IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

13 % des nouveaux utilisateurs de Linux rencontrent des problèmes de compatibilité matérielle dus aux noyaux obsolètes dans les distributions :
Une raison de l'échec face à Windows sur le desktop ?

Le , par Patrick Ruiz

81PARTAGES

13  0 
C’est connu : Linux a de la peine à s’imposer dans la filière des ordinateurs de bureau face à Windows. Pour parler comme le créateur du bureau GNOME il y a 9 ans, « Linux a échoué sur le desktop. » L’examen des raisons de cet état de choses prend un coup de neuf avec une récente statistique : 13,1 % des nouveaux utilisateurs de Linux rencontrent des problèmes de compatibilité matérielle dus aux noyaux obsolètes dans les distributions. Suffisant pour justifier l’échec face à Windows sur le desktop ? Sur quel axe faut-il le plus s’appesantir pour y parvenir ?


Au sens strict, Linux c’est son noyau, c’est-à-dire cette partie de l’OS qui gère les ressources de l’ordinateur et sert de pont de communication entre les différents composants (matériels et logiciels) ; c’est la partie invisible du système d’exploitation. Au sens large, parler de Linux c’est faire référence à tout système d’exploitation qui s’appuie sur ledit noyau ; c’est l’un des aspects qui fait la particularité de cet OS puisque l’utilisateur peut piquer parmi 319 déclinaisons ou distributions si l’on s’en tient à la liste des LiveCD.

La majorité des utilisateurs de la distribution Ubuntu au cours de l’année précédente se sont vus proposer la version 5.4 du noyau. Celle-ci accuse un retard de plus d’un an et demi par rapport à l’actuelle version 5.13 en matière de prise en charge matérielle. Les versions en rolling release comme Manjaro proposent des noyaux plus récents, mais souffrent d’un problème d’aura (popularité) en comparaison aux principales distributions. Pour monsieur Tout-le-Monde la panoplie de choix est déroutante. Linus lui-même avoue que c’est la raison pour laquelle le système d’exploitation peine à s’imposer dans la filière desktop.



La vente liée : atout majeur de Windows ? Et si Linux en bénéficiait plus ?

Linux comme système d’exploitation pour un ordinateur de bureau et non Windows ? L’idée continue de faire débat et des exemples venus de pays comme l’Allemagne l’illustrent.

Avec la sortie de UOS Linux (ou Deepin Linux v20) en mars 2021, l’éditeur assure que le système d’exploitation prend en charge des processeurs de fabricants locaux comme Longsoon et Sunway. La manœuvre est destinée à s’assurer que ce dernier soit installé sur des ordinateurs dotés dudit matériel et livrés aux utilisateurs. Union Tech annonce des temps de démarrage pouvant descendre jusqu’à 30 secondes sur lesdites plateformes. En sus, le groupe annonce des partenariats avec des entreprises comme Huawei dans le but de voir le système d’exploitation installé par défaut sur ses ordinateurs portables. La stratégie vise à faire en sorte que l’OS gagne plus en popularité au niveau national ; une approche qui pourrait avoir des retombées positives pour le système d’exploitation à l’échelle globale… C’est en tout cas ce qu’espèrent les esprits derrière la manœuvre qui veulent prouver que la Chine peut aussi exporter de bons systèmes d’exploitation. D’après Union Tech, l’OS répond aux besoins quotidiens sur le desktop même s’il ne prend pas en charge de nombreux logiciels professionnels. Son adoption en Chine se fera dans le cadre d’un processus progressif.

On peut le voir comme une conséquence de la guerre économique entre les USA et la Chine: Lenovo n’a de cesse d’embrasser Linux. De façon historique, Lenovo a toujours certifié uniquement certains produits avec un sous-ensemble limité de configurations matérielles pour les utilisateurs qui déploient Linux sur un ordinateur de bureau ou un poste de travail mobile. L’entreprise étend désormais son offre de certification à plusieurs modèles d’ordinateurs grand public ThinkPad X, X1, L et T: ThinkPad X13 (Intel et AMD); ThinkPad X13 Yoga ; ThinkPad X1 Extreme Gen 3; ThinkPad X1 Carbon Gen 8 ; ThinkPad X1 Yoga Gen 5; ThinkPad L14; ThinkPad L15; ThinkPad T14 (Intel et AMD); ThinkPad T14s (Intel et AMD); ThinkPad T15p; ThinkPad T1 5. Les ordinateurs de la série L viendront préinstallés avec Ubuntu 18.04. Ceux des séries X et X1 sortiront des maisons Lenovo avec Ubuntu 20.04 LTS préinstallé.

L’offre concerne également les stations de travail ThinkPad P et ThinkStation : ThinkPad P15s ; ThinkPad P15v; ThinkPad P15 ; ThinkPad P17 ; ThinkPad P14s ; ThinkPad P1 Gen 3 ; ThinkStation P340 ; ThinkStation P340 Tiny ; ThinkStation P520c ; ThinkStation P520 ; ThinkStation P720 ; ThinkStation P920 ; ThinkStation P620. Celles-ci viennent équipées de Linux Ubuntu 20.04 LTS préinstallé. Lenovo devrait poursuivre avec la manœuvre pour d’autres modèles. En effet, cette extension fait suite à l’annonce de l’atterrissage d’une certification Linux sur sa gamme entière d’ordinateurs ThinkPad P et ThinkStation. Dans le cadre de cette initiative, l’entreprise se veut claire : il s’agit de donner le choix entre Ubuntu et RedHat pour chaque modèle ou configuration.

L'édition 2020 du Dell XPS 13 pour les développeurs est disponible pour un peu plus de 1000 dollars. Nouveauté : la certification Linux Ubuntu 20.04 LTS fruit du partenariat de longue date entre Canonical et Dell dans le cadre du projet Sputnik. Ainsi, l’entreprise américaine est avec Lenovo parmi les rares sur le marché à faire des incursions sur le terrain du matériel livré avec Linux préinstallé. Il se dit que c’est un préalable nécessaire pour que le célèbre système d’exploitation open source espère battre la famille des OS Windows dans la filière des ordinateurs de bureau. Le temps nous dira si ce dernier est suffisant pour que Linux devienne le champion sur le desktop.

Source : linuxhw

Et vous ?

Linux est-il trop compliqué pour l’utilisateur moyen ?
Pourquoi peine-t-il à s’imposer dans la filière des ordinateurs de bureau ?

Voir aussi :

« Linux sur Desktop est une catastrophe de Tchernobyl » pour le créateur de GNOME qui n'a pas lancé son poste Linux depuis fin 2012

Le support des applications Linux débarque en préversion sur Chrome OS dans un premier temps sur Pixelbook

« L'année de l'ordinateur de bureau Linux est arrivée » selon le Directeur de la Technologie d'Intel

2017 est officiellement l'année de Linux desktop selon un utilisateur de macOS : le patron de la Fondation Linux, quel message aux fans de Linux ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Philippe Dpt35
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 7:46
Je fais partie d'une association qui recycle des ordinateurs pour les proposer gratuitement à des familles et personnes démunies. Nous installons des systèmes Linux choisis en fonction des besoins des demandeurs. Ce sont généralement des personnes peu à l'aise avec l'informatique. Si nous avons des retours en demandes d'intervention pour des problèmes matériels (normal sur des machines recyclées parfois assez anciennes), nous n'en avons pratiquement jamais concernant des problèmes avec l'utilisation de l'OS.

Dans notre association, deux des bénévoles sont par ailleurs des auto-entrepreneurs en service informatique. L'essentiel de leur clientèle sont des personnes âgées peu à l'aise avec l'informatique, ou des personnes plus jeunes mais également peu compétentes dans ce domaine. Ces personnes appellent au secours pour les fréquentes raisons suivantes :
  • elles sont perdues avec Windows 10 qu'elles trouvent trop compliqué
  • de fréquents problèmes liés aux mises à jour qui ne sont pas faites, se font mal, ou bloquent l'ordinateur
  • trop de notifications de toutes sortes auxquelles elles ne savent pas quoi répondre.


Ils leur proposent un système Linux, et pour les plus indécis, un dual boot Windows -linux afin d'avoir le temps de tester et revenir en arrière si nécessaire.
Dans la pratique, les personnes ne reviennent pas en arrière, et sont ravies de Linux.

