IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Ubuntu 21.04 est disponible, elle apporte l'intégration de Ms Active Directory et SQL Server,
L'intégration d'outils Microsoft sur Linux n'est-elle pas préjudiciable pour la communauté open source ?

Le , par Bruno

90PARTAGES

20  0 
Canonical, l'éditeur du système d’exploitation open source Ubuntu, a annoncé le 22 avril la sortie de la version 21.04 d’Ubuntu. Cette version apporte l'intégration native de Microsoft Active Directory et un SDK de développement d'applications. Séparément, Canonical et Microsoft ont annoncé une optimisation des performances et une prise en charge conjointe de Microsoft SQL Server sur Ubuntu, ce qui signifie que le système de gestion de bases de données (SGBD) Microsoft SQL Server et son interface de ligne de commande (CLI) sont désormais disponibles sur des images Ubuntu optimisées pour Azure et ce n’est pas tout. La version prend également en charge Microsoft Active Directory un service d'annuaire, chargé de la gestion centralisée des domaines et développé par Microsoft pour les réseaux de domaines Windows.

« L'intégration native d'Active Directory et la certification de Microsoft SQL Server sur Ubuntu sont des priorités absolues pour nos clients professionnels, a déclaré Mark Shuttleworth, PDG de Canonical. Pour les développeurs et les innovateurs, Ubuntu 21.04 offre Wayland et Flutter pour des graphiques plus fluides et un développement multiplateforme propre, beau et axé sur le design. » Voici, ci-dessous, une présentation d’Ubuntu, Microsoft Active Directory et Microsoft SQL Server.

Ubuntu est une distribution Linux basée sur Debian et composée principalement de logiciels libres et open source. Elle est publiée tous les six mois, avec des versions de support à long terme (LTS) tous les deux ans. C’est un système d'exploitation populaire pour le cloud computing, avec un support pour OpenStack. Le bureau par défaut d'Ubuntu est GNOME, depuis la version 17.10.

Active Directory (AD) est un service d'annuaire développé par Microsoft pour les réseaux de domaines Windows. Il est inclus dans la plupart des systèmes d'exploitation Windows Server comme un ensemble de processus et de services. Notons que sous Windows, un serveur exécutant le rôle Active Directory Domain Service (AD DS) est appelé contrôleur de domaine. Il authentifie et autorise tous les utilisateurs et ordinateurs d'un réseau de type domaine Windows. Attribuer et appliquer des politiques de sécurité pour tous les ordinateurs. Il permet également de gérer et de stocker des informations, fournit des mécanismes d'authentification et d'autorisation et établit un cadre pour déployer d'autres services connexes : services de certificats, services de fédération Active Directory, services d'annuaire léger et services de gestion des droits. Avec Ubuntu 21.04, les machines Ubuntu peuvent désormais rejoindre un domaine Active Directory (AD) lors de l'installation pour une configuration centralisée. Les administrateurs AD peuvent maintenant gérer les postes de travail Ubuntu, ce qui simplifie la conformité aux politiques de l'entreprise.

Microsoft SQL Server est un SGBD relationnel développé par Microsoft. En tant que serveur de base de données, il s'agit d'un logiciel dont la fonction principale est de stocker et d'extraire des données à la demande d'autres applications logicielles, qui peuvent fonctionner sur le même ordinateur ou sur un autre ordinateur à travers un réseau (y compris Internet). Microsoft commercialise au moins une douzaine d'éditions différentes de Microsoft SQL Server, destinées à des publics différents et à des charges de travail allant de petites applications monopostes à de grandes applications Internet avec de nombreux utilisateurs simultanés. Microsoft SQL Server sur Ubuntu offre une plateforme de base de données optimisée et rentable. Canonical et Microsoft fourniront un support intégré pour Ubuntu avec Microsoft SQL Server déployé sur site ou via Azure Marketplace pour les charges de travail critiques.

« La solution conjointe s'accompagne d'améliorations des performances, comme Force Unit Access (FUA) sur les systèmes de fichiers XFS pour la durabilité des données. La mémoire persistante offre un stockage de données haute performance sans configuration supplémentaire. Enfin, l'ensemble de la plateforme est hautement disponible, soutenue par Corosync et Pacemaker, pour garantir la résilience », indique Canonical.

Flutter et Wayland : une expérience graphique plus fluide

Ubuntu 21.04 utilise Wayland par défaut, une avancée significative en matière de sécurité. Firefox, OBS Studio et de nombreuses applications construites avec Electron et Flutter tirent automatiquement parti de Wayland, pour des graphismes plus fluides et une meilleure mise à l'échelle fractionnée. L'intégration de la construction instantanée du SDK Flutter facilite la publication d’application Flutter multiplateforme pour une installation en un clic par des millions d'utilisateurs de postes de travail Linux.

