Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Canonical publie Ubuntu 19.10 Eoan Ermine avec GNOME 3.34, le support de Raspberry Pï 4
Et le support expérimental du système de fichiers ZFS

Le , par Stéphane le calme

97PARTAGES

24  0 
Conformément au calendrier, Canonical a annoncé la disponibilité générale d'Ubuntu 19.10 baptisée Eoan Ermine.

« Au cours des quinze années écoulées depuis la première version d'Ubuntu, nous avons vu Ubuntu évoluer du poste de travail vers la plateforme de choix pour le cloud public, l'infrastructure ouverte, l'IdO et l'IA. Depuis la sortie de la version 19.10, Ubuntu continue de fournir une assistance, une sécurité et une économie de qualité supérieure aux entreprises, aux développeurs et à la communauté plus large », a déclaré Mark Shuttleworth, PDG de Canonical.

Nouvelles fonctionnalités de pointe pour Kubernetes

Ubuntu 19.10 apporte l’ajout du confinement strict aux MicroK8. Un confinement strict assure une isolation complète et un environnement Kubernetes de niveau production hautement sécurisé, le tout dans un encombrement réduit. Les modules complémentaires MicroK8, notamment Istio, Knative, CoreDNS, Prometheus et Jaeger, peuvent désormais être déployés de manière sécurisée avec une seule commande.

Le Raspberry Pi 4 Model B est supporté par Ubuntu 19.10. La dernière monocarte de la Fondation Raspberry Pi propose un système sur puce plus rapide avec un processeur utilisant l'architecture Cortex-A72 (ARMv8 64 bits quadricœur à 1,5 GHz) et offrant jusqu'à 4 Go de RAM. Avec le Raspberry Pi 4 Model B, les développeurs ont accès à une carte économique, suffisamment puissante pour orchestrer les charges de travail à l’aide de MicroK8.

Accent continu sur l'amélioration de la situation économique des infrastructures multi-cloud

Ubuntu 19.10 est livré avec la version Train de Charmed OpenStack (la 20ème version d'OpenStack, appuyée par la version Nautilus de Ceph). C’est la marque de l’engagement à long terme de Canonical en faveur de l’infrastructure ouverte et de l’amélioration du coût des opérations de cloud computing. Train fournit des extensions de migration en direct pour aider les compagnies de téléphone dans leurs opérations d'infrastructure. La migration en direct permet aux utilisateurs de déplacer leurs machines d’un hyperviseur à un autre sans arrêter le système d’exploitation de la machine. Cela est désormais également possible dans les environnements de télécommunication spécifiques avec la topologie NUMA, les UC épinglés, les ports SR-IOV connectés et les pages volumineuses configurées. Nautilus introduit la fonctionnalité de réglage automatique des groupes de placement afin d’améliorer l’expérience de l’exploitation d’un cluster de stockage distribué Ceph.


Expérience de développeur IA intégrée

Kubeflow est désormais disponible en complément des MicroK8 pour améliorer les capacités d'apprentissage machine et d'IA. En quelques minutes, les développeurs peuvent configurer, développer, tester et adapter leurs besoins de production. Kubeflow et l'accélération GPU fonctionnent parfaitement avec les MicroK8. Toutes les dépendances sont incluses dans les mises à jour automatiques et les correctifs de sécurité transactionnels afin que les utilisateurs puissent passer moins de temps à configurer et à innover davantage.

Ubuntu 19.10 sera livré avec les pilotes NVIDIA intégrés dans l'image ISO pour améliorer les performances et l'expérience globale des joueurs et des utilisateurs d'IA / ML avec du matériel NVIDIA, évitant ainsi une installation manuelle. Ubuntu 19.10 utilise le noyau 5.3, qui introduit la prise en charge des GPU AMD Navi et des processeurs Zhaoxin x86 pour les stations de travail.

Prise en charge du système de fichiers ZFS

Ubuntu 19.10 est livré avec une prise en charge du système de fichiers ZFS expérimentale (c’est-à-dire « n’exécutez pas ceci sur votre machine de production si vous ne souhaitez pas faire face à des résultats inattendus »), et c’est un précurseur d’une implémentation plus mature que celle que nous verrons dans Ubuntu 20.04 LTS et éventuellement Ubuntu Serveur.

