Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Linux 5.7 est disponible avec un nouveau pilote pour la prise en charge des médias de grande capacité formatés en exFAT
Un correctif pour les nouveaux jeux Windows sur Wine anime les débats

Le , par Patrick Ruiz

131PARTAGES

10  0 
Linux 5.4 est sorti l’an dernier avec la prise en charge du système de fichiers exFAT dont Microsoft avait ouvert les spécifications quelques mois plus tôt. C’est un pilote désormais appelé à cohabiter quelque temps au sein de la nouvelle version du noyau Linux (la 5.7) avec un nouveau pilote. Ce dernier est l’œuvre des ingénieurs de Samsung qui se sont appuyés sur les spécifications exFAT mises à disposition par la firme de Redmond.

exFAT (acronyme anglais de Extended File Allocation Table) est un système de fichiers conçu principalement pour les mémoires flash et les supports de stockage externes. En général, l’accès aux fichiers et les manipulations sont plus rapides sur exFAT que sur FAT32 et le NTFS. Comme NTFS, exFAT permet de stocker des fichiers de plus de 4 Go sur un lecteur formaté.

Le support d’exFAT est intégré de façon native à Windows depuis Windows 7 et à macOS depuis Mac OS X 10.6.5 « Snow Leopard ». Mais il est possible d’utiliser exFAT sous XP SP2 ou SP3, grâce à la mise à jour KB955704, et sous Vista, grâce au déploiement du Service Pack 1. Avant l’ouverture des spécifications par Microsoft, exFAT était pris en charge sous la plupart des OS GNU/Linux via un pilote libre reposant sur FUSE. Dans ce cas de figure, une licence de la firme de Redmond est nécessaire afin d’en développer ou d’en distribuer une implémentation.

Le nouveau pilote exFAT mis sur pied par une équipe de Samsung permet en sus un accès à des données chiffrées depuis Windows au sein de supports de stockage. En cela, il facilite davantage l’interopérabilité entre les systèmes d’exploitation basés sur Linux et la famille de systèmes d’exploitation Windows, notamment, Windows 10.


La prise en charge revue à la hausse d’exFAT est l’une des nombreuses améliorations sur l’axe de la gestion du matériel. En effet, l’activation de la prise en charge de la partie graphique des puces Intel Tiger Lake « Gen12 », le support amélioré de la partie graphique Renoir des Ryzen 4000, le support de l’USB Fast Charge d’Apple ou encore du Snapdragon 865 font partie de la longue liste des nouveautés.

Les nouveaux jeux et applications Windows font usage des appels système à partir de leur code contournant ainsi l’api Windows. Cet état de choses met à mal l’émulation Wine. En effet, Wine ne peut dans ces conditions intercepter et émuler ces appels. C’est la raison pour laquelle un correctif de cette mouture de noyau est déjà sur la table. Celui-ci cible l’infrastructure SECCOMP du noyau et consiste en l’implémentation d’un mécanisme d’isolation des appels système basé sur les zones mémoire. La manœuvre doit permettre d’opérer un filtrage des appels système de manière à déterminer s’ils sont issus de Wine ou de l’application Windows. Les débats se poursuivent surtout pour ce qui touche aux moyens d’optimiser l’approche en termes de performances.

Sources : lkml archive, débats patch linux wine

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Google découvre des centaines de situations de compétition dans le noyau Linux en se servant de KCSAN, son nouveau détecteur de courses critiques pour le noyau Linux
Un nouveau contrôleur de mémoire pour le noyau Linux promet des économies de mémoire significatives, notamment au niveau de la RAM, pour toutes les plateformes Linux
Personne, ni même Microsoft, ne peut prendre le contrôle à lui tout seul du projet Linux, a déclaré Linus Torvalds
La version 5.3 du noyau Linux est disponible avec la prise en charge des GPU AMD Navi et d'autres nouvelles fonctionnalités
Le noyau Linux 4.19 est disponible : Tour d'horizon des nouveautés qui accompagnent cette version LTS

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !