS Windows dans la filière des ordinateurs de bureau. Le temps nous dira si ce dernier est suffisant pour que Linux devienne le champion sur le desktop.

Et vous ?

Que pensez-vous de ces tendances ? Sont-elles cohérentes avec la réalité dont vous êtes au fait ?
Linux est-il trop compliqué pour l’utilisateur moyen ? Pourquoi peine-t-il à s’imposer face à Windows sur le desktop ?
Êtes-vous un utilisateur de longue date de Linux ? Quelles sont les améliorations de cet OS au fil du temps qui en font désormais une alternative viable à Windows sur le desktop ?
Avez-vous effectué des tests de migration vers Linux ? Quels sont les ingrédients que vous recherchez en tant qu’utilisateur de Windows ?

Voir aussi :

« Linux sur Desktop est une catastrophe de Tchernobyl » pour le créateur de GNOME qui n'a pas lancé son poste Linux depuis fin 2012

Le support des applications Linux débarque en préversion sur Chrome OS dans un premier temps sur Pixelbook

« L'année de l'ordinateur de bureau Linux est arrivée » selon le Directeur de la Technologie d'Intel

2017 est officiellement l'année de Linux desktop selon un utilisateur de macOS : le patron de la Fondation Linux, quel message aux fans de Linux ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 10:35
Pourquoi l'échec?

Pas besoin de faire un long et fastidieux brainstorming pour répondre à la question!

1. Microsoft profite depuis toujours de sa position dominante pour imposer aux fabricants d'ordinateurs de les équiper d'un OS Windows

2. Pendant ce temps, les différents "éditeurs" d'OS basés sur Linux n'ont de cesse de se tirer dans les pattes

S'il y avait 1 OS Linux et pas x variantes et si de base les PC étaient équipés de Linux au lieu de Windows (ou au moins les 2 à choix), Linux aurait plus de 50% de parts de marché

Mais comme cela n'arrivera jamais, inutile d'en faire des grands discours...
20  1 
Avatar de mith06
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 12:22
Pourquoi j'utilise Windows alors que je préfère Linux?

PARCE QUE JE NE PEUX PAS JOUER AUX DERNIERS JEUX!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ne me parlez pas de wine...j'ai jamais réussi à l'utiliser.
14  3 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 15:02
Citation Envoyé par jvallois Voir le message
Ce qui est amusant, c'est que je me suis empressé de revenir au look des années 90 !
Bon, vu mon "grand âge", ça doit s'expliquer...
Ton grand âge est plutôt ici un avantage... Vu que tu as connu mieux, tu retournes au mieux...

Le look des années 90 avait l'avantage d'offrir une vision plus générale et ordonnée des fonctions que tu utilises tous les jours...

Les versions actuelles fournissent 3 boutons qui ne te permettent même pas de faire ce que tu veux...

Exemple: Importer un fichier au format .csv dans un excel dernière génération... Impossible de régler quoique ce soit, excel considère que ta liste de chiffres est un nombre sans demander ton avis, ce qui veut dire qu'une valeur "000324455" va devenir un "324455" sans demander ton avis.

Avec le "look des années 90" et surtout avec les fonctions disponibles de l'époque, quand tu importes un fichier .csv, tu peux faire tes propres réglages, voir ce que cela donne sur un échantillon de données avant de réaliser l'importation proprement dite. Dans l'exemple, tu vas pouvoir indiquer que la colonne où se trouve ton "000324455" est de type texte et pas numérique, ce qui te permettra d'avoir effectivement une valeur non tronquée après importation.

LibreOffice a gardé ce mode d'importation des fichiers .csv et on se fait un plaisir d'en faire la promotion chez nos clients en lieu et place de l'Excel de Microsoft!

LibreOffice fournit plus de fonctionnalités et en plus gratuitement... Il faudrait un con pour garder Excel
10  0 
Avatar de gzii69
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 12:44
Pour moi ce sont avant tout les logiciels.
Je préfère Linux que je trouve plus réactif, plus multitache, et qui a déjà plein d'outils de base aussi.
En plus quand on développe ou bidouille, c'est une mine d'or.
Et en plus il remet vraiment au goût du jour des machines un peu vieilles.
Mais je suis obligé de conserver une machine windows à côté pour pas mal de choses, logiciels de musique, de dessin, certaines applis spécifiques.

Pour les distributions, c'est le principe donc ça ne serait pas forcément bien de réduire.
Après les grosses distributions faciles d'accès, Mint ou Ubuntu par exemple, sont peu nombreuses.

Là je suis en train de refaire un vieux laptop pour mon père (utilisation bureautique et internet) avec un Ubuntu. Il conservera aussi son windows sur une autre pour sa broderie, généalogie et ce genre de logiciels.
9  0 
Avatar de Aspartame
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 13:52
pourquoi cette question revient elle sur le tapis à chaque anniversaire / version d'environnement de bureau / versions de noyau / ...

pourquoi toujours les mêmes réponses ?
9  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/07/2023 à 10:50
Vous parlez tous comme des pros de GNU/Linux. Mais quand je lis vos explications des différents problèmes sous GNU/Linux, ce n'est pas accessible au consommateur moyen et donc vos solutions ne sont pas adaptables en l'état pour une part de marché supérieure à 3%. DELL et Lenovo vendent des produits sous GNU/Linux mais encore trop confidentiels sur le marché de la grande consommation, donc peu répandus même s'ils en tirent des bénéfices. Pourtant un effort est fait, notable.

