FAQ LinuxConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 54, nombre de questions : 240, dernière mise à jour : 9 novembre 2017  Ajouter une question

 

Cette FAQ a été réalisée à partir des contributions des membres du forum Linux de Developpez.com et de l'équipe de rédaction. Merci à eux !

Nous sommes perpétuellement à l'écoute de vos suggestions et corrections, n'hésitez pas à nous en faire part sur le forum.


SommaireUtilisation couranteLinux et les autres systèmes (4)
précédent sommaire suivant
 

Le programme Wine permet d'exécuter des applications Windows sous Linux dans une certaine mesure. Soit il utilise les bibliothèques d'une installation Windows existante sur votre disque dur, soit il installe ses propres bibliothèques de compatibilité, qui transforment les appels de l'API Windows en équivalents sous l'environnement Unix X Window.

La compatibilité n'est pas parfaite et certaines applications ne tourneront pas ou bizarrement, mais les applications classiques de gestion/bureautique fonctionnent la plupart du temps. Vous pouvez donc surfer avec Internet Explorer sous Linux si vous le désirez

Le projet playonlinux facilite l'utilisation de Wine pour les jeux.

Liste de compatibilité Wine

Mis à jour le 9 novembre 2017 chrtophe ok.Idriss ovh Philippe Dpt35

Il existe deux systèmes de fichiers (les plus utilisés) sous Windows : FAT et NTFS.
La FAT ne pose aucun problème de lecture ou d'écriture sous Linux. Il suffit d'exécuter la commande suivante en root :

Code bash : Sélectionner tout
$ mount -o umask=020 -t vfat /dev/partition_windows /mnt/rep

Les utilisateurs peuvent ensuite manipuler les données Windows à l'aide des commandes standard UNIX (ls, cd, cp, rm, etc).

Le support de NTFS est géré par le paquet ntfs-3g. Le support du format NTFS n'est pas complet (pas de journalisation).
L'usage de systèmes de fichiers NTFS en écriture ne pose techniquement pas de problème, mais se trouve dans un vide juridique: en effet, la gestion et le traitement des noms longs en NTFS sont couverts pour quelques années encore par un brevet Microsoft. Si la lecture de ces fichiers est difficilement attaquable devant les tribunaux, pour des raisons d'interopérabilité (le brevet n'est pas utilisé pour créer des fichiers, mais pour exploiter des fichiers déjà créés légalement), la décision d'une Cour de justice en cas de plainte de Microsoft pour usage en écriture est inconnue, et pourrait d'ailleurs ne pas être identique dans tous les pays.
Une telle plainte risquerait cependant aussi d'altérer l'image de Microsoft, raison peut-être pour laquelle un statu quo semble observé de la part de cet éditeur

Wikipedia.

Accéder a une partition NTFS (commande en root) :

Code bash : Sélectionner tout
$ mount -o umask=020 -t ntfs /dev/partition_windows /mnt/rep

Les gestionnaires de fichiers des distributions Linux grand public sont en mesure de monter automatiquement les partitions Windows.

Mis à jour le 9 novembre 2017 chrtophe nyal ok.Idriss Philippe Dpt35

Windows et Unix ont des caractères de fin de ligne différents. En cas d'import de fichiers texte (y compris des scripts bash par exemple), il faut les convertir au format Unix, sans quoi l’interpréteur (/bin/bash par exemple) ne pourra pas les exécuter.

Le fichier au format Windows non converti au format Unix fera apparaitre des caractères ^M (ASCII=\x0D$) si vous l'ouvrez dans un éditeur tel que vim.

Il faut donc convertir les fichiers vers le format UNIX. Cela peut se faire des manières suivantes avec sed :

Code bash : Sélectionner tout
1
2
3
$ sed -i -e "s/\r$//" fichierAuFormatWindows # distributions récentes 
$ sed -i -e "s/\x0D$//g" fichierAuFormatWindows # uniquement GNU-Sed 
$ sed -i -e 's/^M$//' fichierAuFormatWindows # solution portable (le ^M s'obtient par la séquence de touches "CTRL-V" + "CTRL-M")

Pour l'ensemble des fichiers d'un répertoire :

Code bash : Sélectionner tout
$ find /chemin/repertoire/ -type f -exec sed -i -e "s/\r$//" {} \; # le sed peut être remplacé par les alternatives précédentes (portable ou avec code hexa)

Pour vérifier que les caractères de fin de ligne ont bien été convertis :

Code bash : Sélectionner tout
1
2
$ cat -Ev fichier # ou encore 
$ cat -e fichier

Vous pouvez également utiliser l'outil dos2unix de la manière suivante :

Code bash : Sélectionner tout
$ dos2unix fichierAuFormatWindows fichierAuFormatUnix

Beaucoup d'autres solutions sont possibles. Voici quelques exemples avec awk, tr et perl :

Code bash : Sélectionner tout
1
2
3
$ awk '{ sub("\r$", ""); print }' fichierAuFormatWindows > fichierAuFormatUnix 
$ cat fichierAuFormatWindows | tr -d '\r' > fichierAuFormatUnix 
$ perl -pi -e 's/\r//g' fichierAuFormatWindows

Les éditeurs de texte en mode graphique gèrent cela en général.

Mis à jour le 9 novembre 2017 chrtophe hornetbzz lavazavio ok.Idriss zipe31

Proposer une nouvelle réponse sur la FAQ

Ce n'est pas l'endroit pour poser des questions, allez plutôt sur le forum de la rubrique pour ça


Réponse à la question

Liens sous la question
précédent sommaire suivant
 

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2017 Developpez Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.

 
Contacter le responsable de la rubrique Linux