Pour les personnes auxquelles l'association fournit des ordinateurs, nous leur présentons l'OS et son fonctionnement. Ce qui est particulièrement apprécié, ce sont les mises à jour globales (OS et logicielles) qui se font simplement, la boutique de logiciels. Ce sont les mêmes principes que sur les smartphones, que tout le monde a !

Je précise qu'on n'installe pas d'Ubuntu de base avec gnome shell !

Autre exemple : j'avais convaincu une amie de passer à Linux plutôt que de changer son vieil ordinateur encore sous Windows XP. Elle a pu le faire fonctionner encore de nombreuses années avant qu'il ne rende l'âme. Elle a acheté un PC portable sous Windows 10. Comme elle a des difficultés de connexions dans sa campagne, elle me le confie de temps en temps pour faire les mises à jour. Cela me prend presque une semaine à faire, car sous Windows, on ne maitrise pas la façon dont elles doivent se faire. Et quand elles ont traîné, c'est une vrais galère, car cela se fait par étapes que l'on ne peut pas contrôler !
Son PC pratiquement neuf (2 ans) rame sous Windows avec des saturations disque à près de 100% (elle n'a pas de SSD). Elle m'a demandé de lui repasser sous Linux, car en plus de ces lenteurs, elle est perdue sous Windows 10.

L'argument de Mme Michu qui serait perdue sous Linux ne tient absolument pas dans les faits. C'est l'inverse. Les personnes peu à l'aise avec l'informatique s'y retrouvent beaucoup plus facilement sous Linux.
L'obstacle, c'est que Linux n'est pas préinstallé, et que l'installation d'un OS n'est pas à la portée d'un débutant.

Les autres obstacles pouvant survenir, c'est la prise en charge des périphériques, imprimantes, scanners, webcam... Non parce que Linux est moins performant que Windows sur ce plan, mais parce que les constructeurs de ces périphériques ne prennent généralement pas la peine de développer de pilotes pour Linux. Le secours d'un personne connaissant Linux (associations du libre, install party, etc.) est alors nécessaire. Mais on peut dire la même chose de Windows : un grand nombre de personnes utilisant Windows sont contraintes de s'inscrire à des formations informatiques pour savoir utiliser leur PC (associations locales, municipales ou non, Université du temps libre...).

On peut encore signaler comme autre obstacle possible la nécessité d'utiliser, pour des raisons professionnelles ou de formation, des logiciels propriétaires spécifiques ne fonctionnant que sous Windows,. Mais cela ne concerne qu'une infime minorité de personnes. Pour les usages classiques (bureautique, navigation Internet, multimédia) Linux couvre les besoins.
19  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 7:50
Bonjour,

Si je comprends bien, le 13 % annoncé dans la news, correspond à cette catégorie, si je comprends la source de la news :
In the scope of this project, the device is considered badly supported by Linux if driver is not found for this device in at least one user probe on any Linux distribution.
Du coup, je ne vois pas le rapport avec des noyaux obsolètes. Évidemment, il faut mettre à jour et, comme on le sait déjà, oui les pilotes Linux ne sont pas toujours disponibles/développés par les constructeurs, faisant que la compatibilité est réduite.
(À titre personnel, je trouve que la situation s'est énormément améliorée et que Linux marche presque immédiatement et facilement (en comparaison à il y a plus de dix ans (oh mince, je suis un vieux utilisateur de Linux).)

Tout simplement parce que "monsieur/madame tout le monde" n'utilise son ordinateur que pour surfer, écouter de la musique ou voir des vidéos, faire ses comptes et aller sur ses réseaux sociaux favoris, voir jouer un peu (mais là j'ai un doute que l'on soit dans la catégorie général de "tout le monde"
Et en même temps, pour une telle utilisation, vous installez Android, iOS, MacOS, ChromeOS, Linux ou Windows, bah ça ne change pas grand chose pour l'utilisateur, tant qu'il peut faire les actions citées en double cliquant (ou touchant) sur des icônes. Le choix reposerait donc sur l'aspect visuel de la chose, la notoriété de la marque. Mais pour peu que le système est vendu prêt à l'emploi, l'utilisateur "tout le monde" porte peu d'importance à la chose.