« Les machines Ubuntu peuvent rejoindre un domaine Active Directory (AD) lors de l'installation pour une configuration centralisée. Les administrateurs AD peuvent désormais gérer les postes de travail Ubuntu, ce qui simplifie la conformité aux politiques de l'entreprise. Ubuntu 21.04 apporte la possibilité de configurer les paramètres système à partir d'un contrôleur de domaine AD. À l'aide d'un Group Policy Client, les administrateurs système peuvent spécifier les politiques de sécurité sur tous les clients connectés, telles que les politiques de mot de passe et le contrôle d'accès des utilisateurs, ainsi que les paramètres de l'environnement de bureau, tels que l'écran de connexion, l'arrière-plan et les applications favorites. C'est follement intelligent », déclare un passionné de Linux.

Si pour certains administrateurs systèmes, l'intégration des outils Microsoft sur la distribution Debian de Linux est un concept intelligent, pour d’autres par contre, elle pourrait apporter une augmentation de la charge de travail des administrateurs système. « Le gros problème de l'adoption de Linux dans les environnements Windows est que si vous introduisez un ordinateur Linux, vous devez soit mettre en place l'infrastructure de gestion correspondante, soit l'exécuter comme une station de travail non gérée. La première solution augmente la charge de travail des administrateurs système et la seconde rend la machine non conforme aux politiques de l'entreprise », indique un internaute avisé.

« Faire fonctionner Ubuntu avec Active Directory et la politique de groupe en fait la distribution Linux ''canonique'' sur les boutiques Windows, ironise-t-il. Canonical a fait la même chose en faisant d'Ubuntu la distribution Linux par défaut sur WSL. Cela a incité les développeurs de logiciels sous Windows à choisir Ubuntu pour déployer du code serveur. »

Source : Canonical

Et vous ?

Que pensez-vous de l'intégration de Microsoft Active Directory et la prise en charge de Microsoft SQL Server sur Ubuntu ?

L'intégration des outils Microsoft sur une distribution Linux, n’est-elle pas préjudiciable pour la communauté open source ?

Quels sont selon vous l'intérêt ou l'inconvénient d'un tel projet ?

Voir aussi :

Ubuntu fait de Flutter un « choix par défaut » pour les futures applications de bureau, Canonical veut parier sur le futur du framework libre et open source de développement d'UI proposé par Google

Canonical met à disposition Ubuntu Core 20 qui offre un Linux sécurisé pour les appareils IoT

La distribution Linux Lite basée sur Ubuntu peut-elle remplacer Windows sur le desktop ? La version 5.0 (nom de code : Emerald) est disponible en téléchargement

Des chercheurs ont secrètement tenté d'ajouter des vulnérabilités au noyau Linux et ont fini par être bannis

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de abriotde
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/04/2021 à 13:05
Disposer des outils Microsoft dans Linux est une bonne nouvelle a plus d'un titre:
* C'est la conséquence de l'implication de Microsoft dans Linux et la monté en importance de Linux auprès du public.
* Cela permet a de nombreuses personne d'utiliser Linux alors que sinon ils auraient pu avoir une barrière.
* Je suis pour l'ouverture, l'ouverture du code mais aussi le fait qu'aucune techno/entreprise/personne ne soit exclue.

Évidemment la contre-partie c'est que les logiciel Open-Source vont avoir plus de mal a se défendre face à certain freeware... Ils constituent un peu un cheval de Troie.
6  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 02/05/2021 à 21:40
L'intégration a un domaine restera partielle, les environnements étant différents. Je ne pense pas qu'il soit possible d'installer un soft sur Linux via une GPO.

Je serais intéressé par savoir ce qu’apporte ceci en plus de pouvoir se loguer sur le linux avec un compte de l'AD.

Ca reste positif.

Il est aussi possible d'utiliser un Samba pour générer un AD. Il y aura par contre des limites par rapport à un AD Microsoft, à commencer par la limitation du niveau fonctionnel en 2012R2 et encore avec une version récente de Samba.
1  0 
Avatar de sekaijin
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/05/2021 à 12:24
bonjour
Il y a au moins un point positif.

Dans beaucoup d'entreprise ou le poste de travail est Windows les Développeurs qui eux préfèrent linux pour X raisons se voient souvent opposer qu'un PC sous Linux n'est pas géré par l'AD et donc on problème pour la sécurité du SI.

Je ne dis pas que cette assertion est vrai je dis que c'est que répondent les SI au développeurs.

Avec cette intégration on aura un argument de plus pour dire que non un PC sous Linux s'intègre dans un domaine Windows comme un autre. et que cette histoire d'AD non géré ou mal géré par Linux est une affabulation.

A+JYT
0  0 
Avatar de totor08
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 02/05/2021 à 12:10
le but ultime de Microsoft étant de phagocyter les autres systèmes, ils avancent petit à petit, mais continuent leur «intégration». D'avoir une SSO peut être pratique, mais une fois qu'on a bien mis tous les œufs dans le même panier, le jour où on se fait dérober le panier…
2  3