Et par rapport à la Gendarmerie, ils ont les ressources en internes ce qui leur a permis de se retirer de Scribe, le logiciel d'enregistrement de plaintes qui devait être commun à nos forces de l'ordre. La Gendarmerie a développé sa propre solution grâce au fait qu'ils entretiennent des informaticiens dans leurs rangs avec le choix d'une Ubuntu pour équiper leurs matériels mettant aussi fin à l'obsolescence programmée de Windows. J'en viens au point que je tiens à aborder : l'armée. L'armée a également dans ses effectifs des ressources open source pour migrer vers GNU/Linux et pourtant le ministère fait le choix de l'open bar chez MS. Contrat contraignant pour en sortir et qui devrait être remis en cause, à mon avis, du fait de la confidentialité légère de l'OS de MS. Lors du renouvellement de ce contrat, l'armée a eu besoin de 2 milliards de plus pour continuer à y souscrire. A l'époque, j'avais dit au patron de Thalès, Patrice Caine, de conseiller GNU/Linux. Il ne m'a pas écouté et l'a regretté. Amèrement. Mais soit disant, il y aurait une question de compatibilité avec les autres membres de l'OTAN à passer à GNU/Linux. Lorsqu'on peut virtualiser, je pense que cette question est hors de propos et que nous avons affaire à des incompétents au sein du ministère et à la tête de l'armée. Qui nous coûtent des milliards.
8  0 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 15:48
Maintenant avec Windows 11 qui est pré-installé on pourrait embêter les constructeurs en demandant le remboursement de la licence OEM. Windows 10 était encore correct mais le 11 ne me plaît vraiment pas.

Pour l'utilisateur lambda, il ne sait pas que c'est possible mais c'est assez contraignant. En l'achetant dans un magasin il faut généralement aussitôt le mettre en SAV.

Microsoft et les constructeurs ne sont pas assez condamné pour leur pratiques.
7  0 
Avatar de archqt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 16:09
Linux ne s'est pas implanté car
  • pas mis par défaut sur les PCs
  • manque de logiciels pro dessus, le plus gros point noir
  • incompatiblité des distributions entre elles, ça c'est un point noir


Ensuite les utilisateurs ne veulent pas changer leur habitudes. Libreoffice convient aussi bien que Microsoft Office, mais j'ai quelques collègues qui ne veulent pas l'essayer...et impossible de les faire changer d'avis. Seule solution refuser l'achat pour forcer le passage dessus.
8  1 
Avatar de tabouret
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/07/2023 à 15:55
Citation Envoyé par jnspunk Voir le message
Je me souviens une fois j'ajoute un disque dur sur mon server Ubuntu, paf linux hors service !
J'ai du modifier un fichier de config pour ajouter le disque dur à la main.
C'est une aberration qui n'arrivetait jamais sur Windows.

Les aides des programmes sont presque toutes obsolètes car elles ne sont pas mise à jour et concernent des versions qui n'utilisent plus les même commandes.
Les programmes incompilables car des dépendances n'existent plus.

Enfin des conneries de ce genre il y en a une tonne, la moindre petite action prend 4h de recherche et de modifications.

Bref, Linux c'est du bricolage Windows c'est déjà plus sérieux.
Oulala ca je ne vais certainement pas le laisser passer.

Rajouter un disque dur à Linux n'a jamais provoquer un saut sympa dans l'initramfs, sauf si ton fstab est complétement moisi (erreur utilisateur donc) ou que ta séquence de boot est totalement moisie.
Chez nous on rajoute quotidiennement des disques SAN à des Linux et on a aucun problème, un simple rescan de /sys/class/scsi_host/... permet de détecter le disque et encore Debian 11 doit surement le faire automatiquement.

Et non tu as raison ce qui arrive sous Windows c'est de devoir rebooter chaque semaine un serveur tellement cet OS est instable.

Enfin si tu me sors que Linux c'est du bricolage et que Windows c'est du sérieux je sais déjà deux choses:
1. Tu n'as aucune expérience en administration massive de serveurs Linux/Windows.
2. Tu n'y connais pas grand chose à Linux.

Chez nous, la maintenance de Windows coute 10 fois plus de temps qu'un serveur Linux et Windows nous met quotidiennement des poutres dans les roues, raison pour laquelle je suis très sensible à ce genre d'affirmation.
8  1 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/07/2023 à 20:11
Un truc qui me plaît sous Linux, mes réglages de programmes et mes données sont dans mon /home. Et les dossiers systèmes sont relativement bien rangés.

Sous Windows, il y en a partout (APP_DATA, base de registre, dossier du programme, INI dans un dossier système même si c'est plus rare maintenant, dossier personnel, partage public, ...). Sous Windows, en réinstallant Windows ou des logiciels j'ai souvent perdu des données (sauvegarde de jeux, paramètres de programmes, ...).
7  0