Il est ainsi annoncé un support natif de ZFS sur la partition root. ZFS (Zettabyte File System) repose sur l'association d'un système de fichiers et d'un gestionnaire de volumes avec des fonctions avancées d'enregistrement des modifications d'un volume, clonage copy-on-write, vérification de l'intégrité contre la corruption de données, réparation automatique et compression des données. C'est une technologie utilisée avec les conteneurs.

Avec Ubuntu 19.10, Canonical propose ZFS On Linux en version 0.8.1 et met en avant des fonctionnalités comme le chiffrement natif, le support du trimming pour améliorer les performances d'accès aux SSD, les points de contrôle, les transmissions de données brutes chiffrées, les quotas. Associés au nouveau package zsys, les avantages incluent des instantanés automatisés de l’état des systèmes de fichiers, permettant aux utilisateurs d’amorcer une mise à jour précédente et de passer facilement en avant et en arrière en cas d’échec.


Le 32 bits n'est pas complètement mort

Vous savez probablement qu'Ubuntu ne fournit pas le téléchargement ISO 32 bits pour une installation standard. Vous pouvez toujours mettre à niveau l'installation 32 bits existante vers une version plus récente ou utiliser le programme d'installation réseau ou le CD minimal en mode 32 bits.

Mais à partir d’Ubuntu 19.10, il n'était plus question de prendre en charge la version 32 bits. Cela signifiait l'absence de bibliothèques, logiciels et outils 32 bits. Une situation qui a créé un problème pour Steam et Wine. Steam a indiqué qu’elle pourrait retirer le support d'Ubuntu et face aux réactions similaires de la part de Valve mais également au mécontentement des développeurs, Ubuntu a été contraint de revenir sur sa décision de conserver quelques bibliothèques 32 bits. C'est dans un billet datant de juin qu'elle a expliqué que « la question de la prise en charge du 32 bits x86 a été soulevée et sérieusement débattue dans les forums de développeurs et de forums de la communauté Ubuntu depuis 2014 » avant d'ajouter que « grâce aux nombreux commentaires de ce week-end de la part des gamers, Ubuntu Studio et de la communauté WINE, nous allons modifier notre plan et construire des packages 32 bits i386 sélectionnés pour Ubuntu 19.10 et 20.04 LTS. »

À propos des raisons qui l'ont poussé à vouloir abandonner l'architecture 32 bits, la firme de Mark Shuttleworth a fait valoir qu'il existe un risque réel pour ceux qui exécutent des logiciels qui ne sont pas suffisamment testés. « Les faits sont que la plupart des packages 32 bits x86 ne sont pratiquement pas utilisés. Cela signifie qu'ils sont moins surveillés et comportent plus de bogues », dit-elle. « Cela [entre autres éléments] nous a amenés à cesser de créer un média d'installation Ubuntu pour i386 l'année passée et à envisager d'abandonner complètement le port à un moment donné à une date future. Mais les discussions de la communauté peuvent parfois prendre des tournants inattendus », avançait Canonical qui, face au mécontentement des développeurs, a abandonné son plan. L'entreprise envisage de mettre en place un processus communautaire pour déterminer les packages 32 bits nécessaires à la prise en charge des logiciels legacy.

Les utilisateurs 32 bits existants d’Ubuntu 18.04 pourront toujours l’utiliser jusqu’en 2023, année qui marquera la fin de l'aventure 32 bits pour Ubuntu.

Autres nouveautés / améliorations

Une autre amélioration notable est l’inclusion du bureau Gnome 3.34, avec de nombreuses modifications sur le plan des performances pour une expérience beaucoup plus fluide (même si vous n’avez pas un PC particulièrement rapide, car il consomme moins de ressources de calcul). Comme on pouvait s'y attendre, la nouvelle version de Gnome bénéficie également de nombreuses corrections de bogues. L'organisation de vos applications est simplifiée grâce à la possibilité de glisser-déposer des icônes et de les regrouper dans des dossiers.

Le thème par défaut de Yaru est un mélange de thèmes sombres et clairs dans lesquels le panneau supérieur de l'application est sombre et le reste de la fenêtre est clair. Cependant, vous pouvez changer cela, car Yaru a maintenant deux variantes : sombre et clair. Le thème sombre fonctionne plutôt bien, car les applications GTK sont bien conformes. Notez cependant que toutes les applications n’auront pas une version plus sombre.