Finalement, on pourrait aussi parler des périphériques qui ne marchent plus sur Windows 10/11, car pas supporté, ou car le pilote n'a pas été porté. Pour ce point là, je trouve que Linux permet le support du vieux matériel bien plus aisément et sur une plus longue durée.
10  0 
Avatar de Philippe Dpt35
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 17:48
Citation Envoyé par frfancha Voir le message
Je comprends pas du tout le raisonnement.
En quoi le fait d'avoir seulement deux distro (allez 3 ou 4 max)
Linux dispo dans le monde avec une fonction clairement définie pour chaque empêcherait de sauver des PC de la déchetterie ?
C'est pas la guerre des milliers de distros qui permet de sauver les PC ce sont les qualités intrinsèques de Linux.
C'est beaucoup plus compliqué que cela.
  • 32 ou 64 bits ? Beaucoup de distributions modernes ont abandonné le 32 bits.
  • Sysinit ou system V ? Les vieux PC ne supportent pas forcément system V.
  • Support de non PAE (mais là, j'avoue que c'est vraiment pour du quasi irrécupérable !)
  • Plus ou moins grande occupation mémoire des environnements de bureau
  • etc.


C'est sûr qu'avec Windows, le problème ne se pose pas ! On n'a pas d'autre solution que de jeter !

Maintenant, si cela justifie un grand nombre de distributions, cela ne justifie pas forcément l'existence de centaines (je ne relève pas "la guerre des milliers". Pourquoi pas des millions pendant qu'on y est !). Comme je l'ai reconnu, il y a parfois de la dispersion d'énergie. Mais il y a aussi des distributions orientées vers des utilisations particulières : musique, sécurité, éducation... Et si l'on y regarde de plus près, en éliminant tout ce qui n'est plus vraiment maintenu ou est en hibernation, répond à un besoin très spécifique, le choix se résume à quelques dizaines.

C'est quand même curieux de se plaindre d'un excès de choix ! Moi, je me plains du quasi monopole de Google et Apple sur les smartphones.
8  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 8:09
L'argument de Mme Michu qui serait perdue sous Linux ne tient absolument pas dans les faits. C'est l'inverse. Les personnes peu à l'aise avec l'informatique s'y retrouvent beaucoup plus facilement sous Linux.
L'obstacle, c'est que Linux n'est pas préinstallé, et que l'installation d'un OS n'est pas à la portée d'un débutant.
Très bonnes remarques Philippe, la plupart des gens disant que Linux n'est pas adapté aux desktops ne l'ont même jamais testé en prod en mode desktop.

Bien-sûr on ne pourra pas facilement travailler sur un doc excel contenant des macros, mais sur la plupart des docs, il n'y aura pas de difficultés. Il faudra oublier les bases Access, mais là on parle de Mme Michu.

L'actu dit que 13% des utilisateurs rencontrent des problèmes de compatibilité matérielle suite à noyau obsolète, mais ça veut aussi dire que 87% n'en rencontrent pas.
Sur un système préinstallé qu'il soit Windows ou Linux, il n'y a aura pas ce type de problème, le constructeur ayant géré. Mais pourquoi le ferait-il vu que ça représente du travail pour un marché de niche ?
Certains constructeurs fournissent des machines préinstallés Linux, et paradoxalement, elles ne sont pas moins chères à config équivalente avec une machine sous Windows, et pourtant ils ne doivent pas vous refacturer de licence Windows.
4  0 
Avatar de Philippe Dpt35
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 9:41
Citation Envoyé par darklinux
ce sont des distributions bien trop fragile pour le grand public
C'est quoi une distribution fragile ?

