Guide d'installation et de configuration de Linux


précédentsommairesuivant

11. Conclusion

Vous avez pu voir dans ce document les différentes procédures à mettre en œuvre pour installer Linux. Ces procédures peuvent paraître compliquées, et en fait elles le sont effectivement. Cependant, il faut faire un choix entre fonctionnalité et simplicité. Linux choisit la voie la plus difficile : celle sur laquelle il faut être performant et fournir le plus de possibilités. La complexité qui en découle se voit immédiatement lors de son installation, mais elle se comprend car chaque étape permet de le rendre à chaque fois plus puissant, en lui ajoutant une fonctionnalité de plus. Finalement, ce qui vous a motivé pendant toutes ces étapes, c'est sans aucun doute le désir de bénéficier de la stabilité et de la puissance de Linux. Vous ne serez pas déçu, et vous rendrez vite compte que Linux dépasse de loin les systèmes soi-disant plus ergonomiques sur ces deux points, dans une telle proportion que vous finirez par ne plus pouvoir les utiliser. Et si vous y êtes contraint, vous ne louerez plus leur facilité d'emploi, mais vous pestiférerez bel et bien contre leur comportement aléatoire, leurs incohérences ou leurs plantages à répétition. En réalité, comme vous allez bientôt le découvrir, Linux est simple à utiliser pour les travaux du quotidien. De plus, comme il l'a déjà été dit au début de ce document, ce qui paraît compliqué au premier abord est souvent tout simplement inhabituel. C'est à l'usage que vous vous familiariserez avec les concepts Unix, et plus vous les utiliserez, plus vous les apprécierez. Aussi ne puis-je que vous souhaiter bonne continuation !


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2004-2013 Christian Casteyde. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.