Bien sûr, il y a beaucoup de logiciels mis à jour. Voici un résumé de ceux qui ont été mis à jour. Les numéros de version sont donnés pour chaque paquet. Les numéros de version entre parenthèses sont les versions fournies avec 18.04.
  • GNOME 3.34.1 (3.32.1)
  • Kernel 5.3.0.-13 (5.0.0-8)
  • Thunderbird 68.1.1 (60.6.1)
  • LibreOffice 6.3.2.2 (6.2.2.2)
  • Firefox 69.0.1 (66.0.3)
  • Ubuntu Software 33.0.6-2 (33.0.6)
  • Fichiers 3.34.0 (3.32.0)
  • GCC 9.2.1 (8.3.0)
  • Glibc 2.30 (2.29)
  • OpenSSL 1.1.1.c (1.1.1b)

Certains des éléments ci-dessus sont suffisamment attrayants pour justifier une mise à niveau. Toutefois, que vous mettiez votre version à niveau ou non, il est intéressant de voir Ubuntu 19.10 comme un tremplin vers la prochaine version LTS, 20.04 et de voir ainsi la direction prise par Canonical. En d'autres termes, Ubuntu 19.10 apporte un aperçu des fonctionnalités que vous obtiendriez dans Ubuntu 20.04. Malgré les avertissements effrayants cette fois-ci pour le système de fichiers ZFS, il serait bon de le voir finalement comme un système de fichiers par défaut viable dans les futures itérations d'Ubuntu et dans le vaste écosystème Linux.

Télécharger Ubuntu 19.10

Source : notes de version

Et vous ?

Êtes-vous sur une distribution Linux ? Laquelle ?
Quelles sont les nouveautés/améliorations qui vous intéressent le plus sur Ubuntu 19.10 ?
Si vous êtes sur une version précédente, allez-vous effectuer la mise à jour ?

Voir aussi :

Steam va continuer à supporter les jeux sur Ubuntu après le rétropédalage de Canonical, mais Valve semble vouloir explorer d'autres distributions
Ubuntu : Canonical revient sur sa décision d'abandonner l'architecture i386 (32 bits) après le feedback des gamers et la communauté des développeurs
Steam ne supportera pas Ubuntu 19.10 et les versions futures d'Ubuntu après l'annonce de l'arrêt des versions du 32 bits par Canonical

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de RiBoyo
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 25/10/2019 à 9:11
J'ai expérimenté, et certains sites en ont fait echos... Ubuntu 19.10 s'installe bien sur RaspberryPI 4, mais au reboot, on pert l'USB donc les claviers/souris dans le cas de la version 4Go.
Bug officiel (lien launchpad.net) : https://tinyurl.com/y63nj47n

Il faut contourner le problème en SSH avec un paramétrage limitant l'usage de la RAM à 3Go comme indiqué sur le site
Mais euh....
1  0 
Avatar de Daïmanu
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/10/2019 à 10:10
La mise à jour a flingué mon amorceur de démarrage, alors que le processus s'était passé correctement. Heureusement que j'avais un GRUB repair sous la main.

Mais bon, tout fonctionne comme un charme à présent
0  0 
Avatar de weed
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/10/2019 à 0:05
Pour éviter tout problème, pour ma part, je préfère installer la nouvelle version sur une partition en parrallèle. Au prix du GO, même pour les SSD, ce n'est plus trop un problème. Cela nécessite de réinstaller les appli mais elles s'installent très rapidement et facilement sous Ubuntu
0  0 
Avatar de henryII
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/10/2019 à 9:26
Pas de mise à jour pour moi: je reste que 18.04 budgie au moins jusqu'à la prochaine stable…
Mon ordinateur principal est principalement utilisé pour du développement Android et je limite les risques autant que possible…
Les autres, microportable multimédia sur la TV et gros portable pour être en mesure de "sortir" un peu du bureau utilisent aussi 18.04, respectivement avec LXDE et Gnome, je ne touche à rien pour le moment…
Mais j'apprécie le suivi parfait des versions qui sont toujours très ponctuelles.
Formidable système, tandis que je suis obligé de subir Windows et son misérable cloud au bureau.
0  0