Citation Envoyé par darklinux
Je le répete : GNU/Linux à toujours été pour le power user au minimum . Celui kui et les mains sous le capot et lit la doc , donc pas le startuppeur de base infoutu de téléchargé un .JPG
Tu peux le répéter des milliers de fois pour t'en convaincre sans tenir compte des arguments avancés par les autres, notamment https://www.developpez.net/forums/d2.../#post11742340 , ça n'en fera pas pour autant une vérité !
4  0 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 10:53
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
Car si Windows est préinstallé par défaut sur une majorité de PC, c'est tout simplement parce que les constructeurs et l'industrie informatique en général reconnaissent la supériorité de Windows sur Linux et les autres OS.
Je dirais qu'il y a :
- des accords commerciaux avec Microsoft
- la volonté du constructeur de vendre ses ordinateurs au plus grand nombre
- de la formation pour les pro de l'informatique autour des outils d'infrastructure de Microsoft
- beaucoup de logiciels pro que sous Windows

Linux s'est très nettement améliorer par rapport à il y a 10-15 ans. Le bureau et clair et les applications sont généralement rangés par catégorie et il n'y a pas de bloatware.
Les MAJ sont stables (mais on n'est jamais à l'abri d'une erreur).

Il peut y avoir des petites difficultés à installer certains périphériques mais quand on installe Linux à quelqu'un, on regarde aussi ses périphériques (à part regarder pour l'imprimante, je n'ai jamais eu à regardé pour d'autres périphériques).

Windows est devenu lourd et complexe sur certains points (je pense au firewall et la gestion des fournisseurs). De plus il est impératif d'avoir un SSD sinon ton disque dur gratte souvent quand tu as une installation de constructeur avec tous ses bloatware !
Les gens que je connais qui ne sont pas dans l'informatique et qui utilisent Windows me demandent quasiment à chaque fois que je les vois de regarder leur ordinateur car l'ordinateur est lent ou alors il y a des choses qui s'affichent au démarrage ou autre, ...
4  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 11:29
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
Car si Windows est préinstallé par défaut sur une majorité de PC, c'est tout simplement parce que les constructeurs et l'industrie informatique en général reconnaissent la supériorité de Windows sur Linux et les autres OS.
C'est surtout aussi parce que c'est un argument marketing et parce que la plupart des vendeurs de grande surface ne connaissent que ça...

Franchement j'ai déployé pas mal de Linux Mint chez des amis et des voisins ces deux-trois dernières années, c'est un régal.
Pas besoin de repasser tous les six mois faire la chasse aux virus, aux adwares, aux bloatwares de toutes sortes...

Et même Epson Scan 2 fonctionne grâce à Wine (et beaucoup d'autres logiciels aussi),
Franchement pour Epson Scan j'y aurais jamais cru avant de le faire fonctionner en quelques clics...

Personnellement j'utilise à la maison Linux Mint au quotidien (mes enfants, ma femme aussi) et il ne nous manque absolument rien.
4  0 
Avatar de JPLAROCHE
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 11:51
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message

Avec une distro Linux, vous aurez probablement effectivement une version de noyau non à jour (facile à mettre à jour pour quelqu’un familier à la ligne de commande, pas facile pour monsieur tout le monde).
Il existe aussi des distros en rolling-release, qui vous permettent d'avoir des distros avec les toutes dernières versions. Mais vous risquez alors de rencontrer les mêmes problèmes qu'avec les MàJ forcées de Windows, des instabilités ou crash sur certaines machines.
il existe autre chose qu'Ubuntu , ayant pratiqué Ubuntu et Manjaro, j'ai abandonné Ubuntu pour le développements trop de retard.

Dans la version Manjaro qui s'installe KISS comme Ubuntu et peut-être mieux .... la mise à jour ce fait en 2 clics je dis 2 clics pour Manjaro "AUTOMATIQUE", Depuis le début de Manjaro j'ai rencontré une fois un scratch mais si j'avais pris le soin de patienter 3 jours après la sortie cela ne serait jamais arrivé, maintenant étant donné que mon Home était sur une partition(aujourd'hui sur un autre disque) je n'ai strictement rien perdu.

Maintenant pour madame/monsieur Michu la mise à jour n'est pas obligatoire, j'ai des personnes dans le village qui ne veulent pas faire les mises à jour pour eux c'est inutile .... alors j'ai simplement dit au programme de recherche de mise à jour "stop".
ps( je laisse un batch de mise à jour qui fait bien son boulot en plus de la possibilté de le faire avec la procédure Manjaro, au cas ou il veulent le faire de plus ils ont une procédure dans laquelle j'ai mis tous les logiciels installé actuellement 100% sans utilisation mais on ne sait jamais....)

Mon toubib m'invite 1 fois par an (lol) je fais sa mise à jour qui du reste pour ce qu'il s'en sert n'est pas vraiment util....

Quand aux drivers en plus 20 ans de linux j'ai rencontré une fois un problème avec un haut parleur qui fonctionne avec bluetooth et en plus j'ai remarqué que cet apareil est fabriquer spécifiquement pour windows après avoir téléphoné au fabriquant (ceci n'était pas pour moi mais pour une personne utilisant windows et voulant aussi le faire fonctionner sur linux .... disont qu'il fonctionnait à 80%)

bref le temps j'ai mon oncle sur Linux et ma tante sur windows , mon oncle pas un problème ma tante en 3 ans deux fois retour à la fnac virus hack ect...
4  0 
Avatar de Philippe Dpt35
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 14:14
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Ce qui est marrant, ou triste selon, c'est que c'est exactement ce sur quoi je tombais lors de mes recherches pour réparer le merdier. Des guerres de chapelles de distribution, et chacun avait la sienne qui était la bonne.
ça, c'est de l'argument à l'emporte pièce. Le problème, et c'est en effet une force qui en fait une faiblesse, c'est que quand on ne connait pas, les distributions Linux ça apparaît être une jungle.

Je ne nie pas qu'il y a parfois des guéguerres de distributions, et toutes les distributions ne sont pas forcément utiles, certaines n'apportant que peu de différences par rapport à des distributions existantes. En ce sens il y a du gaspillage d'énergie. Il suffit d'être Darwinien : ce qui n'est pas adapté ne survivra pas !

La question n'est pas de savoir si la sienne est meilleure (de toute façon, sous Windows, t'as pas le choix !), mais de choisir la distribution adaptée à ses besoins. Pour un besoin professionnel, le bon sens c'est la stabilité, et donc une base Debian qui te l'assure.

Mais quand on connait un peu, quelle richesse, et quelles possibilités adaptatives ! que de PC sauvés de la déchetterie parce qu'avec Windows, ça ne peut plus fonctionner !
4  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 06/07/2021 à 7:46
Pourquoi je pense ça ?
Tout simplement parce que "monsieur/madame tout le monde" n'utilise son ordinateur que pour surfer, écouter de la musique ou voir des vidéos, faire ses comptes et aller sur ses réseaux sociaux favoris,
Une Ubuntu fera très bien l’affaire pour tout ça. Ca reste une interface simple, pas trop moche, les icônes principaux sont dans le dock : Firefox, LibreOffice.

voir jouer un peu (mais là j'ai un doute que l'on soit dans la catégorie général de "tout le monde"
Si c'est des jeux web de type facebook, aucun prob. Si c'est des grands hits, c'est sur que ça ne fonctionnera pas sous Linux (mis à part certains présents dans steam qui font figure d'exception)

Il y a quelques années, avec votre distro Linux, vous aviez une forte chance de ne pas avoir de son ou de réseau, il fallait alors installer des pilotes avec plus ou moins de difficultés. Mais c'était le cas aussi sous Windows (mais les pilotes étaient plus facilement accessibles, et plus facilement installable vu qu'il s'agit d'exe à lancer. C'est devenu maintenant rare. La difficulté sous linux va être d'installer une appli supplémentaire si elle n'est pas de le magasin d'application (la couche la plus haute accessible au grand-public pour le gestionnaire de paquet).

Linux / UNIX n' a jamais été taillé pour le grand public
cela est le champ de manœuvre de MacOs
Ben tiens, justement MacOS s’appuie sur FreeBSD, qui lui n'a pas de service markting/design.

Avec une distro Linux, vous aurez probablement effectivement une version de noyau non à jour (facile à mettre à jour pour quelqu’un familier à la ligne de commande, pas facile pour monsieur tout le monde).
Il existe aussi des distros en rolling-release, qui vous permettent d'avoir des distros avec les toutes dernières versions. Mais vous risquez alors de rencontrer les mêmes problèmes qu'avec les MàJ forcées de Windows, des instabilités ou crash sur certaines machines.
4  1